Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 13:31
http://www.marianne2.fr/Le-peuple-victime-d-un-vice-du-consentement-_a81078.html

Le peuple victime d'un vice du consentement ?
Patrick Louis, député MPF au Parlement européen et Christophe Beaudouin, directeur de l'Observatoire de l'Europe dénoncent l'entourloupe constituée par l'adoption parlementaire d'un traité tout sauf simplifié.

 
Pendant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy défendait l'idée d'un « traité simplifié », précisant même : « je proposerai que soit posé le principe que ceux qui veulent agir ne puissent pas en être empêchés par ceux qui ne veulent rien faire. Et qu'à l'inverse nul ne soit obligé d'agir quand il ne le souhaite pas. » (Ensemble, p.102). C'est en d'autres termes l'Europe à la carte avec des institutions souples permettant de fonctionner à Vingt-Sept et plus, en préservant la souveraineté des Etats, donc la démocratie.

Pourtant, le traité qu'il a approuvé à Lisbonne est aux antipodes de ces louables intentions. C'est un mécano d'une complexité juridique rare, ignorant les principes de clarté et d'intelligibilité de la loi et recyclant la quasi totalité des dispositions de la Constitution européenne massivement rejetée par le peuple français il y a deux ans. Comme l'a rappelé Valéry Giscard d'Estaing « seul l'ordre a été changé dans la boite à outils, la boite elle-même a été redécorée ».

Aucune des critiques adressées à la Constitution européenne ne peut être épargnée au traité de Lisbonne :

1) La consécration de la primauté absolue des lois européennes (déjà 85% de notre droit), s'imposant même à la Constitution française, laquelle ne fera par exemple plus obstacle à ce que la Cour de Luxembourg réintroduise le principe du pays d'origine dans la Directive Bolkestein (Déclaration N°29) ;

2) Le plus important transfert de souveraineté de toute l'histoire de la construction européenne : 40 nouvelles compétences passent sous la haute main de la Commission de Bruxelles qui a le monopole des propositions, auxquelles le Conseil ne peut guère résister (amendement à l'unanimité) et les adopte à la majorité qualifiée ;

3) Les procédures de « clauses passerelles » qui permettent sans nouvelle ratification de faire basculer de nouvelles matières de l'unanimité à la majorité qualifiée, donnant en définitive à la Commission et la Cour une compétence illimitée ;

4) Les parlements nationaux, seuls sièges de la légitimité démocratique justifiant l'obéissance à la loi, qui deviennent des coquilles vides, avec un seul droit, celui de protester (Protocole n°1), tandis que le Parlement européen représentera non plus « les peuples des Etats » (art 189, Rome) mais un peuple européen parfaitement mythique (art 9 A) ;

SUITE...
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 17:16






TROUVE AUSSI SUR LE SITE   REZO


http://amate-palindromes.blogspot.com/2007/11/sonja-marina-christian-et-les-autres.html

mercredi 7 novembre 2007

l y avait à Lille une vieille dame qui s'appelait Sonia
(Sonja Suder, elle était allemande), enfin pas tout à fait vieille, 75 ans, mais plus très jeune non plus.
Elle vivait de brocante avec son copain, un allemand lui aussi, Christian Gauger.
Lui était plus jeune qu'elle, 66, mais on aurait dit le contraire.
C'était un couple à la Dubout, Sonja costaude, toujours d'attaque, et Christian tout faiblard, malade du coeur, avec des pillules de toutes les couleurs à prendre chaque jour.

Ils n'avaient pas la vie facile, depuis qu'ils étaient partis d'Allemagne, il y a une bonne trentaine d'années, à cause de la politique.

SUITE...


Partager cet article
Repost0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 21:37
 
Dailymotion blogged video
europe 1/5 : entretien avec Etienne Chouard
Vidéo envoyée par niconues







http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php



Je pense qu'il faut vraiment écouter ,Je suis  Etienne CHOUARD depuis presque 3 ans  et continue à lui faire confiance.

 
 

« Le coup d’État permanent des banques »

J’ai rencontré Nicolas Voisin lors de mon passage à Paris
et il en a fait une petite vidéo qu’il a mise sur Agoravox :

C’est sombre, je suis triste et fatigué, mais ce qui est dit là est important, je crois.

