Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 18:59

02.11.2012

La catastrophe en petite robe rouge

 

 Par TGB

 

 

 

Il faut lire la dernière note ébouriffante quoique frappée au coin du bon sens de Jean-Marc Sylvestre en son blog contournable pour bien appréhender la haute potentialité du plus phosphoré de nos journalistes économiques depuis François de Closets c’est dire :

« L’ouragan Sandy coûte cher mais rapportera gros »

 

 

SUITE...

 

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2012/11/02/la-catastrophe-en-petite-robe-rouge.html?c

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 15:13
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 17:16

Je vais vomir :

 

 

l'ensemble du projet de loi autorisant la ratification du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'Union économique et monétaire (1re lecture).

Nombre de votants : 568

Nombre de suffrages exprimés : 547

Majorité absolue : 274

Pour l'adoption : 477

Contre : 70

L'Assemblée nationale a adopté.

Groupe socialiste, républicain et citoyen (297)

Pour: 264

M. Ibrahim Aboubacar, Mmes Patricia Adam, Sylviane Alaux, MM. Jean-Pierre Allossery, François André, Mme Nathalie Appéré, MM. Christian Assaf, Avi Assouly, Pierre Aylagas, Alexis Bachelay, Guillaume Bachelay, Jean-Paul Bacquet, Dominique Baert, Gérard Bapt, Frédéric Barbier, Serge Bardy, Mme Ericka Bareigts, M. Christian Bataille, Mme Marie-Noëlle Battistel, MM. Laurent Baumel, Philippe Baumel, Nicolas Bays, Mme Catherine Beaubatie, MM. Jean-Marie Beffara, Luc Belot, Mmes Karine Berger, Chantal Berthelot, Gisèle Biémouret, MM. Philippe Bies, Erwann Binet, Yves Blein, Jean-Luc Bleunven, Patrick Bloche, Daniel Boisserie, Mme Pascale Boistard, MM. Christophe Borgel, Florent Boudié, Mme Marie-Odile Bouillé, M. Christophe Bouillon, Mme Brigitte Bourguignon, M. Malek Boutih, Mme Kheira Bouziane-Laroussi, MM. Émeric Bréhier, Jean-Louis Bricout, Jean-Jacques Bridey, François Brottes, Gwenegan Bui, Mme Sabine Buis, M. Jean-Claude Buisine, Mme Sylviane Bulteau, MM. Vincent Burroni, Alain Calmette, Jean-Christophe Cambadélis, Mme Colette Capdevielle, MM. Yann Capet, Christophe Caresche, Mme Martine Carrillon-Couvreur, MM. Christophe Castaner, Laurent Cathala, Jean-Yves Caullet, Guy Chambefort, Jean-Paul Chanteguet, Mme Marie-Anne Chapdelaine, M. Guy-Michel Chauveau, Mme Dominique Chauvel, MM. Jean-David Ciot, Alain Claeys, Jean-Michel Clément, Mme Marie-Françoise Clergeau, M. Philip Cordery, Mme Valérie Corre, M. Jean-Jacques Cottel, Mme Catherine Coutelle, M. Jacques Cresta, Mmes Pascale Crozon, Seybah Dagoma, MM. Yves Daniel, Carlos Da Silva, Pascal Deguilhem, Mme Florence Delaunay, M. Guy Delcourt, Mme Carole Delga, M. Sébastien Denaja, Mmes Françoise Descamps-Crosnier, Sophie Dessus, MM. Jean-Louis Destans, Michel Destot, Mmes Fanny Dombre-Coste, Sandrine Doucet, MM. Philippe Doucet, Jean-Luc Drapeau, Mme Françoise Dubois, M. Jean-Pierre Dufau, Mme Anne-Lise Dufour-Tonini, M. William Dumas, Mme Laurence Dumont, MM. Jean-Louis Dumont, Jean-Paul Dupré, Yves Durand, Philippe Duron, Christian Eckert, Mmes Corinne