Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 22:56










D UNE RIVE
 
A L AUTRE
 
DE

L OCCIDENT




PAR SYBILLE



Cette semaine, je pense avoir ramené dans mes filets, plusieurs pépites assez consistantes:
  • Dans les eaux troubles internationales, le plus gros poisson est sans doute le scoop de la semaine sur cette fronde monétaire secrète visant à précipiter la fin du dollar.
    Important pourquoi? Essentiellement parce que l'article en question permet de cerner en arrière plan et par delà les enjeux du moment, le rôle du dollar dans le maintient de l'hégémonie américaine et ce qui s'est réellement joué dans les années 2000 à 2004 : l'adoption de l'Euro, son rejet par Angleterre jusqu'au déclenchement de la guerre en Irak. L'hégémonie américaine et le dollar n'auront finalement gagné que quelques années supplémentaires de sursis jusqu'à la crise.
  • Extraordinaires justement, les visages de cette crise aux USA : Tandis que la bourse à gagné 60% en 6 mois, je découvre, médusée, le chao qui s'abat sans pitié sur les classes moyennes américaines, dans plusieurs témoignages bouleversants. Ce sacrifice de la classe moyenne aux USA, s'il était confirmé serait un épisode majeur et significatif de la crise actuelle.
  • Sur notre rive de l'occident, la semaine fut singulièrement riche en événements qui témoignent à leur façon de la dislocation de nos sociétés: plébiscites de la peur, lynchage de 'traitre' ainsi qu'une très curieuse épidémie de victimes.
Si nous nous décidions enfin à voir tous ces signes comme autant de traces des ravages du néolibéralisme, cette idéologie totale qui ne se limite pas à promouvoir la concurrence libre et non faussée, cette idéologie de déstructuration et de fragmentation des sociétés, cette idéologie morbide pour les humains autant que pour le vivant sans doute pourrions nous échapper au pire et reprendre un peu de notre libre arbitre! C'est peut-être aussi cela le message et l'espoir du "Syndrome du Titanic".

 
Fronde Monétaire et Fin de la Suprématie du dollar:
Un grand reporter, Robert Fisk, correspondant de The Independent, nous annonce le 06/10/09 dans un article très remarqué un peu partout dans les medias ( le monde, France Inter, dedefensa, Leap, contre info, etc...) que les pays Arabes du Golfe Persique planifient - avec la Chine, la Russie, le Japon et la France - de mettre fin à la facturation du pétrole en dollars, et qu'ils vont utiliser à la place un panier de monnaies, dont le yen japonais et le yuan chinois, l’euro, l’or.
Vous le trouverez traduit en français sur contre-info et c'est très intéressant. http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2828
Cet article a déjà provoqué une hausse sensible des marchés de l'or, ainsi que des démentis appuyés mais pas forcément convaincants de la part des pays concernés. "Malgré les démentis, la perspective d’un abandon du dollar dans les marchés pétroliers du Golfe revêt une importance considérable, estime Robert Fisk. Elle traduit non seulement le ressentiment croissant de la région à l’égard de la superpuissance américaine déclinante, mais aussi la prise en compte par les pétro-Etats du nouveau rapport de force naissant, où la Chine jouera un rôle de premier plan" Commentaires de contre info et 2ème article de RF: http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2829
Les Pétrodollars à l'origine du conflit en Irak
En arrière plan, cet article nous renseigne aussi sur les véritables motivations de la guerre en Irak.
Cette guerre je ne l'ai jamais vraiment comprise et me suis souvent posée une foultitude de questions: D'abord il y a eu ces histoires fumeuses d'armes de destructions massives, et ces histoires à dormir debout sur le rétablissement de la démocratie (oui mais alors pourquoi ne pas l'avoir fait dés la 1ère fois?), et ce lien incompréhensible entre al-qu'Aïda (des fous de dieu du 9/11) et l'Irak (dictature horrible, certes, mais laïque). Il y avait aussi le pétrole, (oui mais alors pourquoi l'Irak qui était la seule puissance à pouvoir faire contre poids avec l'Iran?). De fait le pétrole, était tel un train qui en cachait un autre: Le dollar.
 
