Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 19:36



http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3182




Témoignage d’un cheminot anonyme

dimanche 18 novembre 2007, par La rédaction


 

Bonjour à tous,

Dans quelques jours (le 14/11) s’annonce une grève à la SNCF pour la sauvegarde de notre régime spécial. Il a été dit n’importe quoi à ce sujet, et j’ai décidé, à titre purement personnel, d’informer mes amis et connaissances sur la réalité de nos "privilèges".

Avant toute chose, il faut savoir que notre régime de retraite a été mis en place en 1938, à la création de la SNCF, en s’inspirant des régimes déjà en place dans les anciennes compagnies.

En 1945, le gouvernement Français va créer ce qui va s’appeler le "régime général", le système de retraite par répartition actuel. La SNCF va conserver ce qui devient un "régime spécial" qui offre des avantages par rapport au régime général :

Pour partir en retraite avec un taux plein (au maximum), il faut cotiser 37,5 ans. Les conducteurs qui travaillent en horaires complètement décalés, ont des "bonifications" qui permettent de gagner 5 ans (cotisation de32,5 ans). Un cheminot peut toutefois partir en retraite :
-  à 55 ans pour les agents sédentaires si ils ont au moins 25 ans de cotisation
-  à 50 ans pour un conducteur (toujours si ils ont 25 ans de cotisation)

En partant à cet âge, ils ne sont toutefois pas au maximum de ce qu’ils peuvent espérer. Pour comparer avec le régime général, le taux de remplacement moyen (le montant de la retraite par rapport au dernier salaire) est de 64 % à la SNCF du fait qu’à 55 ans, la durée moyenne d’activité validée par les cheminots est de 32 ans. C’est ainsi qu’en 2001, les pensions moyennes attribuées aux retraités de droit direct étaient de 1 407 € à la SNCF et 1 590 € pour le régime de référence, soit un écart de 13 %.

Il faut savoir que la SNCF a la possibilité de mettre à la retraite d’office ses agents. Certains désirent continuer leur activité, ils ne le peuvent pas. Cette possibilité est très utile à la SNCF pour réduire ses effectifs, surtout dans les secteurs qu’elle restructure.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires