L'AFP nous fait donc un résumé de cette réunion qui a eu lieu cette après-midi. Il promet de ne pas passer en force , et réaffirmant sa volonté de ne pas s'en tenir à "une apparence de réforme" Certes, mais tout est basé sur le même timing: négociation pendant deux semaines, et si les partenaires sociaux ne sont pas d'accord, le gouvernement tranchera. On devine par avance que le MEDEF fera tout pour faire passer ses idées, que la CGT et les autres syndicats feront de même et qu'au final le gouvernement tranchera dans le sens le plus favorable aux entreprises syndicats patronaux. On nous montrera sur TF1 les vilains syndicats claquant la porte et annonçant des manifestations en représailles.

SUITE...