Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 23:35



LA DEMI PART
 POUR PARENTS ISOLES
 SUPPRIMEE
 PAR LE SENAT !

mercredi 10 décembre 2008 (10h31)

de La Louve

 


Nom d'un chien, alors là ça suffit, ça commence vraiment à bien faire.

NOUS DEVONS NOUS MOBILISER CONTRE CETTE MESURE, et VITE.

Sinon elle passera à l'ASSEMBLEE.


"Le Sénat a adopté mardi un amendement UMP qui, dans le cadre

de l'impôt sur le revenu, propose de supprimer progressivement la demi-part supplémentaire accordée aux parents isolés ayant élevé seuls leurs enfants.

Cet amendement de Philippe Marini (UMP), rapporteur de la commission des Finances de la haute assemblée, a été adopté dans le cadre de l'examen

du projet de loi de finances pour 2009.

L'amendement, qui a été soutenu par Eric Woerth, ministre du Budget,

propose de réduire chaque année de 10% cette demi-part dès les

revenus de 2009, la suppression totale étant effective en 2018.

La gauche et certains élus de la majorité ont voté contre cette mesure.

SUITE...

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article75862
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 16:02
"   OCCIDENT" colonise
le Gouvernement
de la République "




vendredi 5 décembre 2008 (17h45)

de Ivan*


"Patrick Devedjian qui entre au Gouvernement, ce n'est pas simplement un nouveau ministère au goût de République bannière qui fait son apparition ("Ministère de la Relance économique" - à quand le "sous secrétariat aux pneus crevés" le "sub-ministère aux chats écrasés" et on en passe?).

C'est le symbole d'une génération qui grossit dans le cercle de Fillon et Sarkozy : celui d'Occident, déjà représenté par le secrétaire d'Etat chargé du commerce, de l'artisanat, et des PME, M. Hervé Novelli, (lui aussi ancien d'Occident).

Groupuscule fasciste, raciste, nationaliste et anticommuniste de la fin des années 60, Occident n'est pas une organisation charitative ni bon-enfant.

Elle fait partie des ces petits éléments qui ont contribué à charrier au travers des années la peste brune dans la pensée collective française et qui ont toujours trouvé appui et soutien, même embarrassé, dans la "droite française parlementaire".

Ce sont ce qu'on appelle dans le jargon étudiant "des fafs".

La plupart des journalistes négligeront bien sûr de relever "ce détail", ils négligeront de dire ce fait ; la plupart des "jeunes" l'ignorent - ils ne pourront donc en être choqués.

Aussi il faut dénoncer cela publiquement, avec force, à l'heure où Devedjian est nommé par Sarkozy "Ministre de la Relance économique" : ce Monsieur fut (est encore?) un faf.

Novelli fut (est encore?) un faf.

Une bonne partie de l'entourage plus ou moins proche de Sarko sont (furent?) des fafs ou proches des fafs.

Novelli, Devedjian.... -

Madelin, lui, est actuellement recasé en Président du Fonds Mondial de Solidarité Numérique( sans rire) -

Gérard Longuet a été conseiller politique de Juppé puis de Sarkozy, il est actuellement et entre autre conseiller régional de Lorraine et sénateur...Schuller est inexploitable depuis ses derniers exploits ...

Pour finir, un petit florilège des bons mots de l'Occident...A lire et à relire sans modération.

AH, ELLE EST BELLE LA "DOUCE FRANCE" !

Ivan -

SUITE...

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article75616

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 13:00



Et en prime ,un petit topo de Devedjan
  sur le capitalisme forcément "honnête"


4 décembre 2008


Bernard Maris, kollabo


Bernard Gensane


Après son ami Philippe Val, joyeux plagiste des universités du MEDEF, Bernard Maris jette le masque, rejoint la droite au service capitalisme financier. Des mauvaises langues prétendent qu'il guigne la présidence du Conseil économique et social, ceci expliquant peut-être cela.

Maris était donc présent aux " Ateliers du changement " de l'UMP qui se sont tenus en octobre dernier (http://www.lesateliersduchangement....). Il y trônait à la tribune, aussi gai que Droopy mais beaucoup plus embarrassé, en compagnie de Philippe Lefebvre membre de la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale, Porte-parole de l'UMP et Secrétaire National à l'Economie, Patrick Devedjian, ancien d'Occident, Secrétaire général de l'UMP, Christine Lagarde, l'américaine qui siège au gouvernement, Éric Woerth, le directeur du cabinet d'audit Andersen et accessoirement ministre, Hervé Novelli, libéral forcené. Secrétaire-Général adjoint de la CFTC, et aussi membre de l'Autorité des marchés financiers, Joseph Thouvenel était venu avec son couteau entre les dents, mais sans sa cravate.

