Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 23:23





http://www.superno.com/blog/?p=305#comment-2046




Feu à volonté sur les pauvres !




Par SUPERNO

Nos médias favoris nous relatent complaisamment ce qu'ils appellent des "couacs" gouvernementaux. Sarkozy lui même a piqué une grosse colère et menacé une nouvelle fois de virer ceux qui foutent le bordel. En même temps, il savait à quoi s'attendre en nommant ministres des dindes telles que Bachelot ou Morano !
Oui, je sais qu'en les traitant de "dindes", je m'expose à des ennuis... de la part de la LPO !

Mais nous sommes sauvés, puisque pour mettre de l'ordre dans la pétaudière, le nain vient d'engager son pote Thierry Saussez, parasite mondain qui devait s'ennuyer ferme depuis qu'il a vendu sa boite de pub. On parle de rupture, mais on constate qu'être le pote de Sarkozy est encore le meilleur moyen de s'assurer l'accès aux gamelles bien pleines ! Saussez est en quelque sorte le pendant de droite de Séguéla. Bronzé aux UV, richissime, plus proche de la retraite que de la fac, et omniscient autoproclamé... Nul doute qu'il va rendre les neurones qui manquent si cruellement à certains ministres !

Mais ce qui me gêne, c'est que ces gesticulations, à croire que c'est leur but, cachent l'essentiel : le gouvernement est engagé dans une guerre totale contre les pauvres !

Après les franchises médicales, l'augmentation tronquée du taux du livret A, l'augmentation a minima du Smic, la démolition du droit de grève et des régimes spéciaux dans les transports, la suppression des petits tribunaux de proximité, Sarkozy a accusé une baisse brutale de sa popularité. Les municipales approchant, il a bien été obligé de se faire tout petit (sic) et de mettre ses "réformes" en sourdine.

SUITE...


Partager cet article
Repost0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 10:13



http://www.yetiblog.org/index.php?2008/04/15/288-au-coeur-de-la-tourmente


AU CŒUR DE LA TOURMENTE



Par LE YETI

 

 Voilà quelques temps que nous alertions ici sur l'imminence d'une explosion mondialisée d'une extrême gravité. C'est avec la plus immense désolation que nous constatons aujourd'hui l'exactitude de ces prédictions. Pas trop compliquées, d'ailleurs, les prédictions, tant les signes annonciateurs en étaient patents. Et nous y voilà ! Nous ne sommes plus à la veille d'un cataclysme. Nous sommes désormais en plein cœur de la tourmente.

Les émeutes de la faim qui éclatent au quatre coins de notre monde en loques n'ont plus rien d'évènements sporadiques. Plus de quarante pays aux abois sont touchés. Les premiers morts annoncent déjà les tragédies prochaines. Les foyers de contagion s'embrasent partout comme autant de bombes à retardement lâchées là par notre prétention insupportable en l'infaillibilité de notre supériorité occidentale.

Nous aurions tort de croire qu'une simple couleur de peau nous protège encore du sort des miséreux d'outre-monde riche. Sur l'Empire aussi, la gangrène de la précarisation s'est répandue. Faut-il, pour s'en convaincre, dresser ici un topo exhaustif du désastre, entre la paupérisation galopante des couches populaires, la fragilisation des classes moyennes, le saccage des systèmes d'éducation et de santé ? La désintégration jour après jour de nos services publics, toutes ces suppressions de postes, ces coupes sombres budgétaires, ne correspondent même plus à une volonté politique, mais sont l'aveu d'une véritable banqueroute de l'État, de tous les États prétendument riches, depuis longtemps saignés à blancs par des voyous.

SUITE...
Partager cet article
Repost0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 09:33



http://petaramesh.org/post/2008/04/14/Ravage



Ravage

Par Petaramesh le lundi 14 avril 2008, 19:12

Le saccage social se poursuit chaque jour à grand coups de machette. La guerre à tous les "moins de bol qu'eux" a été déclarée par nos élites dirigeantes bien nanties, forces vives de la nation.

Y'a qu'à écouter un peu Radio-Paris en se rendant au boulot pour se sentir pousser chaque jour davantage une âme de révolutionnaire au poignard ensanglanté entre les dents.

Deux belles aujourd'hui :

La guerre à ces flemmards de rebuts de chômeurs profiteurs du système s'intensifie. Désormais, paraît-il, après 6 mois, de chômedu, un chômiste se verra sommer d'accepter le premier boulot "acceptable",[1] c'est-à-dire n'importe quel job de merde situé à moins de 2 heures de trajet quotidien [2] du moment qu'il est payé au moins 70% de son dernier salaire... De la paupérisation et de l'esclavage organisé des classes laborieuses...
SUITE...

