Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 12:41
 Strasbourg
 transformée en forteresse pendant 48 heures
AP | 31.03.2009 | 13:53

Avec des milliers d'hommes, des batteries anti-missiles et des hélicoptères, la mobilisation sécuritaire est maximale à Strasbourg, à l'approche de l'arrivée des 26 chefs d'Etat et de gouvernement invités pour le 60e anniversaire de l'OTAN et de leurs délégations.

Dès jeudi en début de soirée jusqu'à samedi en fin d'après-midi, le centre-ville sera totalement inaccessible à toute personne ne disposant pas d'un badge. Ce sera zone rouge autour de la cathédrale flanquée du Palais des Rohan où le président américain Barack Obama doit s'entretenir samedi à 11h avec Nicolas Sarkozy. Ensuite M. Obama et son épouse Michelle doivent recevoir des Strasbourgeois, en particulier des jeunes.

La zone rouge est encerclée par une large zone orange où, là encore, seuls des points de passage pour piétons résidant dans le quartier seront ouverts mais contrôlés.

L'hôtel Hilton, proche du Palais des Congrès et du Parc des Expositions, est lui aussi investi par les agents de sécurité, mais plus précisément par la délégation américaine qui, avec le président Obama, occupera les 245 chambres. Fort Hilton, pourrait-on dire, avec quelque 900 conseillers, gardes du corps et agents très spéciaux. Ces derniers ont fouillé l'établissement depuis le mois de février.

Le sommet très franco-allemand puisqu'il se déroule sur trois sites -Strasbourg, Kehl, la ville quasi-jumelle, érigée sur l'autre rive du Rhin, et Baden-Baden, ville thermale mondialement connue- est l'objet de mesures de protection hors normes qui contrarient de nombreux habitants.

Pas moins de 9.000 policiers, CRS et gendarmes mobiles du côté français, 21.000 du côté allemand, sans oublier les éléments du GIPN et GIGN, sont déployés pour la face émergée de ce qui est communicable. Des avions de chasse sont par ailleurs prêts à décoller de Dijon. Des batteries anti-missiles sont en ordre, alors que les bases aériennes française de Drachenbronn, près de Strasbourg, et américaine de Ramstein (Rhénanie-Palatinat) située à proximité, sont en état d'alerte. Les écoutes satellitaires sont opérationnelles depuis longtemps.

SUITE...

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20090331.FAP3620/sommet_de_lotan_strasbourg_transformee_en_forteresse_pe.html

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 23:07

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/03/31/les-traitements-et-indemnites-des-commissaires-de-l-union-europeenne-suscitent-la-polemique_1174718_823448.html

Les traitements et indemnités
 des commissaires de l'Union
européenne suscitent la polémique
LE MONDE | 31.03.09 | 14h19  •  Mis à jour le 31.03.09 | 17h58






Après les dirigeants d'entreprise, montrés du doigt pour leurs rémunérations, stock-options et parachutes dorés jugés indécents en ces temps de crise, c'est au tour des commissaires européens d'entrer dans l'oeil du cyclone.

Voyant venir les tirs, la Commission européenne a jugé bon, lundi 30 mars, de défendre le système de rémunération de ses commissaires, qui perçoivent une indemnité atteignant jusqu'à 65 % de leur salaire pendant les trois ans suivant leur départ. Des chiffres publics, dont l'ampleur a été récemment dénoncée par un think tank eurosceptique, Open Europe.

L'eurosceptique souverainiste Philippe de Villiers, candidat aux élections européennes de juin, se frotte les mains devant ce thème de campagne propre à susciter l'indignation populaire. Le salaire annuel de base d'un commissaire s'élève à 239 000 euros brut. Celui de M. Barroso est de 293 000 euros, et les indemnités de résidence et de représentation l'élèvent à 350 000 euros.

Par comparaison, les traitements annuels des chefs d'Etat sont de l'ordre de 250 000 euros pour Nicolas Sarkozy, 255 000 euros pour Angela Merkel (indemnités de députée comprise), 265 000 euros pour Gordon Brown, 340 000 euros pour Barack Obama. "Barroso : champion du monde !", conclut M. de Villiers.

