Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 09:36

Le sénat s'apprête à voter cette réforme injuste sur les retraites qui s'ajoute à  tout un tas de régressions sans précédent dans ce pays, au nom d'une évidence démographique qui n'a en fait, rien d'évident: à voir les conférences de Bernard Friot , à lire du même auteur sur le Monde Diplo: Retraites, un trésor impensé .

 

De toutes les façons, voilà! Y'en a mare de ces évidences néolibérales qui justifient toutes les horreurs économiques et sociales. Y'en a mare de ces évidences néolibérales qui sacrifient nos droits et nos acquis, aux marchés! Y en a marre de ces évidences néolibérales qui décrètent la fin de l'histoire et te distillent le désespoir en te faisant croire qu'il n'y a pas d'autres alternatives. Y en a mare de ces évidences néolibérales qui sont en train de nous péter à la tronche dans une gigantesque crise protéiforme. Y'en a Mare! Merci Leo!

 

L'heure du bilan est venu,  car l'ogre néolibéral ne va pas se satisfaire de notre retraite, il va engloutir tous nos services publics, tous nos impôts, tous nos droits et se rassasier de la moindre parcelle de solidarité. Ce bilan, si vous le cherchez, vous pouvez le trouver sur le Web, porté par des individus, au regard singulier, impossibles à classer sur un seul bord du spectre politique, mais contribuant à créer une certaine dynamique anti-système.

 

Des individus singuliers, comme Maurice Allais, notre unique prix Nobel Français d'économie qui vient de casser sa pipe: Marianne raille d'ailleurs ici dans: le testament de Maurice Allais, l'hommage unanime que lui rend la classe politique: cet économiste "quasi-ignoré de son vivant, qui depuis le début des années 80 s'interrogeait sur la régulation de l'économie, le rôle dangereux des traders, la modération des écarts salariaux et prônait un protectionnisme raisonnable."

 

Revenons à cette réforme des retraites qui intervient dans un contexte curieux, où les agences de notation, aveugles pour la crise des subprimes provoquée par les banques,  menacent certains états fortement endettés (pas tous), dont la France. Mais d'où vient leur dette, et comment est-elle constituée ? Ce mois d'Octobre, 5 économistes atterrés, au regard singulier nous éclairent à ce propos;

"L’explosion récente de la dette publique en Europe et dans le monde est pourtant due à tout autre chose : aux plans de sauvetage de la finance et surtout à la récession provoquée par la crise bancaire et financière qui a commencé en 2008 : le déficit public moyen dans la zone euro n’était que de 0,6% du PIB en 2007, mais la crise l’a fait passer à 7% en 2010. La dette publique est passée en même temps de 66% à 84% du PIB." --> Le manifeste des économistes atterrés

Ce manifeste fait également entendre une petite musique qui rond avec la pensée unique et le fatalisme sectaire qui voudrait qu'il n'y ait désormais qu'une seule manière de voir et d'agir, celle que nous impose la bande de ploutocrates, installés sur leur siège à Bruxelles, à Paris ou ailleurs. Il nous propose d'en finir avec les fausses évidences dans un argumentation qui s'énonce clairement et reste de toute façon moins simpliste que l'éternel : il n'y a pas d'autres solutions":

 

  • Fausse évidence n°1: Les marchés financiers sont efficients
  • Fausse évidence n°2 : Les marchés financiers sont favorables à la croissance économique.
  • Fausse évidence n°3 : Les marchés sont de bons juges de la solvabilité des états
  • Fausse évidence n°4 : L'envolée des dettes publiques résulte d'un excès de dépenses
  • Fausse évidence n°5 : Il faut réduire les dépenses pour réduire la dette publique
  • Fausse évidence n°6: La dette publique reporte le prix de nos excès sur nos petits-enfants.
  • Fausse évidence n°7 : Il faut rassurer les marchés financiers pour pouvoir financer la dette publique.
  • Fausse évidence n°8 : L'Union Européenne défend le modèle social européen.
  • Fausse évidence n°9 : L'euro est un bouclier contre la crise.
  • Fausse évidence n°10: La crise grecque a enfin permis d'avancer vers un gouvernement économique et une vraie solidarité européenne.

