Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 22:53
Sarkozy ou la souveraineté nationale en péril ? Entretien avec Paul-Éric Blanrue
par Silvia Cattori

Le 29 juin 2009




« Le livre de Paul-Éric Blanrue, Sarkozy, Israël et les juifs (*) s'il arrive à être diffusé, fera date. C'est le premier ouvrage à braquer les projecteurs sur ces groupes de pression, qui évidemment veulent agir dans l'ombre, même si leur influence devient de plus en plus évidente depuis l'élection de Sarkozy », observe le physicien belge Jean Bricmont (**). Car si le livre est distribué dans divers pays, et fait déjà l'objet de quatre traductions, il n'est pas encore diffusé dans le propre pays de l'auteur, la France !

Paul-Éric Blanrue, 42 ans, est un personnage franc, attachant. Il fait partie de ces historiens qui contestent la légitimité de lois qui portent atteinte à la liberté d'expression, comme la loi Gayssot et qui se rebellent à juste titre contre l'intoxication et la désinformation médiatique et politique.

Silvia Cattori : Votre livre « Sarkozy, Israël et les juifs » permet de comprendre en quoi les liens tissés entre Nicolas Sarkozy et les différents réseaux sionistes en France, et dans le monde, sont dangereux pour la souveraineté nationale. Liens qui ramènent évidemment à l'Etat juif d'Israël : le cœur du problème. Quel évènement précis vous a-t-il conduit à écrire ce livre en toute hâte ?

Paul-Éric Blanrue : Ce qui m'a fait réagir c'est quand, après le carnage de l'armée israélienne à Gaza, la France de Sarkozy a envoyé la frégate Germinal [1] pour empêcher le transfert d'armes aux Palestiniens assiégés. Cette nouvelle m'a fait bondir parce que c'était un acte politique très clair de la part de la France en faveur d'Israël. C'était un acte d'autant plus grave, à mon sens, que les Etats-Unis n'y avaient pas pris part.

« Sarkozy, Israël et les juifs » a vraiment commencé à exister à partir de ce moment-là, avec ce qui s'est passé à Gaza. J'ai été scandalisé par la façon dont la France a réagi à ce massacre, dont Bernard Kouchner et les proches de Sarkozy en ont parlé, dont Bernard-Henry Lévy (BHL) en a disserté dans « Le Point ».

J'ai alors cherché à montrer les accointances qu'il y avait, malgré une réserve de surface, entre BHL, et un certain nombre de personnages qui se prétendent de gauche. Qu'il y avait une véritable coalition du monde intellectuel parisien, de cette intelligentsia déliquescente, avec la politique pro-israélienne de Sarkozy. Que c'était très grave.

Cela dit, je suis un observateur de la chose politique. J'avais déjà accumulé de nombreuses informations lors de la rédaction, l'an passé, d'un petit livre sur le mariage de Sarkozy [2]. J'avais suivi sa campagne électorale ; j'avais remarqué comment, grâce à Henri Guaino [3], il avait réussi à se faire passer pour un « gaullien ». Il était parfois libéral dans ses discours. Dans d'autres très protectionniste. La question était : qu'est-ce que cela va donner ?

Par la suite j'ai constaté que la stratégie ouvertement pro-israélienne de Sarkozy, n'avait pas été seulement une tactique pour se faire élire, mais qu'il continuait de s'y tenir. Les résultats sont là. On voit aujourd'hui qu'il s'y est accroché et qu'il est aussi voire plus pro-israélien que ne l'était George W. Bush.

Au mois de janvier 2009 qu'est-ce qu'on a vu ? Alain Finkielkraut se faire décorer de la légion d'honneur [4]. Et en avril c'était au tour d'André Glucksmann. Et que tout cela était logique, répondant à une logique incroyable ! Et qui voit-on aujourd'hui défiler, au Trocadéro contre le Président Ahmadinedjad ? On voit les mêmes ! On voit Pascal Bruckner, BHL, Alain Finkielkraut, André Glucksmann, Jack Lang. Bref tout l'entourage pro-israélien de Sarkozy.

Silvia Cattori : BHL ne faisait-il pas partie de l'entourage de Mme Royal ?

SUITE...

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14154

 


Partager cet article
Repost0

commentaires