SUITE...

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7537
Partager cet article
Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 01:56

Des képis dans le préau

Par Eolas,


jeudi 4 décembre 2008 à 16:30 ::


Je vous parlerai un peu plus longuement des opérations anti-drogue dans des collèges du Gers qui font couler beaucoup de pixels sur les blogs. Je n'ai pas le temps de faire un billet complet, et je ne trouve guère d'éléments factuels, les récits des témoins étant contestés par les gendarmes.

SUITE...

http://www.maitre-eolas.fr/2008/12/04/1238-des-kepis-dans-le-preau

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 23:35


30 novembre 2008

INDIGNATIONS PLURIELLES


Par Le Yéti


Vendredi 28 novembre 2008, le journaliste Vittorio de Filippis, ancien directeur de la publication de Libération de mai à décembre 2006, a été brutalement interpelé à son domicile par les forces dites "de l'ordre". Le prétexte : une banale affaire de diffamation dans le journal qu'il dirigeait. Menotté dans le dos, insulté devant ses enfants, emmené et fouillé au corps à deux reprises, enfermé dans une cellule sinistre avec blattes et cafards en guise de compagnons d'infortunes, sa lamentable mésaventure suscite à juste titre l'indignation générale, une levée unanime des protestations.

SUITE...

http://www.yetiblog.org/index.php?post/INDIGNATIONS-PLURIELLES



01 décembre 2008

LES CHIENS À L'ÉCOLE

Par Le Yéti




Voici, brut de décoffrage, sur le thème de l'ignominie ordinaire, le témoignage d'un parent d'élève que mon ami Jean-Luc, du blog Kinoks, m'a fait parvenir. Ces faits, s'ils sont vérifiés (et il n'y a pour l'heure aucune raison d'en douter ; cf. ci-dessous les liens vers deux articles de la Dépêche du Midi qui les corroborent) devraient être impérativement répercutés sur le maximum de sites et de blogs.

Mais voilà que ce week-end, j'accueille ma fille Zoé - elle a 13 ans - de retour du collège de Marciac (Gers). Elle me raconte son mercredi au collège...
SUITE...
http://www.yetiblog.org/index.php?post/LES-CHIENS-AU-COLLEGE



Partager cet article
Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 23:32




On lâche les chiens policiers

sur les élèves dans les classes
jeudi 20 novembre 2008  


Transmis depuis un bulletin d'Etoile Filante

Lundi 17 novembre 2008, 10h30,Ecole des Métiers du Gers.



Descente musclée de la gendarmerie dans les classes.

Je fais cours quand, tout à coup, sans prévenir, font irruption dans le lieu clos de mon travail 4 gendarmes décidés, accompagnés d'un maître-chien affublé de son animal. http://bellaciao.org/fr/spip.php?article74779

Personne ne dit bonjour, personne ne se présente.


Sans préambule, le chien est lancé à travers la classe.

Les élèves sont extrêmement surpris.

Je pose des questions aux intrus, demande comment une telle démarche en ce lieu est possible.
On ne me répond pas, j'insiste, on me fait comprendre qu'il vaut mieux que je me taise.
Les jeunes sont choqués, l'ambiance est lourde, menaçante, j'ouvre une fenêtre qu'un gendarme, sans rien dire, referme immédiatement, péremptoirement.

Le chien court partout, mord le sac d'un jeune à qui l'on demande de sortir, le chien bave sur les jambes d'un autre terrorisé, sur des casquettes, sur des vêtements. La bête semble détecter un produit suspect dans une poche, et là encore on demande à l'élève de sortir.

SUITE...

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article74779



Partager cet article
Repost0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 11:20


Se mettre à poil
pour 10 €,
est-ce
une «offre raisonnable» ?