En 2000, l'Euro venait tout juste d'être adopté, par les Européens sauf les anglais -  "Les Chinois pensent d'ailleurs que les Américains ont persuadé la Grande-Bretagne de rester en dehors de l’euro afin d’éviter un mouvement plus précoce de désaffection par rapport au dollar" -, et l'Irak a converti toutes ses transactions pétrolières en Euros et a scellé son destin. : "... les banquiers se souviennent de ce qui est arrivé au dernier pays producteur de pétrole du Moyen-Orient qui ait décidé de vendre son pétrole en euros plutôt qu’en dollars. Quelques mois après que Saddam Hussein eut claironné sa décision, les Américains et les Britanniques ont envahi l’Irak." C'était en 2003 alors que d'autres pays producteurs comme le Venezuela menaçait d'en faire autant.
L'une des 1ère mesures immédiatement prise après l’invasion de l’Irak fut de réinstaurer le dollar US comme seule monnaie de paiement du pétrole irakien.
 
Pas étonnant que certains relèvent l'opportunisme des USA après le 9/11, voire s'en étonnent, avec des arguments plus ou moins capilotractés.


DOLLAR US (VOIR PHOTO EN DEBUT DE BILLET)
                                Bluffant, hein, les Twins sur les dollars! Vous connaissiez?
Non? Donc, pour vous détendre uniquement et si vous avez un billet de 20$ qui traine, vous pouvez vous entrainer à cet exercice origami très spécial et remarquablement documenté sur le site: http://www.nouvelordremondial.cc/pliage-des-dollars-americains-wtc-twin-towers/
 
 
Les visages de la crise aux USA:
La situation semble particulièrement tendue aux USA et dedefensa ne mâche pas ses mots dans les extraits suivants:
D'abord avec cette citation de l'Observer: "la Californie, est en passe de devenir ce que les experts du Pentagone nomment “a failed state”.
Cet article "a fait grand bruit aux USA. (L’expression “failed states” concerne ces pays, surtout africains, qui sombrent dans un cycle incontrôlable de pauvreté, de corruption, d’anarchie et de désordre, qui retournent à un état de semi-sauvagerie et d’absence de droit jusqu’à ne plus exister en tant qu’Etat structuré, selon les normes civilisées, ou dites telles.")
 
"L’état d’esprit des républicains .... s’apparente presque à l’idée d’un “coup d’Etat constitutionnel” contre Obama".
 
"Les USA sont entrés dans un automne très sombre, où tout est désormais en place pour créer les pires conditions imaginables en cas d’accident brutal, d’explosion qu’on n’a pas prévue au moment et dans le domaine où elle a lieu; que ce soit une brusque aggravation de chômage pour tel mois, un effondrement du dollar, un revers particulièrement frappant en Afghanistan, une manifestation du Tea Party sur quelque sujet que ce soit qui dégénère accidentellement, ou, beaucoup plus probablement, n’importe quel autre événement fortuit ou inattendu et que nous ne pouvons prévoir, qui déclenche un enchaînement imposé par le phénomène incontrôlable d’une communication exacerbée"
 
De fait, alors que la bourse a monté de 60%, 35 Millions d'américains vivent de bons alimentaires:http://www.lesmotsontunsens.com/35-millions-d-americains-vivent-de-bons-alimentaires-5663
 
Les laissés pour compte aux USA, ont souvent perdu leur foyer dans la crise et sont obligés de dormir sous des tentes:
"un peu partout, dans le pays, en Californie, en Géorgie, au Tennessee, en Ohio, dans l’Etat de Washington et jusqu’à Rhodes Island, des villages de tentes ont éclos qui ont souvent été prestement, parfois brutalement, démontés par les autorités."
 
