Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 12:58



Voir sur son site








http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php

 
 
« LA CHAÎNE DU RÉFÉRENDUM »
Une initiative du site Le vrai débat, www.levraidebat.com :
 
 

« Vous êtes déjà très nombreux à vous être lancés dans la CHAÎNE DU RÉFÉRENDUM appelant à ce que le peuple garde sa liberté et puisse décider de ce qu'il fait avec ce nouveau traité européen...

 
RENFORCEZ LA CHAÎNE DU RÉFÉRENDUM EN DIFFUSANT CES LIENS :


En version Powerpoint :
http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pps/referendum.pps


En version PDF :
http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

 

A priori, les choses étaient réglées par le vote de 2005. Non, c'est non, pas de traité.


Sarkozy veut tout de même un nouveau traité. Et il se trouve en plus qu'il n'est pas si nouveau que ça, puisqu'il reprend mot pour mot celui rejeté en 2005. Face à cette violence considérable faite à la démocratie, sans doute la pire depuis 1940, nous ne pouvons que nous mobiliser pour qu'au moins le peuple puisse avoir la parole.


Faites vivre la CHAÎNE DU RÉFÉRENDUM en envoyant les liens ci-dessus à vos connaissances, ou en envoyant directement les fichiers qui sont téléchargeables.

Mobilisons-nous pour faire plier cet abus de pouvoir inique ! »

 
 

 
 
 
 
 
« L’Europe possible de Jennar »

Un très bon article de Michel Soudais

dans Politis, ce jeudi 25 octobre 2007 :

http://www.urfig.org/L_Europe_possible_de_Jennar-Politis_25_10_2007.doc

 
 

 
 
« Manifestation secrète de 200000 personnes à Lisbonne »

23.10.2007 - 17:32 CET | By Thomas Rupp- EUOBSERVER / COMMENT

Article paru en anglais sur le site de EUObserver, disponible à l’adresse :

http://euobserver.com/9/25019/?rk=1

 
 

« La semaine dernière, pendant le sommet de l’UE, l’Union portugaise CGT-Intersyndical organisait la plus importante manifestation à Lisbonne depuis 20 ans.

 

Avec le slogan “ Pour une Europe sociale – Du travail et des droits ” – plus de 200000 personnes se sont rassemblées pour s’opposer à ce qu’elles pensent être un traité réformé “néolibéral” qui est plus ou moins le même que la constitution européenne rejetée.

 

La chose drôle – ou alarmante – est le fait que ces 200000 personnes se sont débrouillées pour manifester quasiment incognito, n’étant pas mentionnées par les médias.

 

Une recherche sur Google par le mot clef “manifestation” et “Lisbonne” sur les médias anglophones a donné seulement trois réponses. L’une était dans “ EU Business”, les deux autres l’une dans la version anglaise du “Javno” hongrois, l’autre sur Al Jezeera.

 

Les médias de langue allemande montrent la même chose : deux réponses, le journal suisse “Tagesanzeiger” et l’autrichien “ Kurier”. Rien du tout en Allemagne.

 

Au lieu d’informer ses lecteurs de la manifestation de 200000 personnes à Lisbonne, le journal autrichien “ Der Standard” préférait rendre compte d’une manifestation de 2 ou 300 activistes europhobes de droite à Paris.

 

Pourquoi cela ? Le message n’est-il pas clair ? Seule une poignée de fous manifeste à Paris contre ce traité historique. Ne mentionnons pas les 200000 ! Enfin, dans les médias francophones : deux réponses, la première dans “le Monde” et la deuxième dans l’agence de presse chinoise XINHUA.

 

Juste pour le plaisir, prenons quelques chiffres pour comparer. En France, il y avait 310 articles sur “le Sommet” (et 722 sur la vie maritale de Sarkozy), en Allemagne à peu près 350 articles sur le “Erfolg” (succès) de Lisbonne. Enfin, la grande Bretagne fournissait environ 200 articles en réponse au mot clef “ EU Summit”. Tout cela depuis Google News.

 

Je suis sûr qu’il y avait plus d’échos néanmoins que ceux disponibles sur Google News, mais le tableau est clair et il n’y a aucun besoin d’autres commentaires. 125 contre 1. Tel est le ratio entre la place donnée à une “ EU Court Circular” - ce qui signifie propagande européenne - et le compte rendu d’un événement dans lequel 200000 citoyens européens étaient engagés.

 

Mes recherches personnelles m’ont montré qu’à l’évidence même les journalistes désireux d’écrire sur cette manifestation n’en étaient tout simplement pas informés. Ce qui paraît étrange dans un monde digitalisé avec toutes ses possibilités de communications électroniques.

 

Pour être honnêtes, nous devons envisager que l’événement n’a peut-être pas été communiqué correctement par les organisateurs. Mais il y avait des centaines de journalistes présents dans le centre de presse du sommet européen.

 

Normalement, cela signifie “être assis et attendre”. Attendre pour la conférence de presse de la présidence et le briefing national, attendre une éventuelle information interne venant d’un fonctionnaire de haut rang descendant de l’Olympe vers les masses à instruire.

 

Je suis sûr que nombre de journalistes ne sont pas satisfaits de cette situation. S’ils quittaient la salle (de presse) pour rendre compte de la manifestation qui se déroulait à quelques kilomètres, ils risquaient de manquer une histoire concernant le sommet. Et, à part ça, leurs rédaction en chef ne semble pas le moins du monde intéressée par la chose.

 

“ Ainsi, la triste nouvelle est que si les choses ne tournent pas à la violence dans une manifestation, il n’y a pas de compte-rendu” m’a dit un journaliste familier des sommets européens.

 

Pour moi, cela confirme ma thèse sur le “succès” de ce sommet : comme d’habitude, les chefs d’Etats et de gouvernements sont félicités après s’être mis d’accord sur une constitution européenne re-labellisée.

 

Ils se sont flattés de s’être arrangés pour sortir d’une crise institutionnelle, mais ils ont en fait seulement aggravé la crise démocratique européenne en évitant complètement les citoyens. Et, à l’évidence, vous ne devez pas trop compter sur les principaux médias pour y faire quelque chose. »

 

Thomas Rupp est coordinateur de l’European Referendum Campaign : http://www.erc2.org/.

(Traduction Clémentine Galéani)
Partager cet article
Repost0

commentaires