Partager cet article
Repost0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 16:05



http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article6420


"Le Monde nous appartient"
samedi 12 avril 2008

Conférence Z Media Institute talk

par Noam CHOMSKY

(...) il existe une solution potentielle à un problème dangereux et c'est toujours la même : faire en sorte que notre propre pays devienne une véritable démocratie. Mais ceci est en pleine contradiction avec les présomptions d'une élite qui pense que le monde lui appartient et que toutes ces questions ne concernent pas le public, que ce soit en matière de politique étrangère ou autre.

Vous savez tous, bien sûr, qu'il y a eu au mois de Novembre des élections (au Congrès) - enfin, ce que nous appelons ici aux Etats-Unis des "élections". Il n'y avait qu'un seul véritable enjeu pour ces élections et il concernait le devenir des nos forces armées stationnées en Irak et il y avait, selon les critères états-uniens, une large majorité en faveur d'un retrait des troupes selon un calendrier précis.

Peu de gens le savent mais, quelques mois plus tôt, il y eût un grand sondage en Irak organisé par les Etats-Unis. Les résultats sont intéressants. Si vous les cherchez, vous les trouverez, ils ne sont pas cachés. Le sondage a révélé que deux tiers des Bagdadiens voulaient que les troupes US se retirent immédiatement ; dans le reste du pays - à une large majorité - les gens voulaient un calendrier de retrait précis, et la majorité dans un délai d'un an ou même moins.

Les taux sont plus élevés dans la partie arabe de l'Irak, c'est-à-dire là où les troupes US sont effectivement déployées. Une très grande majorité estimait que la présence des troupes US augmentait le niveau de violence. Et un taux remarquable de 60 pour cent - une moyenne sur l'ensemble de l'Irak, ce qui signifie des taux encore plus élevés dans les zones où nos soldats sont stationnés - trouvait que l'armée US constituait une cible légitime. Il y a donc un large consensus entre Irakiens et Etats-uniens sur ce qu'il faudrait faire en Irak, à savoir : retirer immédiatement les troupes ou établir un calendrier de retrait précis.

Devant un tel consensus, la réaction post-électorale du gouvernement états-unien consista à bafouer l'opinion publique et augmenter le nombre de soldats de 30 000 ou 50 000. De manière prévisible, un prétexte fût invoqué. "Nous sommes confrontés à une ingérence étrangère en Irak, contre laquelle nous devons défendre les Irakiens. Les Iraniens sont en train de s'ingérer en Irak." Ensuite sont arrivées les soi-disant preuves sur des engins explosifs, des bombes posées le long des routes et portant des marques iraniennes. On parlait aussi de la présence de forces iraniennes en Irak. "Que pouvons-nous faire ? Il faut une escalade pour protéger l'Irak contre une intervention étrangère."

Puis s'est instauré le "débat". Nous vivons dans une société libre et ouverte, n'est-ce pas, alors nos débats sont "vifs". D'un côté il y avait les faucons qui disaient "les Iraniens s'ingèrent en Irak, il faut donc les bombarder." De l'autre côté il y avait les colombes qui disaient "nous ne sommes pas certains que ces informations soient correctes, nous avons peut-être mal lu les numéros de série sur les engins ou ce sont peut-être les Gardiens de la Révolution et pas le gouvernement..."

C'est ainsi que nous avons assisté au genre de débat habituel qui illustre de manière percutante les différents systèmes de propagande. Pour citer les plus évidents, en exagérant un peu : la propagande des états totalitaires, qu'il faut accepter ou sinon... Et ce "sinon" peut avoir différentes conséquences selon la nature du régime. Les gens sont libres de croire ce qu'ils veulent du moment qu'ils obéissent.

Les sociétés démocratiques ont recours à une autre méthode : la "ligne du Parti" n'est pas expressément formulée. Le faire serait une erreur. Ce qui se passe, c'est que la ligne est posée comme une évidence et ensuite un débat vif est organisé dans les limites du cadre posé par la ligne du Parti. Cela répond à deux objectifs. D'abord, ça donne l'impression d'une société libre et ouverte puisque nos débats sont "vifs". Ensuite, cela instaure une ligne de propagande qui devient une sorte d'évidence, comme l'air que vous respirez. Et ce fut le cas.

Nous avons là un exemple classique. Tout le débat autour de "l'ingérence" en Irak n'a de sens que si vous assimilez cette idée que "le monde nous appartient". Si le monde nous appartient, alors la seule ingérence étrangère envisageable, dans un pays que nous avons envahi et que nous occupons, est forcément celle de l'Iran.