 

Pour avoir définitivement le vertige, il faut remonter à l'origine de la dette actuelle, avec une loi établie en 1973 (l'article 25 de la loi du 3 janvier) sous Giscard/Pompidou, stipulant et je reprend un commentaire de Alcide sur le billet La chute: Singapour -19% que "Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l'escompte de la Banque de France". Ce qui signifie que notre pays s'est interdit de permettre à la Banque de France de financer le Trésor Public, c'est-à-dire de créer la monnaie dont il a besoin pour son développement (écoles, routes, ponts, aéroports, ports, hôpitaux, bibliothèques, etc.). Et le traité de Maastricht a entériné pour l'Europe cet état de fait par l'article 104 (repris par l’art. 123 du traité de Lisbonne) qui précise " Il est interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées "banques centrales nationales", d'accorder des découverts ou tout autre type de crédits aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres; l'acquisition directe, auprès d'eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite."

 

Les 2 schémas ci-après proviennent du site suivant http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque, qui fournit une analyse et des chiffres édifiants montrant que la dette découle "mathématiquement" des décisions de 1973, de l'article 104 de Maastrich, etc et . Pour eux, "il n’y a aucun doute que les intérêts payés sont la cause de l’augmentation de la dette et du niveau atteint actuellement, et s’il n’y avait pas eu d’intérêts à payer la dette publique aurait représenté fin 2009 quasiment la moitié du pourcentage en part de PIB qu’en 1979, après une dette quasi nulle en 2007."

190910-7.png

 

 

 

190910-5.png

                

 

 

On trouve de telles analyse sur le site http://etienne.chouard.free.fr/ .

Mais du côté des évidences néolibérales, il semble naturellement évident que si on n'avait pas pris ce type de mesure, les conséquences eussent été plus désastreuses encore (inflation, taux d'intérêt, etc.). Or avec des si on mettrait Paris en bouteille, comme dit la chanson...

 

Regardons plutôt si la propagande de l'époque n'a pas un peu vieillie, pris un chti coup dans l'aile? Vous savez cette époque où on vous vendait l'Europe, à tour de bras, comme la terre promise. Je vous conseille, alors l'excellente rétrospective de François Asselineau (qui n'est pourtant pas vraiment un cousin au plan politique). Rappelez-vous:

  • La libéralisation des échanges était censée “réduire le coût de la vie”
  • La mondialisation était censée “accroître les revenus des particuliers”
  • L’euro est facteur de croissance européenne, les consommateurs étant les principaux bénéficiaires, de la monaie unique
  • Le pacte de stabilité et de croissance” était censé permettre d’assurer le retour à l’équilibre des finances publiques en 2002.

 

Il semble que Jean-Luc Mélanchon ait écrit un livre bilan allant dans le même sens, dont le titre me servira de conclusion, pour cette fois:  qu'ils s'en aillent tous!

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 15:58


 

 

La condescendance démagogique, teintée, de mépris avec laquelle le pouvoir actuel traite la « jeunesse », à propos des retraites, est dans la pure tradition des craintes que ressent tout pouvoir qui sait qu’il met, pour ses intérêts immédiats, en péril l’avenir.

 

Les conséquences dramatiques des décisions politiques prises aujourd’hui par le pouvoir néo conservateur, seront payées au prix fort par les générations futures.

 

 

DE LA CHAIR A CANON A… LA PAUPERISATION

 

 

Le capitalisme, et de manière générale tous les systèmes exploiteurs, ont su faire un usage immodéré des jeunes pour servir leurs intérêts.

 

Jouant à la fois sur, et pour cause, le manque d’expérience des jeunes, leur enthousiasme, leur vitalité, parfois même, pour les très jeunes, leur immaturité et naïveté, les profiteurs n’ont pas hésité à les transformer en instruments mis au services de leurs intérêts.

 

De l’exploitation massive des enfants, à partir de huit ans, dans les mines à l’aube d’un capitalisme triomphant, au 19 siècle en Europe, jusqu’à l’exploitation, aux limites de l’esclavagisme, de ces mêmes enfants, dans les « pays ateliers » de notre époque – dont nous sommes les clients -  le Capital, libre d’exercer sa domination, n’a eu de cesse de dominer et asservir.

