Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 10:02





Grande manifestation des Infirmiers Anesthésistes
hier, le 11 mars 2010.
 Bloc opératoire11 MarsParisSanté
e 12/03/2010 à 15:35


  Par kaaron


Hier s'est tenue devant le ministère de la santé une grande manifestation des Infirmiers-Anesthésistes, IADE dans le jargon hospitalier, pour manifester contre le protocole d'accord de Mme Bachelot sur l'intégration de la formation infimière dans le système LMD. A cette manifestion parisienne se sont associés des mouvements en province.

Le désaccord porte sur plusieurs points :

* Perte de la catégorie active :

Jusqu'alors, les IADE sont considérés en catégorie active, avec droit de retraite à 55 ans et bonification de 1 an tous les 10 ans. Or le protocole remet en cause ceci et veut imposer la catégorie sédentaire, niant par-là même la pénibilité du travail infirmier. Quand on sait que les infirmiers et donc les IADE travaillent de nuit et le week-end pour assurer la permanence des soins, avec des horaires flexibles d'une semaine sur l'autre, et que ces conditions de travail entraînent une diminution de l'espérance de vie de 6 à 8 ans selon les études par rapport au reste de la population, la catégorie active ne semble pas n'être qu'un privilège, mais bien une compensation.

* Absence de reconnaissance statutaire des qualifications :

L'IADE est le collaborateur du Médecin Anesthésiste, ou MAR dans le jargon pour Médecin Anesthésiste-Réanimateur. L'anesthésie est un travail à 4 mains, cette collaboration a permis de diviser par 10 le risque anesthésique en France ces dernières années. Le MAR est présent au moment de l'induction anesthésique, c'est à dire le passage de l'état de veille à celui de "sommeil", puis c'est le plus souvent l'IADE qui surveille puis réveille le patient pendant et après l'intervention. L'organisation des blocs opératoires en France veut qu'il y ait en général 1 IADE par salle d'opération et 1 MAR en supervision de 2 ou 3 salles. Pour certains gestes comme les endoscopies ou dans certains blocs, l'IADE travaille souvent seul, après bien sûr que le patient ait été vu et évalué par un MAR qui a décidé de la manière de procéder la plus appropriée au patient (anesthésie générale, sédation...).

SUITE...

http://www.lepost.fr/article/2010/03/12/1984708_grande-manifestation-des-infirmiers-anesthesistes-hier-le-11-mars-2010.html?doFbPublish=1984708

Partager cet article
Repost0

commentaires