Il omet de préciser que M. Barroso ne dispose pas, comme ces chefs d'Etat et de gouvernement, de luxueux logements de fonction à la Maison Blanche ou à l'Elysée. Le traitement annuel de M. de Villiers, qui cumule les mandats d'eurodéputé et de président du conseil général de Vendée, est quant à lui de 149 000 euros.

M. de Villiers met par ailleurs en cause les indemnités qu'il rebaptise "parachutes dorés, dorsaux et ventraux" : M. Barroso percevra, lorsqu'il quittera ses fonctions, une "indemnité de réinstallation" (24 422 euros, soit un mois de traitement) et une "indemnité de transition" (190 653 euros annuels, versés pendant trois ans).

"Il est complètement faux de parler de parachute doré", dit un porte-parole du président de la Commission, M. Barroso, en précisant que "les rémunérations sont fixées par les Etats membres". Les rémunérations sont historiquement élevées pour être compétitives avec les salaires pratiqués dans l'industrie sidérurgique, fleuron de l'économie des années 1950 que l'ancêtre de la Commission supervisait.

L'indemnité de transition est, elle, timidement plafonnée : "Si l'ancien commissaire exerce une nouvelle activité, sa rémunération ne doit pas dépasser, y compris cette indemnité, celle qu'il percevait en tant que membre de la commission", explique-t-on auprès de la Commission : "Ce dispositif a été conçu pour éviter les pantouflages."

Ces pantouflages, le président du Mouvement pour la France (MPF) est pourtant prompt à les dénoncer. M. de Villiers a dressé une liste des commissaires européens "recasés ensuite dans des entreprises qui entrent dans le cadre de leur portefeuille de responsabilité. J'appelle cela de la prise illégale d'intérêt", note M. de Villiers.

L'Allemand Martin Bangeman, ancien commissaire aux télécommunications, s'est retrouvé chez le géant espagnol des télécoms Telefonica, l'Italien Mario Monti, ancien commissaire à la concurrence, chez Goldman Sachs, "virtuose des fusions et acquisitions", le Belge Etienne Davignon (industrie) chez Suez-Tractebel, le Britannique Leon Brittan (concurrence) chez UBS Investment Bank, etc.

Des règles internes à la Commission existent pour encadrer le pantouflage et tenter de limiter les conflits d'intérêt. M. de Villiers promet de proposer une législation en ce sens au Parlement européen. L'eurodéputé, qui en est à son troisième mandat, s'est bien gardé d'agir avant d'entrer en campagne.

Philippe Ricard (à Bruxelles) et Marion Van Renterghem
Article paru dans l'édition du 01.04.09.




Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 17:55
Mar16-2009 13:47

Croissance, décroissance,

 indice alternatif, suite et pas fin...

Par SuperNo

Ce matin, Demorand recevait Dany Cohn-Bendit, tête de liste de "Europe-Ecologie" pour les élections européennes, et qui venait surtout vendre son bouquin. Jugez plutôt :
SUITE...

http://www.superno.com/blog/2009/03/croissance-decroissance-indice-alternatif-suite-et-pas-fin/comment-page-1/#comment-6253







Partager cet article
Repost0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 12:58

13 février 2009


Ratification du traité de Lisbonne : respectez la démocratie !



REPRISE d'ARTICLEphoto : http://rupturetranquille.over-blog.com/article-27731063.html

LES DIRIGEANTS EUROPÉENS VOUDRAIENT ANNULER LE NON DU PEUPLE IRLANDAIS DE JUIN 2008, ET IMPOSER AINSI LE RETOUR SUBREPTICE DE FEU LA « CONSTITUTION » REJETÉE PAR LES FRANÇAIS ET LES HOLLANDAIS EN 2005

Respectez la démocratie !

Un coup de force rampant se prépare à l'échelle de l'Union européenne. Certes, ses chances de succès apparaissent aléatoires. Mais l'enjeu est si considérable qu'il ne peut laisser indifférents les femmes et les hommes attachés aux fondements de la démocratie.

Le 12 juin 2008, le peuple irlandais a repoussé la ratification du traité dit de Lisbonne, mouture à peine remaniée du projet mort-né de constitution européenne. Une très nette majorité en faveur du Non (plus de 53%) est sortie des urnes, dans un scrutin marqué par un taux de participation inattendu.