Erhel, Sophie Errante, Marie-Hélène Fabre, Martine Faure, MM. Olivier Faure, Alain Fauré, Matthias Fekl, Vincent Feltesse, Hervé Féron, Richard Ferrand, Jean-Pierre Fougerat, Hugues Fourage, Mme Michèle Fournier-Armand, MM. Michel Françaix, Christian Franqueville, Jean-Claude Fruteau, Jean-Louis Gagnaire, Mme Geneviève Gaillard, M. Yann Galut, Mme Hélène Geoffroy, MM. Jean-Marc Germain, Jean-Patrick Gille, Jean Glavany, Yves Goasdoué, Mmes Geneviève Gosselin, Pascale Got, MM. Marc Goua, Jean-Claude Gouget, Laurent Grandguillaume, Mme Estelle Grelier, M. Jean Grellier, Mmes Edith Gueugneau, Élisabeth Guigou, Thérèse Guilbert, Chantal Guittet, M. David Habib, Mmes Danièle Hoffman-Rispal, Joëlle Huillier, Sandrine Hurel, Monique Iborra, Françoise Imbert, MM. Michel Issindou, Éric Jalton, Serge Janquin, Henri Jibrayel, Armand Jung, Laurent Kalinowski, Mme Marietta Karamanli, M. Philippe Kemel, Mmes Bernadette Laclais, Conchita Lacuey, M. Jérôme Lambert, Mme Colette Langlade, MM. Jean Launay, Pierre Léautey, Pierre-Yves Le Borgn', Jean-Yves Le Bouillonnec, Patrick Lebreton, Gilbert Le Bris, Mme Anne-Yvonne Le Dain, M. Jean-Yves Le Déaut, Mme Viviane Le Dissez, MM. Michel Lefait, Dominique Lefebvre, Jean-Marie Le Guen, Mmes Annie Le Houérou, Annick Le Loch, Axelle Lemaire, M. Patrick Lemasle, Mmes Catherine Lemorton, Annick Lepetit, MM. Jean-Pierre Le Roch, Bruno Le Roux, Arnaud Leroy, Michel Lesage, Bernard Lesterlin, Serge Letchimy, Michel Liebgott, Mmes Martine Lignières-Cassou, Audrey Linkenheld, M. François Loncle, Mmes Gabrielle Louis-Carabin, Lucette Lousteau, MM. Jean-Pierre Maggi, Thierry Mandon, Mmes Jacqueline Maquet, Marie-Lou Marcel, MM. Jean-René Marsac, Philippe Martin, Mmes Martine Martinel, Frédérique Massat, Sandrine Mazetier, MM. Michel Ménard, Patrick Mennucci, Kléber Mesquida, Pierre-Alain Muet, Mme Corinne Narassiguin, M. Philippe Nauche, Mmes Ségolène Neuville, Nathalie Nieson, M. Philippe Noguès, Mmes Maud Olivier, Monique Orphé, M. Michel Pajon, Mme Luce Pane, MM. Christian Paul, Rémi Pauvros, Germinal Peiro, Hervé Pellois, Jean-Claude Perez, Mme Sylvie Pichot, M. Sébastien Pietrasanta, Mmes Martine Pinville, Christine Pires Beaune, M. Philippe Plisson, Mme Élisabeth Pochon, MM. Pascal Popelin, Dominique Potier, Mmes Émilienne Poumirol, Daphna Poznanski-Benhamou, MM. Patrice Prat, Joaquim Pueyo, François Pupponi, Mmes Catherine Quéré, Valérie Rabault, Monique Rabin, M. Dominique Raimbourg, Mme Marie Récalde, MM. Eduardo Rihan Cypel, Alain Rodet, Marcel Rogemont, Frédéric Roig, Bernard Roman, Gwendal Rouillard, René Rouquet, Alain Rousset, Boinali Said, Mmes Béatrice Santais, Odile Saugues, MM. Gilbert Sauvan, Gilles Savary, Christophe Sirugue, Mme Julie Sommaruga, MM. Pascal Terrasse, Gérard Terrier, Thomas Thévenoud, Mme Sylvie Tolmont, M. Jean-Louis Touraine, Mmes Catherine Troallic, Cécile Untermaier, MM. Jean-Jacques Urvoas, Daniel Vaillant, Mme Hélène Vainqueur-Christophe, M. Jacques Valax, Mme Clotilde Valter, MM. Michel Vauzelle, Olivier Véran, Fabrice Verdier, David Vergé, Patrick Vignal, Jean-Michel Villaumé, Jean Jacques Vlody et Mme Paola Zanetti.