A Détroit, on relève des scènes de chaos dans les files d’attente de l’aide sociale au logement et l'article est particulièrement poignant.
« C’est tout à fait représentatif des difficultés de la classe moyenne en Amérique », juge-t-il. « Nous avons été trahis par le gouvernement, les agents immobiliers et ceux qui en ont profité. Le contrat a été rompu. »http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2832
 
Les USA seraient-ils en train de sacrifier leur classe moyenne, avec au delà, le risque que cela comporte pour la démocratie? L'empire néolibéral serait-il rendu à ce tournant -inéluctable- qu'il n'en aurait plus besoin de s'appuyer sur les classes moyennes pour se développer? 
 
Les plébiscites de la peur:
Plébiscite en Irlande: Autour de 50% nous aurions pu chercher la petite bête, vouloir en découdre, mais à quoi bon après ce magistral plébiscite? Il ne nous resterait donc plus qu'à nous incliner, enfin domptés par la bête. De fait, même si ce plébiscite suinte la peur bien plus que l'adhésion, même si ce score (68%)aurait pu faire pâlir de jalousie le pays des soviets et les républiques bananières, une fois passés les quelques accès de morgues  http://www.superno.com/blog/2009/10/bien-profond/ , il faudra bien voir comment rebondir et globaliser le propos:
le néolibéralisme ne s'arrête pas à prôner la concurrence libre et non faussée non plus qu'il ne s'oppose à l'interventionnisme: c'est évident en chine et en Europe. 
Encore faut-il également, relativiser les aspects faussement progressistes de l’Euroligarchie actuelle : Au prétexte de combattre les discriminations, cette Europe contribue discrètement à une division spatiale, sociale et spirituelle qui ruinent peu à peu l’esprit des lumières, son tryptique (liberté, égalité, fraternité) et plus que tout brise les moindres velléités égalitaires : Communautarisme, Gays/hétéro, Jeunes/vieux, Pères/Mères, etc... C’est ainsi que chacun revendiquant ou dénonçant les droits de l’autre passe son temps à se tromper d’ennemi.
 
Services Publics Plébiscités: Au même moment, les français étaient conviés à participer à leur 1ère votation: A travers la poste, ils ont plébiscités les services publics, ceux là même qui sont honnis et attaqués par Bruxelles, par le FMI, et toute la cohorte d'institutions supra-étatiques (et hors de tout contrôle démocratique) qui interviennent depuis 1/4 de siècles pour mieux les détruire.
 
Traitre et ... lynché:
Mitterrand victime de Sarkozy? Soyons clair, je condamne toute forme de lynchage, mais il faut bien reconnaitre que l'homme n'a pas le talent politique de son tonton. Qu'est-il donc aller faire dans cette galère? Lui, si fidèle à la droite, comment à t'il pu accepter d'endosser le costume du traitre, d'être embauché pour son patronyme, de devenir malgré lui le symbole de l'ouverture Sarkosienne? Sans cela, il aurait pu continuer à nous décrire tranquillement toutes ces turpitudes par le menu sans que celà ne fasse l'ombre d'un scandale. Et bien non, le voilà tombé dans le piège de Sarko, ce président qui distille et susurre la haine à chaque intervention, cet homme qui cherche à occuper tout l'espace politique sans rien laisser à l'opposition. La gauche (néolibérale interventionniste) ne pouvant s'opposer sur le fond attend la faute pour exister. Pourquoi s'étonner dés lors, de l'exploitation politique qui est faite de cette affaire: nous avons ici une réponse mode pour mode, dans l'esprit et la lettre de la méthode et des conceptions politiques de Sarkozy.
 
La misère qui fait bander: Ceci dit, j'ai cru vomir en étudiant le texte incriminé, non pas tant parce qu'il ferait l'apologie du tourisme sexuel, ce qui lui est reproché (à tord, à mon avis), mais surtout pour l'empathie qu'il réclame de la part du lecteur, mis en demeure de prendre le rôle du curé ou du psychanalyste pour absoudre les "fautes" d'un F.M se répandant publiquement plutôt que sur un divan ou à l'abri du confessionnal : http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/quand-la-misere-fait-bander-62959
Une épidémie de curieuses victimes:
Nous avons déjà vu comment cette crise a permis que la solidarité s'exerce en priorité vis à vis des financiers plutôt que sur les indigents. N'était-ce pas le début d'une épidémie?
 
