Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 15:42

 

 

 

 

"Monsieur le député,

 

 

 


 

Vous vous apprêtez sans doute à ratifier bientôt au Parlement le traité d'austérité européen dit TSCG.

Par là, de mon point de vue, vous imposerez injustement à la population que vous êtes censé représenter une rigueur inadmissible.

En effet, ce n'est pas la population française qui est responsable de la "crise" américaine des "subprimes" de 2008 qui fut l'alibi à un "sauvetage" des banques d'affaires privées (BNP, Société générale, Dexia, etc...) aux frais de l'Etat.

Ces mêmes banques privées remises à flot depuis, n'ont de cesse de se retourner contre les Etats qui les ont sauvées pour spéculer contre eux.

Je vous rappelle que la Banque centrale européenne a encore mis à disposition des banques privées fin 2011, début 2012 presque un trillion d'euros, trillion d'euros qui sert à attaquer à nouveau ces mêmes Etats.

Le TSCG est un déni de démocratie et de souveraineté.

Le refus d'un référendum sur le sujet prouve la peur des professionnels de la politique devant le peuple. Notre pays n'aura plus aucune marge de manoeuvre en matière de souveraineté budgétaire, financière et fiscale.

 

Pourtant d'autres voix existent : alors que le chômage, la misère du plus grand nombre s'accroît, que ne s'attaque-t-on pas aux paradis fiscaux : je vous rappelle que l'évasion fiscale représente chaque année pour un pays comme la France la moitié du budget annuel de l'Education Nationale ? N'est-il pas temps de fermer la Bourse qui n'investit plus depuis longtemps dans l'économie française mais la dépouille ? Ne faut-il pas renationaliser les banques, voire carrément les saisir en restaurant la séparation entre banque de détail et de spéculation ? Pourquoi le Parlement français n'interdit-il pas les licenciements boursiers qui s'opèrent tous les jours dans des entreprises qui ne sont pas en déficit mais bénéficiaires ?

N'est-il pas temps de restaurer un peu de protectionnisme et de barrières douanières face à des entreprises qui n'ont pas les mêmes standards sanitaires et sociaux que les nôtres ?

N'est-il pas temps de restaurer l'égalité des français devant l'impôt et en cesser avec cette logique qui veut qu'un salarié pauvre et en bas de l'échelle comme moi paye proportionnellement à son revenu plus d'impôts qu'un grand patron ?

J'arrête là car comme disait Victor Hugo dans L'homme qui rit, "C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches".

Pour tout cela, Monsieur le député, je vous supplie de voter contre la ratification de ce traité. inique.

Cordialement,

P. B.

Voilà,

 

Faites comme moi, sur tout problème ou décision gouvernementale, saisissez votre député ! On peut même décider au sein du parti de bombarder collectivement un même message qu'il recevrait ainsi plusieurs fois en plusieurs exemplaires afin qu'il prenne conscience du nombre d'électeurs mécontents.

 

Voilà, bonne fin de semaine et à dimanche pour la manif. à Paris.

 

 

Liens :

http://www.assemblee-nationale.fr/index.asp


Dans la fenêtre "Députés", vous allez cliquez sur "577 députés", vous tomberez alors sur la page suivante  :

http://www.assemblee-nationale.fr/qui/

Là, pour trouver votre député, soit vous connaissez son nom, vous pouvez alors le retrouver par la liste alphabétique des noms. Soit vous ne le connaissez pas, alors vous cliquez sur "Recherche sur la carte de France" :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions/index.asp

Puis vous cliquez sur votre département, 
Puis vous choisissez votre circonscription,

Partager cet article

Repost 0
Published by turandot - dans europe
commenter cet article

commentaires