Si vous suivez le débat qui a lieu ici sur cette ingérence iranienne, et ce débat n'est pas clos, personne ici ne fait remarquer que les termes de ce débat sont insensés. Comment peut-on accuser l'Iran de s'ingérer dans les affaires d'un pays que nous avons envahi et occupé ? Cela n'a de sens que dans le cadre de cette présomption selon laquelle "le monde nous appartient". Une fois cette idée bien assimilée, tout le reste de la discussion devient parfaitement sensée.

Suite...


Partager cet article
Repost0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 13:14


Est ce  Annie Lacroix-Riz?

http://www.solidariteetprogres.org/sp_article.php3?id_article=3024





http://bellaciao.org/fr/spip.php?article64390


lundi 7 avril 2008 (13h22) :


PROJET DE LOI POUR CENSURER L'HISTOIRE ET LA RECHERCHE


De : Le rideau va tomber


Le texte du nouveau projet de loi sur la conservation et la communication des Archives a été adopté par le Sénat. Des auditions ont été faites par la commission des lois de l'Assemblée nationale cette semaine et le texte doit être prochainement voté (dans la deuxième quinzaine d'avril selon le calendrier parlementaire, peut-être le 17). Ce texte est disponible sur le site de l'Assemblée : page d'accueil aller à la rubrique « document parlementaire », projet n° 566 ou cliquez sur ce lien :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl0566.asp

Ce projet mérite TOUTE notre attention dans son ensemble, mais plus particulièrement le chapitre « régime de communication ». Il prévoit certes un raccourcissement des délais légaux d'accès à une partie des documents (vingt-cinq ans contre trente, ou cinquante contre soixante par exemple) mais comprend aussi quatre points très inquiétants.

La création d'une nouvelle catégorie d'archives : les archives incommunicables. Elles pourront ne jamais être communiqués au nom de la « sécurité nationale » (armes biologiques.) et de la « sécurité des personnes », certainement immortelles. Il y a une contradiction dans les termes du texte, qui ne permet pas de comprendre quelles sont les intentions du législateur. Il est dit :

Art. L213-1 : "Les archives publiques sont [...] communicables de plein droit" et L 231-2 : « il existe des archives qui "ne peuvent être consultées" ».

Cet art. 213-2 n'a pas de raison d'être, car :

SUITE...



Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 21:37




http://bellaciao.org/fr/spip.php?article=64550#sp64550



mercredi 9 avril 2008 (23h44) :
PETITION CITOYENNE : JOUER AVEC NOS VIES, CA SUFFIT ! PAS TOUCHE A NOS RETRAITES
33 commentaires

PETITION CITOYENNE POUR RECLAMER UNE GESTION SCRUPULEUSE ET CONFORME DU FONDS DE RESERVE POUR LES RETRAITES

SIGNER LA PETITION ICI

Identifiants personnels


Le Canard Enchaîné du 9 avril 2008 a révélé en page 3 que le Fonds de Réserve des Retraites (FRR) créé en 1999 par le Gouvernement Jospin, et géré par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), venait de perdre 3.1 milliards d'euros suite à un placement boursier fort contestable et risqué.

Une note, dont un extrait est publié dans l'hebdomadaire, en date du 27 mars 2008, est pessimiste pour l'avenir et explique que "les risques portés par le FRR sont encore très concentrés sur les marchés actions, le rendant très vulnérable à un retournement" . En d'autres termes, les placements réalisés avec l'argent de ce Fonds ne sont pas sécurisés, et les pertes pourraient s'alourdir si la Bourse continuait à chuter et la crise à s'amplifier.

Contrairement à certaines interprétations journalistiques ou rumeurs,cette information n'a pas été réellement démentie par le FRR, qui s'est contenté de préciser que globalement, la performance annuelle du placement est bonne (6.3 % par an depuis 2003 selon le communiqué du FRR), et que le FRR n'a pas investi dans des "produits de titrisation" (c'est à dire, n'a pas investis sur des produits financiers directement liés aux subprimes).

Nous, salariés, chômeurs, retraités, nous rappelons au gestionnaire de ce fonds, ainsi qu'à l'Etat français que son devoir est avant tout d'assurer la pérennité et la viabilité de cette institution, de protéger ses contribuables, les salariés qui travaillent et cotisent en France, et non d'enrichir les banques ou les actionnaires privilégiés, ni les caïds des marchés boursiers.

Personne ne comprend que l'on puisse jouer ainsi avec les économies durement réalisées, dans un but de solidarité, sur des vies et des vies de travail, parfois pénibles et mal rémunérées, alors même que les salaires n'augmentent pas et que les régimes de retraites viennent d'être profondément modifiés, en défaveur des salariés !