SUITE...


http://www.legrandsoir.info/maintenance.html?article8034










PETITION
http://respect-democratie.net/spip.php?article24#sp24




VOIR AUSSI http://www.legrandsoir.info/spip.php?article8006

Partager cet article
Repost0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 00:44
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 12:44

Sarkozy défie l'intelligence


Par André Gunthert, mercredi 28 janvier 2009 à 19:58

Sentant monter la colère des universités, Valérie Pécresse a jugé utile de publier un éloge de la concertation et du dialogue. Mais dans ce pays gouverné d'une main de fer, les Français savent que l'avis d'un ministre ne vaut pas grand chose. Jeudi dernier, à l'occasion de la présentation du comité de pilotage stratégique qualifié de «Grenelle de la recherche et de l'innovation», c'est le président de la République lui-même qui a pris le soin d'indiquer aux universitaires quelle est sa conception du dialogue.

Il y a plusieurs styles Sarkozy. Pendant la campagne présidentielle, les Français ont entendu des discours remarquablement construits, tissés de références historiques, vibrants d'émotion. Il est vrai qu'il s'agissait alors de convaincre l'électorat. En septembre 2007, pour la "Lettre aux Educateurs", le président confiait encore à Henri Guaino la rédaction d'un texte dont on pouvait discuter le contenu, mais certainement pas nier qu'il était écrit dans un français charpenté, inspiré du robuste modèle troisième-République qui caractérise le conseiller spécial.


SUITE...

http://www.arhv.lhivic.org/index.php/2009/01/28/927-sarkozy-defie-l-intelligence




Partenariats Public-Privé,
 des contrats déséquilibrés

mercredi 28 janvier 2009, par Gilles J. Guglielmi



L'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS) a étudié les conséquences, pour le réseau universitaire québécois, du recours aux partenariats public-privé (PPP).

En prenant appui sur trois cas précis - ceux de l'UQAM, de l'UQAR et de l'UQTR - il démontre que l'utilisation de ce type d'entente pour le développement d'infrastructures publiques s'opère sans véritable partage de risque.

En réalité, le partenaire public, en assumant seul les risques, fait un chèque en blanc à son partenaire privé.

SUITE...

http://www.guglielmi.fr/spip.php?article182

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 16:39
   Grèce :
La journée         
 de  mobilisation
du vendredi 9 : un succès.

samedi 10 janvier 2009  

Des milliers d'enseignants et d'étudiants se sont retrouvés hier au Propylée pour le premier rassemblement de l'année qui s'est déroulé « pacifiquement ». C'est seulement ensuite que des heurts ont eu lieu avec la police : Il y a eu une tentative d'envahir l'université qui a échoué.

De graves incidents se sont déroulés ensuite lorsque la police a tenté d'écacuer le lieu de la manifestation. Tout le monde s'est retrouvé poussé vers Eksarhia et, y compris selon la presse grecque, la police a fait preuve d'une rare violence (Ta Nea totre « tactiques agressives de la police »). Avocats, journalistes ont été frappés si bien que diverses associations ont réclamé au ministre de l'ordre public de ne pas entraver leur travail.

C'est en fin d'après midi que d'autres incidents ont éclaté lorsque la police a chargé un rassemblement d'avocats (et d'un groupe de 8 membres du groupe d'aide juridique) et de manifestants qui protestaient, à l'extérieur du bâtiment de la police générale de l'Attique, contre les arrestations effectuées un peu plus tôt. Il a été constaté que la police avait utilisé de nouvelles munitions avec des produits chimiques. Environ 60 arrestations.

Le parti communiste KKE a condamné les coups portés contre les journalistes et les passants ainsi que l'utilisation de gaz « chloroformes ». La participation à cette journée a été estimée par les organisateurs à 10 000 et par la police à 6000 (ndr : ce qui constitue une succès, rapport à ce que nous nous demandions hier). Le cortège anarchiste à l'intérieur de la manif était d'environ 2000 personnes. On note que les enseignants participent beaucoup plus qu'auparavant à ces manifestations. Polémique autour d'un fusil à pompe trouvé par des manifestants (enseignants) entre les mains d'un homme qui semblait se cacher... provocation ?

En Crète à La Canée, enseignants et étudiants ont manifesté dans les rues de la ville. Idem à Thessalonique, 1500 manifestants, un poste de police attaqué. A Patras, 2000 manifestants vers l'école où il y a 18 ans un enseignant fut assassiné par des nervis d'extrême droite.