Quand la victime est le violeur et la Sa...pe est une ado: Finkielkraut, la fine fleur des intellectuels érudits et fiers de l'être condamne le retour à l'ordre moral dans l'affaire Polanski, avec des arguments dignes de l'époque où les femmes n'osaient pas porter plainte après un viol de peur d'être accusées d'avoir tout fait pour le provoquer. Sauf qu'il fait encore plus fort en accablant une ado.  http://bellaciao.org/fr/spip.php?article92298
 
Quand la victime est l'entreprise et le problème le suicidé: De la bouche de son patron, France Telecom serait victime d'un effet de mode: les salariés se seraient donnés le mot pour se suicider en masse, juste pour faire C... Puisque les méthodes de management néolibérales ne sauraient être seules responsables, et que chacun doit se sentir également coupable voire responsable, quoi de mieux que de lutter tous ensemble, (avec les partenaires sociaux) contre ces divines calamités (ou cache sexe?) que sont le stress au travail et les risques psycho-sociaux: http://www.cawa.fr/orange-stresse-le-management-par-le-stress-a-france-telecom-article003231.html, http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20091009.FAP7404/travail_darcos_veut_des_negociations_sur_le_stress_dans.html
 
Quand les victimes sont présidents et les persécuteurs sont juges et le droit scélérat:
Et voilà un Berlusconi qui n'a pas honte de se déclarer "l'homme le plus persécuté du monde",   http://www.romandie.com/infos/news2/091009122013.fioood1g.asp
Et voilà, dans l'affaire Clearstram, un Sarkosy qui revendique son statut de victime et réclame haut et fort le droit d'user des mêmes droits que le citoyen ordinaire. Elle est pas belle la vie? le citoyen lambda et Sarko en toute équité? http://www.slate.fr/story/10657/clearstream-nicolas-sarkozy-nest-pas-un-citoyen-ordinaire
 
Quand les malades deviennent suspects et que les accidentés du travail sont imposés au nom de l'équité:  http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j5_FQBx_Kdx7XJoCg9TGgPD0GWIQ
 
Dans une curieuse inversion des objets et des sujets, nous vivons une offensive sans précédent contre l'esprit de solidarité 2ème facette (à abattre?) du tryptique des Lumières. Tout ce qui n'est pas marchand doit périr, tel est le code génétique Néolibéral.
 
L'espoir ou le Syndrome du Titanic?
L'urgence c'est de sortir du déni, de poser un diagnostic et l'espoir réside dans le fait qu'on nous a trompé en nous fourrant dans le crâne qu'il n'y avait pas d'alternative (TINA: There Is No Alternative). Au contraire, des alternatives, il y en a trop. Pas de pensée unique de ce côté là: et c'est bien là le problème, pour tout ceux qui attendent que la Vérité avec un grand V tombe toute crue avec un nouveau truc en ISME et qui en attendant, se mettent sous la couette: Ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire! Comme si le déni pouvait rendre plus heureux?
 
Pourtant, la vie c'est la diversité et c'est la mort qui s'imprime dans l'avènement de l'Homo Dollar Sapiens.
Le capitalisme est le problème et pas la solution--> c'est Nicolas Hulot qui nous le dit, dans le "Syndrome du Titanic" comme un porte flambeau de l'espoir et c'est un espoir que ce message soit porté par des acteurs qu'on ne peux pas soupçonner d'être des révolutionnaires professionnels.
Je vous encourage, donc à aller voir le film et à lire l'excellente critique du Yéti: http://yetiblog.org/index.php?post/DU-TITANIC-AUX-ESQUIFS-DE-SAUVETAGE.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires