Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 13:51
N'oublions pas les enfants
enfermés en centre de rétention



Deux enfants de 6 et 10 ans interpellés devant leur école par six policiers

jeudi 21 mai 2009 (10h25)

le 21/05/2009,

  Vélo d'enfant (photo d'illustration).

Mardi après-midi, six policiers sont arrivés devant l'école élémentaire Louis-Aragon, à Floirac, en Gironde.

Puis les policiers ont interpellé deux élèves âgés de 6 et 10 ans.

Les deux jeunes enfants ont été emmenés au commissariat de Cenon pour êtres interrogés.

Un interrogatoire qui a duré deux heures, selon la mère du garçon de 10 ans.

Cette interpellation de deux jeunes enfants provoque pas mal de remous à Floirac.

« Je suis arrivé avec ma femme à 16 h10 pour chercher nos enfants, il y avait déjà deux voitures de police et six policiers » raconte Gérard.

Les deux jeunes enfants sont soupçonnés d'avoir volé un vélo.

Aïsha, la maman du garçon de 10 ans dit sa colère dans le quotidien régional Sud Ouest :

« C'est honteux. Je veux que les conditions d'interpellation de mon fils se sachent, parce qu'on ne peut pas laisser faire des choses comme ça, il y avait d'autres façons de procéder pour vérifier si le vélo était le sien ou pas. »

Cette mère de famille révoltée poursuit :

« L'interrogatoire a porté sur l'origine du vélo, mon fils et moi-même avons soutenu qu'il lui appartient ».

Hier, Aïsha a fourni une attestation sur l'honneur du donneur, un adjudant-chef de la base aérienne 106, à Mérignac, qui le lui avait offert il y a plus d'un an et demi, précise Le Parisien.

La maman du jeune interpellé ajoute :

« C'est maintenant un vélo pourri, personne n'en voudrait ».

Les policiers sont intervenus mardi à la suite de la dénonciation d'une autre mère d'élève.

Cette dernière avait pensé que le vélo sur lequel était arrivé le jeune garçon de 10 ans était celui qui lui avait été volé...

http://www.lepost.fr/article/2009/05/21/1544745_deux-enfants-de-6-et-10-ans-interpelles-devant-leur-ecole-par-six-policiers.html



http://bellaciao.org/fr/spip.php?article86137

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
jusqu'ici vous ne donnez pas l'impression d'être effondrée, aussi, je vous en conjure : ne le devenez pas ! Toutes les énergies ne sont pas de trop, par les taons qui courent...
Répondre
T
Je n'ai pas écrit cet article .Je relève sur le net ce qui m'interpèle .J 'indique toujours les références en bas de page Je n'ai  aucun talent pour la rhétorique .Je suis effondrée  en voyant ce que devient ce pays ,
Répondre
L
Bonjour. Merci d'avoir rappelé que la maman s'appelait Aïsha (la plupart des médias sont restés très discrets, sur ce point). Certes il y a dans ce pays des commissaires à qui de toute évidence le résultat des présidentielles 2007 est monté à la tête et qui sont prêts à venir ferchier un enfant de six ans. Mais reste à voir, si le commissaire se serait amusé à çà, si Aïsha s'était appelée Bernadette.
Répondre