(D'après To Vima, Ta Nea) in : Courant Alternatif,
http://oclibertaire.free.fr

----------
Bellaciao
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77664
Partager cet article
Repost0
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 22:39

La suite n'est pas encore en ligne .

Au cours de l'émission d'aujourd'hui ,Daniel Mermet   propose de soutenir le DAL :
http://www.daldax.org/petitions/index.php?petition=2&signe=oui
Et j'ai entendu une prof  s'insurger contre la fermeture du lycée Schumann  de Metz ( ce jour lors des appels des AMG en début d'émission)




mardi 9 décembre 2008



par Monsieur Bernard

Alors que la Grèce a connu son troisième jour de violences urbaines, et que les émeutes s'étendent à tout le pays, le gouvernement a durci le ton et n'entend pas se voir dicter sa ligne de conduite par la rue. Bien loin d'y voir une crise de régime ou un malaise social, le président Chiracopoulos, dans une allocution télévisée, a évoqué le caractère "racial" de ces troubles.« Cette situation grave témoigne d'une crise de sens, une crise de repères, une crise d'identité, à laquelle nous répondrons en étant fermes, en étant justes, en étant fidèles aux valeurs de la Grèce [...]. Ces événements témoignent d'un malaise profond. [...] Les enfants, les adolescents ont besoin de valeurs, de repères. Les familles doivent prendre toute leur responsabilité. [...] Celles qui s'y refusent doivent être sanctionnées.
SUITE...
http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/12/le-gouvernement-grec-voque-le-caractre.html
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 13:07





Signalé sur Bellaciao  par Nazairien





C'était déjà présent dans le TCE









La loi martiale en Europe, c'est possible
Vidéo envoyée par Mecanopolis

Souce: Un grand merci à Diocorp TV http://www.dailymotion.com/DioCorp Retour sur le Traité de Lisbonne et la Charte Européenne des Droits de l'Homme. Sommaire 25 oct. 2008 : - Textes Européens (Traité de Lisbonne, CEDH, etc) http://eur-lex.europa.eu/fr/treaties/index.htm - Dupont-Aignan censuré à l’assemblée. http://fr.youtube.com/watch?v=NHVVrer1Xa0 - à voir aussi : http://fr.youtube.com/watch?v=NHVVrer1Xa0 - Cérémonie du traité de Lisbonne http://www.dailymotion.com/video/x3s9bs_ceremonie-de-signature-du-traite-de_politics - Révolte au parlement européen http://www.dailymotion.com/bookmark/DioCorp/video/x45s9g_revolte-au-parlement-de-lue-incroya_politics - L'Eugénisme http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugenisme

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 21:32






samedi 25 octobre 2008 (11h03) :

PROLONGEMENT
DE LA PRESIDENCE
 FRANÇAISE DE
 LA COMMUNAUTE
 EUROPEENNE EN
 2009

Mirek Topolanek refuse l'éventualité de renforcement du rôle de la zone euro. Le vice-Premier ministre tchèque Alexandr Vondra a dénoncé jeudi dans un communiqué virulent toute volonté de restreindre le rôle de Prague pendant la prochaine présidence tournante de l'Union européenne, au premier semestre 2009. « Personne ne peut annuler la Présidence tchèque. On ne peut pas changer les règles officielles du jeu sans que tout le monde soit d'accord », peut-on lire dans ce communiqué. Il dénonce « les spéculations sur l'extension éventuelle de la Présidence française », faisant allusion au projet prêté à Paris de présider l'Eurogroupe pour faire face à la crise financière et économique. Ces déclarations répondent également à une série d'articles en Allemagne, en Autriche et en France mettant en question les capacités de leadership du gouvernement tchèque. La presse tchèque a notamment donné un large écho à un article du quotidien autrichien Kurier d'après lequel les voix sont de plus en nombreuses au sein de l'Union européenne, et plus particulièrement au parlement européen, pour demander que la présidence française soit prolongée au premier semestre 2009.

Pas besoin de commentaire / => Site officiel de la Radio Tchèque. ou http://www.radio.cz/fr/infos si mon lien ne fonctionne pas.


http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73269



Partager cet article
Repost0