Contre: 20

M. Pouria Amirshahi, Mme Marie-Françoise Bechtel, M. Jean-Pierre Blazy, Mmes Fanélie Carrey-Conte, Nathalie Chabanne, MM. Pascal Cherki, Henri Emmanuelli, Mme Linda Gourjade, MM. Jérôme Guedj, Razzy Hammadi, Mathieu Hanotin, Christian Hutin, Mme Chaynesse Khirouni, MM. Jean-Luc Laurent, Christophe Léonard, Michel Pouzol, Mme Marie-Line Reynaud, M. Denys Robiliard, Mme Barbara Romagnan et M. Gérard Sebaoun.

Abstention: 9

Mme Isabelle Bruneau, MM. Olivier Dussopt, Daniel Goldberg, Régis Juanico, Jean-Philippe Mallé, Mmes Dolores Roqué, Suzanne Tallard, MM. Stéphane Travert et Michel Vergnier.

Non-votant: 1

M. Claude Bartolone (Président de l'Assemblée nationale).

Groupe de l'union pour un mouvement populaire (195)

Pour: 167

MM. Damien Abad, Bernard Accoyer, Yves Albarello, Mme Nicole Ameline, MM. Benoist Apparu, Olivier Audibert-Troin, Patrick Balkany, Jean-Pierre Barbier, François Baroin, Jacques Alain Bénisti, Xavier Bertrand, Étienne Blanc, Marcel Bonnot, Mme Valérie Boyer, MM. Xavier Breton, Philippe Briand, Bernard Brochand, Dominique Bussereau, Olivier Carré, Gilles Carrez, Jérôme Chartier, Luc Chatel, Gérard Cherpion, Guillaume Chevrollier, Alain Chrétien, Dino Cinieri, Éric Ciotti, Philippe Cochet, Jean-François Copé, François Cornut-Gentille, Édouard Courtial, Jean-Michel Couve, Mme Marie-Christine Dalloz, MM. Olivier Dassault, Marc-Philippe Daubresse, Bernard Debré, Bernard Deflesselles, Rémi Delatte, Patrick Devedjian, Mme Sophie Dion, MM. Jean-Pierre Door, Dominique Dord, David Douillet, Mmes Marianne Dubois, Virginie Duby-Muller, MM. Christian Estrosi, Daniel Fasquelle, Georges Fenech, François Fillon, Mme Marie-Louise Fort, MM. Yves Foulon, Marc Francina, Yves Fromion, Laurent Furst, Claude de Ganay, Sauveur Gandolfi-Scheit, Hervé Gaymard, Mme Annie Genevard, MM. Guy Geoffroy, Bernard Gérard, Alain Gest, Daniel Gibbes, Franck Gilard, Georges Ginesta, Charles-Ange Ginesy, Jean-Pierre Giran, Claude Goasguen, Jean-Pierre Gorges, Philippe Gosselin, Philippe Goujon, Mmes Claude Greff, Anne Grommerch, Arlette Grosskost, M. Henri Guaino, Mme Françoise Guégot, MM. Jean-Claude Guibal, Michel Heinrich, Michel Herbillon, Antoine Herth, Patrick Hetzel, Philippe Houillon, Guénhaël Huet, Sébastien Huyghe, Christian Jacob, Denis Jacquat, Christian Kert, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, M. Jacques Kossowski, Mme Valérie Lacroute, MM. Marc Laffineur, Jacques Lamblin, Jean-François Lamour, Guillaume Larrivé, Charles de La Verpillière, Thierry Lazaro, Alain Leboeuf, Mme Isabelle Le Callennec, MM. Pierre Lellouche, Bruno Le Maire, Jean Leonetti, Pierre Lequiller, Céleste Lett, Mmes Geneviève Levy, Véronique Louwagie, MM. Gilles Lurton, Jean-François Mancel, Alain Marc, Laurent Marcangeli, Hervé Mariton, Alain Marleix, Olivier Marleix, Franck Marlin, Philippe Armand Martin, Patrice Martin-Lalande, Alain Marty, Jean-Claude Mathis, François de Mazières, Jean-Claude Mignon, Pierre Morange, Pierre Morel-A-L'Huissier, Jean-Luc Moudenc, Alain Moyne-Bressand, Mme Dominique Nachury, MM. Yves Nicolin, Patrick Ollier, Mme Valérie Pécresse, MM. Jacques Pélissard, Bernard Perrut, Édouard Philippe, Michel Piron, Axel Poniatowski, Mme Josette Pons, MM. Didier Quentin, Frédéric Reiss, Jean-Luc Reitzer, Bernard Reynès, Franck Riester, Arnaud Robinet, Camille de Rocca Serra, Mme Sophie Rohfritsch, MM. Martial Saddier, Paul Salen, François Scellier, Mme Claudine Schmid, MM. André Schneider, Jean-Marie Sermier, Fernand Siré, Thierry Solère, Michel Sordi, Éric Straumann, Claude Sturni, Alain Suguenot, Mme Michèle Tabarot, MM. Jean-Charles Taugourdeau, Guy Teissier, Jean-Marie Tetart, Dominique Tian, François Vannson, Mme Catherine Vautrin, MM. Jean-Sébastien Vialatte, Jean-Pierre Vigier, Philippe Vitel, Michel Voisin, Jean-Luc Warsmann, Laurent Wauquiez, Éric Woerth et Mme Marie-Jo Zimmermann.