Mardi, 18 Novembre 2008

Une lectrice nous adresse une offre d'emploi tout à fait alléchante (pas pour celle qui l'exercera mais pour ceux qui assisteront à son labeur). Une question se pose : Cette offre est-elle «raisonnable» ? Au quel cas, si notre lectrice refuse deux fois de suite ce genre de propositions, elle pourrait être sanctionnée. Choquée que l'ANPE puisse diffuser pareille offre, elle leur a téléphoné : la conseillère qu'elle a eue au bout du fil se serait dit «offusquée qu'on s'offusque d'une telle annonce»...
SUITE...

http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name
=News&file=article&sid=4167&mode=thread&order=0&thold=0

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 23:58
 
Comment aider
 les forces de l'ordre ?

 dimanche 9 novembre 2008, par Etienne


C'est simple : en leur envoyant un petit courriel sympa, avec photo ou vidéo du voisin que vous voulez balancer. Confidentialité garantie !

La préfecture du Var en avait rêvé (mais avait du y renoncer me semble t-il), celle de l'Isere l'a fait.

Sur son site, on trouve cette page hallucinante : http://www.isere.pref.gouv.fr/secti... qui dit simplement :

Comment aider les forces de l'ordre ?

Aidez la police nationale dans son action au service des citoyens. Vous pouvez transmettre vos renseignements (témoignages, photos, vidéos) à l'adresse mail suivante :

SUITE...

http://antidelation.lautre.net/spip.php?article1971
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 13:56







ET LES MILLIARDS SORTIS DU CHAPEAU DES FONDS PUBLICS FRANCAIS ET EUROPEENS , HUMM !???






samedi 8 novembre 2008 (11h01) :

Le cadeau de départ du clan Bush : 
un dernier pillage frénétique des biens publics.






Naomi Klein

Traduit par Anik le 8 novembre 2008.

www.naomiklein.org


2 commentaires
JPEG - 2.1 ko

Le hold-up américain des richesses financées par le public, sans aucune contrepartie : une véritable aubaine pour les grandes entreprises.
Bienvenue au capitalisme sans risques.

Durant les derniers jours de la campagne présidentielle, beaucoup de républicains semblent avoir abandonnés la lutte pour le pouvoir. Mais ne vous y trompez pas : cela ne signifie pas qu'ils se reposent. Si vous voulez voir le véritable travail actif des républicains, vérifiez l'énergie qu'ils utilisent pour distribuer de gros paquets des 700 milliards de dollars qu'ils jettent par la fenêtre.
Lors d'une récente audition d'un comité sénatorial bancaire, le républicain Bob Corker s'est vu assigné cette tache, et avec une date butoire très claire en vue : l'investiture.
"Combien pensez-vous qu'il soit possible environ de dépenser actuellement avant le 20 janvier?" demandait Corker à Neel Kashkari, le banquier âgé de 35 ans qui était avant lui en charge du butin.

Quand les colonialistes européens ont réalisés qu'ils n'avaient pas d'autre choix que de redonner le pouvoir aux citoyens indigènes, ils ont souvent concentré toute leur attention à dérober les trésors locaux de l'or et de tout le bétail qui avait de la valeur. S'ils étaient vraiment cruels, comme les portugais au Mozambique dans la moitié des années 1970, ils allaient jusqu'à verser du béton dans les ascenseurs des puits des mines.

Rien d'aussi barbare en ce qui concerne le clan Bush. Plutôt que d'utiliser le pillage ouvert, ils préfèrent les outils bureaucratiques, comme les actions "des actifs précaires" et le "programme d'achats de capitaux". Mais ne vous méprenez pas : le but est bien le même que celui utilisé par les portugais vaincus - un dernier pillage frénétique des richesses publiques avant qu'ils ne rendent les clés du coffre fort.

Comment autrement expliquer les décisions étranges qui ont dominé lors des discours sur l'argent du renflouement?
Quand l'administration Bush a annoncé qu'elle voulait investir 250 milliards de dollars dans les banques américaines en échange de crédits, le plan était alors largement mentionné comme une "nationalisation partielle" - une mesure radicale indispensable pour que les banques puissent encore donner des emprunts. Henry Paulson, le Ministre de l'Economie et des Finances, a eu une idée de génie, nous a-t-on dit, et suivait l'exemple de Gordon Brown. En fait, il n'y a jamais eu aucune nationalisation, partielle ou autre. Les contribuables américains n'ont gagné aucun contrôle significatif sur les banques, et c'est pourquoi les banques sont libres de dépenser ce nouvel argent comme bon leur semble.

SUITE...
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article74053


29 octobre 2008
 Les petits secrets du sauvetage des banques américaines
GREY Barry  

Dans un article exceptionnellement honnête publié dans le New York Times de samedi, l'éditorialiste de la section économique, Joe Nocera, a révélé ce qu'il qualifie de « petits secrets de l'industrie bancaire », soit « qu'elle n'a pas l'intention d'utiliser l'argent [du sauvetage gouvernemental] pour faire de nouveaux prêts ».