 

Les guerres bien sûr – et la Première Guerre Mondiale plus particulièrement, de même que les guerres coloniales – sont le symbole du sacrifice de générations entières pour le bénéfice des profiteurs et autres marchands de canons.

 

Les régimes, complices de tels crimes – et la République n’est pas en reste – ont toujours su manipuler les jeunes pour qu’il aillent donner leur vie pour des raisons qu’ils ignoraient. Les morts ayant droit à l’honneur suprême de voir leurs noms sur un Monument aux Morts, les survivants recevant des médailles et autres breloques dérisoires.

 

Les temps ont heureusement changé et il y a fort à parier qu’aujourd’hui, la « chair à canon » - du moins en Europe - ne soit pas aussi mobilisable qu’autrefois. Pourtant les jeunes font toujours les frais d’un capitalisme toujours avide, sinon de chair fraîche, du moins de profits.

 

 

UN AVENIR PLUS QU’INCERTAIN

 

 

La destruction programmée du système de retraites par répartition, et de manière générale, la mise à bas des acquis sociaux issus du programme économique du Conseil National de la Résistance, porte évidemment atteinte aux intérêts des plus jeunes, et mêmes des générations à venir. Ce sont eux les plus exposés,… encore plus que les générations actuelles d’actifs qui seront certes touchées, mais dans une proportion moindre.

 

La manipulation des politiciens, de droite comme de gauche, qui prétextent un soit disant problème démographique – oubliant en cela, comme par hasard, la compensation de ce « déséquilibre » par les gains de productivité, et donc refusant de poser la question essentielle de la répartition des richesses - va inévitablement aboutir à l’abandon progressif du système par répartition fondé sur la solidarité intergénérationnelle.

 

Un telle logique, si elle arrive à s’imposer socialement, est lourde de conséquences pour l’avenir. Outre le fait que le prolongement de l’activité professionnelle va encore plus limiter le nombre d’emplois, le financement collectif des retraites – les actifs payant pour les retraités – va peu à peu s’assécher. Le recours au financement par capitalisation de l’épargne salariale – création de fonds de pensions privatisés - devra prendre le relais avec des conséquences catastrophiques :

 

-          seuls, celles et ceux qui auront un emploi, et pourront épargner pour cotiser à un fond pension, auront une pension de retraite,

-          la cotisation ainsi capitalisée sera soumise aux aléas des marchés financiers dont on peut apprécier aujourd’hui la fiabilité.

 

Le grandes compagnies d’assurance sont les premières intéressées à ce pactole des placements de retraites, alléchées par un nouveau marché fondé sur l’abandon de la solidarité et livrant individuellement, isole, chacune et chacun aux appétits insatiables des financiers.

 

Cette réflexion, ce raisonnement, sont bien sûr, à la portée d’un lycéen et d’un étudiant qui n’ont pas besoin d’être « manipulés » - comme voudrait le faire croire le gouvernement - par une quelconque officine politique pour se rendre à l’évidence. Pourtant, celui-ci, avec une mauvaise foi qui n’a d’égal que sa crainte que les jeunes comprennent, leur dénie le droit de s’exprimer sur ce sujet et d’agir en conséquence.

 

 

DEMAGOGIE ET MENACE

 

 

Affirmant cette absurdité absolue qu « il faut travailler plus  longtemps puisque l’on vit plus longtemps » il déclare sans rire que sa réforme est faite dans l’intérêt des jeunes générations,… prenant ainsi lycéens et étudiants pour de parfaits imbéciles.

 

La manipulation gouvernementale n’a pas fait long feu. Expression d’un gouvernement discrédité et largement corrompu (des exemples ?) elle a vite cédé la place à la menace de recours à la violence. Livrés aux brutes policières sous la direction d’un Ministre de l’Intérieur condamné pour racisme (on ne prête qu’aux riches), estropiés et blessés commencent à se compter parmi celles et ceux  « pour le bien de qui, la réforme des retraites est faite » (sic). Que fait la BAC (Brigade Anti Criminalité) ( ?) dans des cortèges de jeunes ? Que font les « cow boys au flashball » dans des manifestations lycéennes et étudiantes ?

