Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 13:04

Tout d'abord , signez cette pétition , s'il vous plait , bien sûr !

Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites

Le gouvernement français s’apprête à engager une nouvelle réforme qui risque de porter un coup fatal au système de retraite par répartition en jurant une fois de plus que c’est pour le sauver. Le bilan des réformes menées depuis 1993 est déjà catastrophique car toutes les dispositions prises (calcul sur les 25 meilleures années, indexation sur les prix et non plus sur les salaires des actifs, allongement de la durée de cotisation sous peine de décote...) ont déjà fait baisser le niveau des pensions d’environ 20 %. Elles ont aggravé les inégalités déjà fortes entre les pensions des hommes et des femmes. Le Conseil d’orientation des retraites (COR) prévoit que le taux de remplacement moyen - niveau de la retraite par rapport au salaire, passerait de 72 % en 2007 à 59 % en 2050. Cette dégradation continuera donc de frapper les actuels retraités et touchera également les générations suivantes.
SUITE...
http://petition.exigences-citoyennes-retraites.net/index.php

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

RETRAITE : UNE LOGIQUE DE RÉFLEXION RÉVOLUE ET DES ACTEURS À ŒILLÈRES


Par Le Yéti

 


Tout est en place : un constat d’un simplisme accablant (l’allongement de la durée de vie), un ultime rapport alarmiste opportun (manquerait de 70 à 100 milliards d’euros pour payer les retraites en 2050), une conclusion sur laquelle il ne reste plus qu’à s’entendre (l’allongement de la durée des cotisations). Le nouveau volet de désagrégation sociale peut s’ouvrir : la “réforme“ (sic) des retraites.

Une simple étude montre pourtant que la base de réflexion est vérolée d’avance. Et que tous les acteurs officiels du grand débat arborent déjà (volontairement) de resplendissantes œillères de circonstances.

SUITE...

http://yetiblog.org/index.php?post/RETRAITE-%3A-UNE-LOGIQUE-DE-R%C3%89FLEXION-R%C3%89VOLUE-ET-DES-ACTEURS-%C3%80-%C5%92ILL%C3%88RES

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

Commentaire de Promeneur | 13H08 | 16/04/2010 | suite à l'article de Rue89:

 

 

http://eco.rue89.com/2010/04/16/retraites-les-alarmants-calculs-de-1995-se-verifient-en-2010-147682?page=3#comment-1445705


Il y a t-il en France une seule personne qui soit contre "la réforme" ?
Personne assurément.

Seulement il faut savoir de quelle réforme on parle ?
Celle qui allongerait les annuités, qui ferait passer l'âge légal à 65 voire 70 ans ? (ce qui reviendrait à faire travailler gratos les gens pendant 5 ans voire plus)
Qui par habituelle manipulation digne d'un prestidigitateur diminuerait le montant des prestations des retraités qui ne sont déjà pas un luxe pour la plupart ?

Ou on parlerait d'une réforme qui refonderait totalement l'assiette des cotisations, qui obligerait tous les revenus financiers, les dividendes versés aux actionnaires, les revenus spéculatifs à cracher au bassinet. Une réforme qui irait taper dans les niches fiscales odieusement indécentes, qui supprimerait les parachutes dorés encore plus indécents, qui intègrerait les bonus des traders et autres parasites qui se sucrent sur le malheur des gens, sur la misère qui oblige des ménages à emprunter à des taux exorbitants.

La réforme oui, mais une réforme juste, mais là on touche à l'utopie... dame, si on demandait aux riches de participer ils risqueraient de quitter notre pays et nous abandonneraient à notre triste sort...
Mais qu'ils dégagent ces parasites !
Une entreprise sans ouvriers, sans employés, sans travailleurs, sans cadres, sans directeurs ça ne marche pas.
Une entreprise sans actionnaires, sans vampires qui se sucrent sur le travail des autres ça marche et de plus c'est compétitif puisque la part du suceur disparaît.

Oui à la réforme, juste ! On est malheureusement mal barré, le gouvernement a déjà reçu les ordres de Clapotis 1er qu'on ne doit toucher en aucun cas le club du Fouquet's et consorts.

Les arguments de Mélanchon sont de première qualité, sérieux, étayés... j'espère que les "socialistes" dans leur diversité vont être un peu plus sur cette longueur d'onde que sur celle de monsieur Minc, le gourou qui s'est trompé toute sa vie et dont l'avis sert toujours de référence... Aïe... misère, misère... chantait Coluche.

Une dernière chose, on dit souvent, ah... le langage formaté... qu'on ne va pas faire payer aux générations futures nos retraites.
On ne dit pas qui a payé aux générations futures leur niveau de connaissances, leur profs, leur éducation, leur santé, les infrastructures du pays, la PAIX dont ils bénéficient aujourd'hui.

Réforme doit aussi rimer avec solidarité.
Je le redis, vu comme c'est parti avec la complicité des journalistes qui nous refont le coup du traité sur la constitution européenne ( à savoir que sorti de ce postulat de l'augmentation de l'âge légal il n'y a pas à discuter), on est mal barré !

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


Le COR  et son rapport : légitime ?

 

http://www.lepost.fr/article/2010/04/15/2034381_rapport-sur-les-retraites-critiques-officielles-mais-consensus-en-coulisses.html

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

Tribune : Dix contrevérités

sur les retraites

ATTAC et La Fondation COPERNIC

14 avril 2010

« Le besoin supplémentaire de financement nécessaire aux retraites est réalisable puisqu’il a été chiffré en 2007 par le COR entre 1 et 2 points de PIB jusqu’en 2050, à comparer avec la chute de la part de la masse salariale de 8 points au cours des dernières décennies et avec l’explosion correspondante des dividendes, qui sont passés de 3,2 % du PIB en 1982 à 8,5 % en 2007. » L’association ATTAC et la Fondation Copernic récusent le catastrophisme actuel sur la question du financement des retraites.

 

SUITE...


http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3030

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

Sur le site RUMINANCES :

Retraites : une question

de vie…ou de mort ?

Posté par laetSgo le 15 avril 2010

Je ne vais pas vous parler des retraites….non, non, non. Vous êtes assez grands pour vous informer tous seuls, non ? Et ne pas vous laisser avoir par toutes les sornettes alarmistes que lémédia nous débitent à longueur de journée sur le sujet, n’est-ce pas ? Même si ledit sujet me passionne au plus haut point, je ne l’aborderai donc pas ici…enfin, pas directement, vous allez comprendre.

Mon attention a été éveillée en écoutant une émission sur la radio suisse Couleur 3, La Planète Bleue, que je ne saurais trop vous recommander eu égard à la qualité des musiques et des éditos qu’elle diffuse. Ca se passait samedi dernier, entre 18 et 19h, mais pour cause de vacarme familial ambiant je n’ai pas bien saisi les détails, juste que la courbe d’espérance de vie était en train de s’inverser…

SUITE...

http://ruminances.unblog.fr/2010/04/15/retraites-une-question-de-vieou-de-mort/

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 


Vidéo proposée par Monsieur Buzz

Mélenchon

Partager cet article
Repost0

commentaires