Comme l'explique Nocera, le plan annoncé le 13 octobre par le secrétaire du Trésor Henry Paulson qui consiste à offrir 250 milliards $ d'argent des contribuables aux plus grandes banques, contre des actions non-votantes, n'a jamais vraiment eu pour objectif d'inciter ces dernières à recommencer à prêter aux entreprises et aux consommateurs, le but officiel du sauvetage. Son but premier était plutôt d'engendrer une rapide consolidation du système banquier américain en subventionnant une série d'acquisitions de plus petites firmes financières par les plus puissantes banques.

Dans son commentaire, Nocera cite une conférence téléphonique privée menée le 17 octobre par un haut dirigeant de JPMorgan Chase, le bénéficiaire de 25 milliards de dollars en fonds publics. Nocera explique qu'il a réussi à obtenir le numéro de téléphone pour écouter un enregistrement de la conversation, à l'insu du directeur dont il tait le nom.

Lorsque l'un des participants demande si les 25 milliards $ de fonds fédéraux vont « modifier nos politiques stratégiques de prêt », le cadre répond : « Nous pensons que cela va nous aider à être un peu plus opportunistes dans le domaine de l'acquisition si l'on considère les banques qui sont encore en difficulté. »

SUITE...

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7337



Union sacrée pour sacrée arnaque

par Éric Toussaint


3 novembre 2008


Le sauvetage des banques et des assurances privées réalisé en septembre-octobre 2008 constitue un choix politique fort qui n'avait rien d'inéluctable et qui plombe l'avenir à plusieurs niveaux décisifs.

Tout d'abord, le coût de l'opération est entièrement porté à charge des pouvoirs publics, ce qui entraînera une augmentation très importante de la dette publique |1|. La crise capitaliste actuelle, qui durera au moins plusieurs années, voire une dizaine d'années |2|, va entraîner une réduction des recettes de l'Etat alors qu'augmenteront ses charges liées au remboursement de la dette. En conséquence, les pressions pour réduire les dépenses sociales vont être très fortes.

Les gouvernements d'Amérique du Nord et d'Europe ont remplacé un échafaudage branlant de dettes privées par un écrasant montage de dettes publiques. Selon la banque Barclays, les gouvernements européens de la zone euro vont émettre en 2009 de nouveaux titres de dette publique pour un montant qui devrait atteindre 925 milliards d'euros |3|. C'est une somme colossale, sans compter les nouvelles émissions de bons du Trésor par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Japon, le Canada, etc. Pourtant, récemment encore, il y avait un consensus des mêmes gouvernements pour réduire la dette publique. Les partis de droite, du centre et de la gauche traditionnelle ont tous appuyé la politique de sauvetage favorable aux grands actionnaires sous le fallacieux prétexte qu'il n'y avait pas d'autres solutions pour protéger l'épargne de la population et le fonctionnement du système de crédit.

SUITE...

http://www.cadtm.org/spip.php?article3845



Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 23:58
Faut vraiment avoir un esprit malade pour infliger çà à un être vivant .
Taser : les vidéos du scandale
Haute tension / lundi 20 octobre par Laurent macabies

Olivier Besancenot a profité du procès l'opposant au distributeur du pistolet en France pour relancer le débat sur les dangers de l'arme. Retour en vidéo sur les pires dérapages du Taser.

"C'est l'arme anti-bavure par excellence" annonce fièrement Taser France sur son site internet. Selon le distributeur, grâce au pistolet, « plus de 4 000 vies ont été épargnées, les blessures aux policiers ont été réduites de 80%, les blessures aux suspects de près de 70% ». Un communiqué de la société ajoute sérieusement que « sur plus de 50 000 tirs, aucun incident mortel n'a été relevé du fait de Taser ». Des chiffres très contestés. En septembre 2007, Amnesty International recense plus de 290 personnes mortes après avoir été touchées par le Taser dont 15 au Canada et le reste aux Etats-Unis. Alors que la vidéo promotionnelle de Taser International joue sur le sentiment d'insécurité (voir ici), celle de Taser France insiste sur les « bienfaits » de l'arme à impulsion électrique.

SUITE...

http://www.bakchich.info/article5512.html 



Partager cet article
Repost0