Contre: 17

MM. Julien Aubert, Jean-Claude Bouchet, Jean-Louis Christ, Gérald Darmanin, Jean-Pierre Decool, Lucien Degauchy, Nicolas Dhuicq, Christophe Guilloteau, Patrick Labaune, Lionnel Luca, Damien Meslot, Philippe Meunier, Jacques Myard, Jean-Frédéric Poisson, Christophe Priou, Michel Terrot et Patrice Verchère.

Abstention: 6

MM. Jean-Jacques Guillet, Marc Le Fur, Dominique Le Mèner, Thierry Mariani, Alain Marsaud et Mme Bérengère Poletti.

Groupe de l'union des démocrates et indépendants (30)

Pour: 28

MM. Thierry Benoit, Jean-Louis Borloo, Gilles Bourdouleix, Charles de Courson, Stéphane Demilly, Yannick Favennec, Edouard Fritch, Jean-Christophe Fromantin, Philippe Gomès, Francis Hillmeyer, Yves Jégo, Mme Sonia Lagarde, MM. Jean-Christophe Lagarde, Maurice Leroy, Hervé Morin, Bertrand Pancher, Henri Plagnol, Franck Reynier, Arnaud Richard, François Rochebloine, Rudy Salles, André Santini, François Sauvadet, Jonas Tahuaitu, Jean-Paul Tuaiva, Francis Vercamer, Philippe Vigier et Michel Zumkeller.

Contre: 1

M. François-Xavier Villain.

Abstention: 1

M. Philippe Folliot.

Groupe écologiste (17)

Pour: 3

MM. Éric Alauzet, Christophe Cavard et Jean-Louis Roumégas.

Contre: 12

Mmes Laurence Abeille, Brigitte Allain, Isabelle Attard, M. Denis Baupin, Mme Michèle Bonneton, MM. Sergio Coronado, François-Michel Lambert, Noël Mamère, Mmes Véronique Massonneau, Barbara Pompili, M. François de Rugy et Mme Eva Sas.

Abstention: 2

Mme Danielle Auroi et M. Paul Molac.

Groupe radical, républicain, démocrate et progressiste (16)

Pour: 14

MM. Thierry Braillard, Ary Chalus, Gérard Charasse, Mme Jeanine Dubié, M. Paul Giacobbi, Mme Annick Girardin, MM. Joël Giraud, Jacques Krabal, Jacques Moignard, Mme Dominique Orliac, MM. Thierry Robert, Stéphane Saint-André, Roger-Gérard Schwartzenberg et Alain Tourret.

Abstention: 2

MM. Jean-Noël Carpentier et Olivier Falorni.

Groupe de la gauche démocrate et républicaine (15)

Pour: 1

M. Bruno Nestor Azérot.

Contre: 13

M. François Asensi, Mme Huguette Bello, M. Alain Bocquet, Mme Marie-George Buffet, MM. Jean-Jacques Candelier, Patrice Carvalho, Gaby Charroux, André Chassaigne, Marc Dolez, Mme Jacqueline Fraysse, MM. Alfred Marie-Jeanne, Jean-Philippe Nilor et Nicolas Sansu.