 

La mobilisation des jeunes est la preuve d’une prise de conscience qui ouvre bien des espoirs afin que le relais soit fait entre les générations qui ont bénéficié, et bénéficient, des acquis sociaux des lendemains de la Deuxième Guerre Mondiale et celles eux qui demain les remplaceront.

 

 

 

La question des retraites est fondamentale. Elle pose la question de la relation de l’homme au travail,… et de manière plus générale du sens de la vie en collectivité. Laisser le Capital régler la question c’est perdre encore un peu plus de sa dignité.

 

Un échec sur cette question, et la porte est ouverte aux profiteurs pour liquider l’ensemble de la Sécurité Sociale qui sera leur prochaine victime.

 

 

Octobre 2010                                                                  Patrick MIGNARD

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 13:28

La garde à vue traumatisante

de six lycéens de Fontainebleau


http://www.mediapart.fr/node/96757

 

Il y en a d'autres qui ont utilisé l'excuse : "Nous avions ordre de .." ;

Vous avez un cerveau  , non ?

 

Après les pompiers :

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=14717

Après les infirmiers-anesthésistes  :

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-des-gaz-lacrymogenes-pour-les-infirmiers-anesthesistes-videos-et-photos-58172437.html

 

Après les manifestants qui se battent pour leurs droits à une retraite :

http://sections.se-unsa.org/55/spip.php?page=article-imprim&id_article=198&printver=1

et là il y en a un nombre certain de vidéos

Après les ouvriers qui se battent pour leur boulot ,  les sans-papiers , les SDF ,...tous bien sûr de grands délinquants , comme chacun sait ...

c 'est maintenant à nos mômes que le gouvernement  s' attaque avec votre complicité  ? ou est-ce de votre propre chef ?

http://www.rue89.com/2010/10/14/video-des-affrontements-entre-lyceens-et-policiers-171135

 

Où sommes nous , bon sang  ?

C'est la guerre ou quoi ?



Partager cet article
Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 21:17

Un ami JL m'a expliqué hier que l'état de cette partie d'autoroute très dégradée , était laissée en l'état parce que faisant encore partie du public et non payante, c'était une preuve que le service public ne fonctionne pas bien . Si c'est le cas , c'est vraiment "dégueulasse " . Et je n'ai aucune raison de douter de la parole de cet ami .

 

 

Aujourd'hui , j 'ai pris l'autoroute  vers 16h 50  à partir de Longwy (voisinage ) et suis arrivée à Metz  vers 19H45 (c'est un trajet qui se fait en 50' normalement : approximativement 70km )  . Premier bouchon vers Longwy ( travaux ) ,  circulation déviée à partir de Fameck ,puis vers Rombas  ( vitesse moyenne : 10km /heure   ) et enfin il ne restait plus que 17 km pour arriver à Metz ( avec petits bouchons   jusque Sémécourt  ) .

Petite parenthèse : Tout le long de cette autoroute des panneaux  signalent  'chaussée dégradée" et dans les 2 sens (et çà fait des mois que çà dure ) ...A quoi servent nos impôts ?  A la place de payer un Airbus A330 au roi de France   , ne peut-on réparer nos routes ?

2e parenthèse  : Je suis effarée par le nombre   de camions énormes  (de plus en plus énormes ) que je  croise ou double sur  l ' A31 : j'étais voisine , au pas  , pendant presque 1 heure avec 2 monstres qui transportaient chacun 8 voitures neuves (marque  V...o  ) Cherchez l'erreur ...

Et le frêt  , qu'est - il  devenu  ?  Nos politiques , par leurs choix à la con  ( surtout politique européenne ) font de nos vies un enfer .

Alors quand on raconte que la circulation pouvait reprendre dans les 2 sens à 16h 50 , je précise que c'est faux .

