Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 10:23
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article3001


e 08 octobre 2007,
TRAITEMENT DIFFERENTIEL DE LA PROTEINE HBs NATURELLE & OGM, CONSEQUENCES PHYSIOPATHOLOGIQUES ET JURIDIQUES

Lorsqu’un virion hépatite B ou une particule sans génome qu’elle soit naturelle, virions vides, ou qu’elle soit vaccinale entre dans une cellule, il existe des phénomènes communs à savoir l’entrée dans les cellules qui se fait, soit liée aux albumines vieillies, soit par la molécule Frizzled portée par les cellules souches et la dégradation des protéines HBs dont les fragments activent le système immunitaire, et sont ensuite éliminés.

Mais par rapport à ce tronc commun, existent des variations de traitement en relation avec des variations des protéines elles-mêmes.

L’entrée dans les cellules après adhésion à l’albumine vieillie concerne les cellules hépatiques. La mort accélérée des cellules hépatiques qui en résulte a déterminé le nom de l’infection virale car c’était le phénomène le plus apparent.

L’entrée dans les cellules souche permet une chronicité, non expliquée par l’infection des cellules hépatiques fonctionnelles qui ont une durée de vie très limitée. Selon le niveau de la cellule souche, les conséquences vont différer tant en localisation, le foie n’étant plus le seul organe touché, qu’en temps : ainsi les phénomènes d’infection cryptique resurgissant après des années voire des dizaines d’années relèvent d’une infection de peu de cellules souches, inutilisées pendant des années et mises en fonction en même temps que la réapparition des virions ; ainsi l’infection de cellules souches proches des cellules souches primordiales, donc très en amont, vont donner des localisations autres qu’hépatique.


Partager cet article
Repost0

commentaires