Abstention: 1

M. Gabriel Serville.

Non inscrits (7)

Contre: 7

Mme Véronique Besse, MM. Jacques Bompard, Gilbert Collard, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassalle, Mme Marion Maréchal-Le Pen et M. Yannick Moreau.

MISES AU POINT AU SUJET DU PRÉSENT SCRUTIN (N° 30)

(Sous réserve des dispositions de l'article 68, alinéa 4, du Règlement de l'Assemblée nationale)

Mme Sylvie Andrieux, M. Claude Bartolone, Mme Françoise Dumas, M. Philippe Le Ray qui étaient présents au moment du scrutin ou qui avaient délégué leur droit de vote ont fait savoir qu'ils avaient voulu "voter pour".

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 11:20

Pour éradiquer la faim dans le monde, il faut 40 milliards de $.

Le coût de la pub, c'est 700 milliards par an. (Paul Ariès)

Partager cet article
Repost0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 10:22

« allo, l'impuissance publique

 

du redressement ? »

 


 

Des Pas Perdus

 

 


 

En juillet dernier, pendant nos vacances, l'annonce de la fermeture de l'usine PSA à Aulnay a fait descendre le nouveau pouvoir de son confortable nuage rose et vert pâle.

 

 

SUITE...

 

http://www.despasperdus.com/index.php?post/2012/08/21/allo%2C-l-impuissance-publique-du-redressement-industriel

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 12:30
Si après ça, on ne pige pas tout, je désespère 

Ca dure le temps d'un match de foot avec quelques prolongations, tirs au but ou que sais-je ?!!!

 


Water Makes Money -
Le Business de l'eau et ses marchands

 

 

 

 

 

 

http://archive.corporateeurope.org/docs/turning-on-the-taps.pdf

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 18:06

Grosses ficelles d’hier

et lobbying d’aujourd’hui

 


Les manières brutales des « relations publiques », fusion de la presse et de la publicité réalisée dans les premières années du XXe siècle, seraient aujourd'hui dépassées. Ce domaine se serait même « démocratisé »…

SUITE...

http://blog.agone.org/post/2012/04/18/Grosses-ficelles-d-hier-et-lobbying-d-aujourd%E2%80%99hui

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 20:31

 

 

FRONT NATIONAL :

 

 

 

IMMIGRATION, LE PARADOXE

 

 


 

 

Patrick  MIGNARD

 

 


 

Le Front National, comment d’ailleurs tous les partis et organisations du même type en Europe, n’arrête pas de nous parler de l’immigration, autrement dit, dans son esprit de « l’invasion de notre territoire par des étrangers »… Il fait de ce concept l’axe central de sa politique, déclenchant une angoisse et une peur qui lui parait salutaires pour s’imposer dans la classe politique.

 

L’argument, quoique scandaleux, paraît être efficace… Il suffit de voir les résultats électoraux.

 

 

L’IMMIGRATION VUE PAR LE FN

 

 

Pour le FN, l’immigration n’est pas simplement l’arrivée et l’installation d’étrangers,… il s’agit d’une véritable menace sur l’ « identité nationale » c'est-à-dire sur ce qui fonde le socle culturel, au sens large, d’une collectivité nationale : les valeurs, les symboles, les coutumes,…

 

Par définition, l’étranger a un bagage culturel différent de celui du pays dans lequel il va s’installer… et s’installer dans un pays ne le dépouille pas automatiquement de celui-ci. Reste à savoir de ce qu’il advient de ce bagage une fois posé en terre étrangère.

 

Le FN fait une différence entre les différentes cultures,… celles, proches de la culture française, qui permet l’intégration – essentiellement, pas seulement (asiatique), celle fondée sur un socle judéo-chrétien,… et les autres, ou plutôt l’autre, celle fondée sur l’Islam.

 

Le FN affirme que la « culture islamique » est incompatible avec les principes de la République Française, et représente même un danger pour celle-ci. Cette hypothèse, érigée en principe, fait donc de tout porteur de cette culture un danger potentiel… Et c’est donc, au nom de la défense de l’ « identité française » qu’est élaboré en stratégie politique l’exclusion des populations d’ « origine musulmanes ».  