Je ne sais pas comment je n'ai pas pété une durite ...

incident

11 octobre 2010 16:43; Act: 11.10.2010 17:19 Print

Trafic perturbé sur l'A31
Un camion ayant pris feu, lundi après-midi, a provoqué la fermeture d'une partie de l'A31 dans les deux sens.
SUITE...
http://www.lessentiel.lu/fr/news/grande_region/story/Trafic-perturb----sur-l-A31-15350314
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 11:08


Par Seb Musset


Eric Besson[1], bon sbire UMP, est là pour occuper le terrain et être détesté. Prélude à la discussion d'un projet de loi à l'assemblée sur l'immigration, l'intégration et la nationalité, sa déclaration sur la "machine à faire des "bons français" est du pur jus de clivage, excitant les uns, dégoutant les autres, le tout sur le dos de populations pauvres, instrumentalisées, déplacées comme des ballots de paille puisque responsables des 2, 4 ou 5 millions de chômeurs (what the fuck puisqu'on ne les compte plus), de la désindustrialisation du pays et d'avoir fomenté un complot avec AlQaida pour permettre à Liliane Bettencourt d'échapper à tout contrôle fiscal depuis 13 ans.[2]
SUITE...
http://sebmusset.blogspot.com/2010/10/la-loi-des-pauvres-le-budget-des-riches.html

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

VOIR AUSSI 

 

[video] Retraites : faire de la surdité, une cause...


http://sebmusset.blogspot.com/2010/10/video-faire-de-la-surdite-monarchique.html

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Trac sur ta retraite

http://sebmusset.blogspot.com/2010/10/trac-sur-ta-retraite.html

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 


Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 00:46
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 16:27

dimanche 3 octobre 2010

Le monstre froid


Par Maulnoir

Pour la journée d'hier, le ministère de l'intérieur annonce 899 000 manifestants contre la réforme des retraites tandis que les syndicats parlent de 2,9 à 3 millions.
Il est possible que le ministère de l'intérieur ne sache pas compter en dépit des énormes moyens technologiques et humains dont il dispose. Il serait dès lors dangereusement inconséquent de continuer à confier les finances publiques de la 5° puissance planétaire à des comptables aussi approximatifs.
SUITE...
http://maulnoir.blogspot.com/2010/10/le-monstre-froid.html
3/10 /2010
Manif de samedi à Metz:
démontons la tricherie
honteuse de la clique sarkozyste

 


Par SuperNo

Combien j’ai de doigts, là, demande le chef en montrant ses deux mains ?

- Je sais pas, 3 ?

- C’est bon, signez-là, 3 ans, vous irez compter les manifestants !

899 000 selon les flics, 3 000 000 selon les syndicats. Le délire s’aggrave. La propagande devient caricaturale. Oui, mais de quel côté ? Même si j’en avais une petite idée, j’ai préféré user de moyens rationnels pour discerner le vrai du faux.

SUITE...

Vous trouverez , dans le billet de SuperNo ,  l'auteur de la photo que ma copine Miha m'a envoyée et que j'ai édité sous le titre  " Un  slogan "
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 10:22

Une amie ,  Miha  ,m'a envoyé cette photo

 

 

 

 

 

 

 


 

Sloggan-qui-se-defend-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 22:17

Happy birthday !

 


Ce samedi 2 octobre, Jean-Marc Rouillan fête le deuxième anniversaire de sa réincarcération. Deux années de prison pour quelques mots.
Deux années d’emprisonnement pour une phrase dans une interview. Qui n’annonce aucune dévastation apocalyptique. Même pas sulfureuse. Une phrase que la Cour d’appel a qualifiée d’« ambiguë ».

Deux années d’emprisonnement pour des mots… Moi qui, à la sortie de Mai 68, ai fait le choix des armes et de l’action révolutionnaire, me voici, à cinquante-huit ans, incarcéré, suprême ironie, « sur parole ».

SUITE...

http://blog.agone.org/post/2010/09/30/Happy-birthday

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:37

 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article107010

 

 

 

 

TENTATIVE DE PUTCH EN EQUATEUR

 

 

jeudi 30 septembre 2010 (21h13) 

Encore une tentative des USA et de la CIA afin de détrôner un président socialiste progrssiste d’Amérique Latine !!!!!

Voici les dernières infos AFP :

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iO6Ur2jzL_M0d2cL1W0rlFHNsN7w?docId=CNG.0e211df88c59f259606e045ffd3fd31f.301

Partager cet article
Repost0