SUITE...


Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 11:10
http://www.bakchich.info/article3337.html


Et ta Mémé Imbécile, c'est Lavrenti Béria?

10 avril à 20h59

Par Sébastien Fontenelle


Tout de même : nous avons, nous autres, né(e)s sous le signe de l'hexagone, du moins est-ce mon sentiment, ce vieux fond que n'ont pas, disons, nos voisins luxembourgeois, et qui fait qu'à intervalles somme toute réguliers, trop las du pain rassis que nous consentent les Versaillai(se)s embrioché(e)s, nous libérons finalement le Robespierre qui est en nous.

(Je dis Robespierre, parce que, t'as remarqué ?

La droite, ces temps-ci, en (a) fait son épouvantail de prédilection.

Dans l'imaginaire étroit des pauvres clercs de médias qui prétendent penser pour nous, Maximilien de R. vaut à peu près Hitler : sitôt que tu énonces que tu n'es que moyennement d'accord avec leurs sinistres imprécations réactionnaires, ils t'annoncent que tu es sur le point de leur couper le col.

L'autre jour encore, j'entendais je ne sais plus quel sombre crétin expliquer, affolé, que : "Serge Halimi, c'est Robespierre !"

Et ta mémé, imbécile, c'est Lavrenti Beria ?)

SUITE...


Partager cet article
Repost0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 23:24


http://vivelefeu.blog.20minutes.fr/archive/2008/04/06/police-partout-socialistes-nulle-part.html



06.04.2008



Police Partout, "Socialistes" Nulle Part



Par   Sébastien Fontenelle

En effet, ce régime pue la terreur abjecte qui fait que des sans-papiers traqués préfèrent désormais crever, plutôt que de tomber entre les mains de ses nemrods assermentés.

En effet, ce régime pue la mort.

(Inconscient que des colères montent, qui se finiront dans la rue.)

En effet, ce pays pue la mort.

En effet, nous laissons faire.

En effet, nous nous habituons à tolérer l'intolérable.

En effet, Baba Traoré, poursuivi par des keufs, mort noyé avant-hier à Joinville-le-Pont, n'a eu droit, hier soir, dans "Le Monde", qu'à deux ou trois petites lignes - de celles que la presse consacre en général aux chiens écrasés.

SUITE...


Partager cet article
Repost0
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 15:42
Partager cet article
Repost0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 18:06






http://mccabinet.wordpress.com/2008/04/03/pour-en-finir-avec-la-rigueur/




Pour en finir avec la rigueur



Avril 3, 2008

 

par MC

L'ultralibéral halluciné Jean-Michel Aphatie continue à dégueuler, jour après jour après jour, son combat pour la "rigueur nécessaire". Le déficit représente quarante millards d'euros, nous dit-il, qu'il faudra un jour ou l'autre rembourser. Cela grève notre pouvoir d'achat. Rien ne démontre une méconnaissance plus crasse de quelques données élémentaires d'économie.

A savoir : le budget d'une administration publique (mettons l'Etat) n'a rien de comparable à celui d'une famille. Le théorème selon lequel il ne faut pas dépenser plus qu'on ne gagne n'est pas valable pour une administration publique. L'endettement de l'Etat ne pèse pas sur les Français. La dette de l'Etat ne se rembourse ni comme un crédit, ni comme une dette privée, d'où que toutes les comparaisons à ce sujet sont idiotes. Le déficit public est un outil de politique économique et non une anomalie de gestion financière. Deux articles définitifs à lire sur le sujet : La France ne vit pas au-dessus de ses moyens, et Phraséologie psychotique de la dette.

SUITE...

 

                                     ____________________________

 

Lire aussi (d'ailleurs MC  fait un lien dans son article)

 

 

http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2008/04/ennemis-dfinitivement.html




vendredi 4 avril 2008






par  CSP


Comme par hasard, l'imminente annonce par le Nain malfaisant de son Plan De Rigueur Pour Ces Chiens De Gueux Qui Ont Intérêt À Cracher Pour Que Mes Amis Milliardaires S'enrichissent Encore Plus se double d'une offensive idéologique version Caterpillar dans les médias qui mentent. Ces derniers jours, pas un édito, pas un journapute qui ne fasse son beurre de la (nécessaire mais douloureuse) réduction des dépenses publiques pour faire face à notre (terriblement inquiétante ) dette publique. Le tout avec le ton halluciné des prophètes du Marché et autres économistes prostitués au néolibéralisme qui ont tous en commun de réclamer à hauts cris une rigueur dont eux ne sentiront jamais les effets.

SUITE...


 


Partager cet article
Repost0