 

Cette argumentation ne manque pas de sel quand on connaît le fossé qu’il y avait entre la religion catholique et les principes de la République,… quand on connaît les efforts des républicains pour réduire les prétentions totalitaires de l’Eglise,… et quand on connaît l’attitude du FN au regard des intégristes religieux catholiques.

 

Mais soit ! Entendons – sans l’approuver – ce raisonnement. Il y a beaucoup plus grave dans cette attitude,… quelque chose d’éminemment contradictoire qui le rend historiquement absurde et politiquement ridicule.

 

 

IMMIGRE ET COLON

 

Sans remonter à la préhistoire, lorsque les conquistadors espagnols ont débarqué en Amérique, ils ont pris pied sur une terre déjà occupée, aux civilisations évoluées, affronté des peuples qui avaient leurs cultures. Ils les ont, en partie, exterminés, détruit leurs cultures, traditions, langues et ont carrément pris leur place.

 

Lorsque les colons européens ont débarqués en Amérique du Nord, comme les conquistadors au Sud, ils ont méthodiquement chassé ces peuples qui habitaient ces contrées, les ont asservis, parqués, en partie exterminés et pris leurs terres.

 

Lorsque les colons britanniques, hollandais ont investi l’Afrique du Sud, ils ont également chassés les populations indigènes et pris leurs terres. De même pour l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Nouvelle Calédonie pour les français, la Palestine pour les israéliens….

 

Le FN, si soucieux de défendre l’identité originelle des peuples, reste pourtant d’une discrétion absolue sur ce genre d’évènement,… et trouve même « normal » ce type de colonisation qu’il a toujours revendiqué ( ?)

 

Comment le FN peut-il accepter l’existence de gouvernements sur le continent américains, qui sont issus de migrants qui ont détruit la culture locale ?

 

Comment le FN peut-il soutenir les revendications des colons français en Nouvelle Calédonie qui ont fait main basse sur une terre qui ne leur appartenait pas ?

 

Comment le FN peut-il défendre la colonisation de l’Algérie des 1830 alors qu’il s’agissait manifestement d’une invasion coloniale mettant en péril la culture locale ?

 

Pour le FN les immigrés bénéficient d’avantages du fait de leur présence en France, profitent de nos richesses… qu’ils contribuent par ailleurs à créer ! Mais qu’en est-il des colons qui ont pillé des pays entiers et exterminé les populations ?

 

Y aurait-il pour le FN une bonne et une mauvaise immigration ? Y aurait-il pour le FN des « invasions » respectables et d’autres qui ne le serait pas ?

 

Apparemment oui ! Mais alors quels sont les critères de la qualification ?

 

L’immigré serait dangereux mais le colon respectable.

 

 

UN FONDEMENT RACISTE

 

 

Disons les choses sans détours,… la différence en l’ « immigré » et le « colon », c’est que le premier est de couleur, alors que le second est blanc.

 

Un blanc qui envahi un territoire, c’est respectable car il apporte la civilisation et le « vrai Dieu ».

 

Un homme de couleur qui arrive dans un autre pays vient profiter de la civilisation et apporte des valeurs détestables.

 

Autrement dit, et dit crûment, il y aurait une race supérieure, la blanche, détentrice de la « vraie culture » et les autres… Ce n’est pas nouveau comme thèse, mais on pouvait penser que l’évolution de l’esprit humain avait permis de dépasser ce stade. Or, il n’en est rien et le FN en est la triste illustration.

 

 

 

UNE MECONNAISSANCE TOTALE DE CE QU’EST L’HISTOIRE

 

 

Ce parti pris imbécile et raciste du FN à propos de l’immigration révèle tout l’obscurantisme et le délire de la «  pensée » lepéniste.

 

L’Histoire humaine n’est pas faite de séquences figées dans lesquelles les groupes humains existent de toute éternité sur un territoire,… elle est au contraire un perpétuel brassage de populations. Les civilisations se font et se défont suivant un rythme qui dépasse largement, et temporellement, le cadre étroit d’une vie humaine.

 

Le développement des moyens de communication et des moyens de transport a évidemment facilité ces transferts de population, … et si à une époque, pas très lointaine, ces mouvements de populations n’étaient que peu perceptibles à l’échelle d’une vie humaine, aujourd’hui c’est à un rythme soutenu qu’ils s’effectuent.

 

Ceci est une réalité incontournable, et à moins de déclarer la guerre au reste de l’humanité, il va bien nous falloir nous en saisir et poser le problème des rapports entre cultures autrement que par la violence, l’exclusion et l’autarcie.

 

Les idéologies nationalistes, fascistes et bien sûr le nazisme, ont systématiquement et stupidement nié cette réalité et élaboré des modèles politiques et sociaux comportementaux qui ne pouvaient aboutir qu’à l’exclusion de l’autre voire son extermination et dans tous les cas au conflit dont on sait ce qu’il a coûté à l’humanité.

 

La manière dont ces courants politiques posent la question des relations entre cultures est donc la pire, et la plus absurde, de la  manière qui soit.

 

Cet état de fait, le brassage constant des populations, n’exclu, bien évidemment pas, le combat des idées et des valeurs… et c’est bien quand celui-ci n’est pas mené que la situation aboutit inéluctablement à la confrontation, au conflit.

 

Ce combat porte un nom, la lutte pour la laïcité, dont la valeur essentielle qui la fonde est le respect de l’autre, en tant qu’être humain, dans toutes ses dimensions, physiques, mais aussi culturelles. C’est à partir de cette valeur de base que se déclinent toutes les autres.

 

Bien sûr, ne soyons pas naïfs, ce combat n’est pas sans risque, comme tout combat, mais il se fonde sur une valeur sûre et universelle, seule garante d’une éthique sociale. C’est parce que ce combat est mené depuis des générations qu’ont pris formes les luttes contre l’intolérance, le racisme, l’exclusion et le totalitarisme.

 

L’Histoire ne se déroule pas de manière linéaire, mais le principe de laïcité guide notre action, en est le garant de son éthique, même et surtout dans nos rapports avec celles et ceux qui ne sont pas laïques. Ce n’est pas parce que certains ne sont pas laïques qu’il faille cesser de l’être,… au contraire.  

 

Alors, quand le FN parle d’immigration et de laïcité,… ça ne peut que laisser songeur ! ! ! ! !

 

                        mai 2012                                                            Patrick MIGNARD

Partager cet article
Repost0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 09:23

26 avril 2012

 

 

Interlude : la sarko-lepenisation
des esprits gagne la campagne

 

 


SuperNo

 

 

 

http://www.superno.com/blog/2012/04/interlude-la-sarko-lepenisation-des-esprits-gagne-la-campagne/comment-page-1/#comment-25113

 

 

 

FHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINE

 

25.04.2012

 

 

Malheur aux vainqueurs !

 

 


 

TGB

 

 

 

 

Au point de rupture sociale où nous sommes, le prochain élu à la présidence de la république, qui que ce soit, signera à mon humble flair, sa consécration tout autant que son suicide politique.

 

SUITE...

 

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2012/04/25/malheur-aux-vainqueurs.html

 

 

 

 

 

Voir les articles signalés par TGB dans son billet :

http://www.francetv.fr/2012/la-montee-de-lextreme-droite-un-phenomene-europeen-128100

 

http://www.slate.fr/story/53981/extreme-droite-europe-fn

 

 

 

 

 

FHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINEFHAINE

 

 


 

Mélenchon, un populiste démagogue ?
Les médias l'ont caricaturé
au profit de Le Pen

 

 

Modifié le 23-04-2012 à 17h15

 


 

 

Par Philippe Sage

Gauchiste

LE PLUS. Le troisième homme ? C'est Marine Le Pen qui recueille 17,9% des suffrages exprimés. Beaucoup ont cru que ce serait Jean-Luc Mélenchon. En 4e position avec 11,11%, la presse dite de gauche a tué les dernières semaines de campagne du candidat du Front de gauche, selon Philippe Sage, qui a voté pour lui.

Édité et parrainé par Melissa Bounoua

 

 

SUITE...

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/538237-melenchon-un-populiste-demagogue-les-medias-l-ont-caricature-au-profit-de-le-pen.html

Partager cet article
Repost0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 17:06
Partager cet article
Repost0