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 13:40


Toujours chez Etienne CHOUARD

Si vous n'avez pas le courage de tout lire  voyez au moins la fin du 2e lien indiqué (celui-ci : :http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/Analyse_Traite_modificatif_par_Robert_Joumard_6_novembre_2007.pdf


http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php



 
 

« Table de correspondance, article par article, entre les deux traités : TCE et TME »

Encore un tavail considérable et très utile (utile pour ceux qui lisent les traités félons, bien sûr)
de Robert Joumard, chapeau Robert, merci !

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/Correspondance_traites_061107.pdf

 

« La nouvelle version de la précieuse synthèse de Robert Joumard sur le traité modificatif »

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/Analyse_Traite_modificatif_par_Robert_Joumard_6_novembre_2007.pdf







et



 

« L’édito 4 du site de synthèse des critiques du traité simplifié »

http://www.traite-simplifie.org/


 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 22:18
http://x09.eu/fr/?c=fr   
Pétition Européenne pour un référendum 



Mon sentiment est qu'il est inadmissible que l'on ne respecte pas notre vote du 29 mai 2005


Le vote du 6 mai 2007 est respecté lui.
J'ai signalé le dernier lien  listé par Etienne Chouard






http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php

 

Comme ils l'ont toujours fait depuis cinquante ans, les gouvernements européens ont à nouveau décidé
de modifier eux-mêmes les institutions européennes sans consulter leur peuple par référendum.
Les pétitions exigeant un référendum fleurissent un peu partout sur Internet
contre cet abus de pouvoir évident.

 

La plupart semblent souhaiter se regrouper pour former une seule et même pétititon,
plus puissante qu'une multitude de petites. Mais rien n'arrive encore.

 

En attendant que cette pétition fédératrice voie le jour,

je propose de LISTER les pétitions actuellement en ligne,

pournous aider à LES SIGNER TOUTES.

 

Cette liste est là :
http://etienne.chouard.free.fr/wikiconstitution/index.php?title=Liste_des_p%C3%A9titions_exigeant_que_tout_trait%C3%A9_soit_soumis_%C3%A0_r%C3%A9f%C3%A9rendum

 

Chacun peut participer à la mise à jour de cette liste en la corrigeant lui-même.

 
 


Il me semble que nous devrions favoriser la pétition de Jens-Peter Bonde — européenne et multilangue —
car elle est simple et forte :
"Je veux que tout traité européen soit soumis à référendum"

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 00:05


Je pense qu'il est interessant d'écouter ce pseudo-débat ,signalé sur le site d'Etienne CHOUARD.C'est incroyable cette façon  de traiter  Mr Chouard .On lui coupe la parole d'une manière honteuse .Jean Pierre Chevènement  a pu s'exprimer  un peu quand même.Le sujet  :le traité modifié( jumeau du TCE)




http://www.chevenement.fr/Jean-Pierre-Chevenement-invite-des-Grands-debats-de-BFM-Radio-mercredi-31-octobre-a-11h_a462.html
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 12:13




http://www.cheminade-le-sursaut.org/Non-a-l-escroquerie-du-Traite.html



9 octobre 2007
Non à l’escroquerie du « Traité européen simplifié »
Non à la suprématie britannique !

par JACQUES CHEMINADE

 

 

Le Traité européen simplifié, négocié à Lisbonne les 18 et 19 octobre, est une escroquerie politique, visant à faire avaler au peuple français, par la voie d’une ratification parlementaire, ce qu’il a rejeté lors du référendum du 29 mai 2005. Il constitue ainsi non seulement un instrument de blocage d’une autre politique, celle d’une Europe des patries et des projets que nous défendons, mais il confirme et étend la paralysie des souverainetés nationales instituée par le traité de Maastricht et le Pacte de stabilité. Adopter ce traité, c’est rendre pratiquement impossible une grande politique eurasiatique - celle de notre Pont terrestre eurasiatique - car son adoption consacrerait l’interdit de tout crédit productif public, par delà l’impôt et l’emprunt, nécessaire à une politique de grands travaux. Ceux de Jacques Delors ont échoué à cause du manque de financement ; le choix fait aujourd’hui est de continuer à faire prévaloir le monétaire, le profit financier à court terme et l’austérité sociale de la Banque centrale européenne sur l’équipement et la production industrielle. Nous disons donc « non » à ce traité, et nous faisons campagne contre lui, non pas seulement pour ce qu’il institue mais surtout pour ce qu’il interdit de faire.
Le non de 2005 bafoué

Tous les experts européens pensent comme Daniel Gros et Stefano Micossi, du Center for European Policy Studies, le think-tank bruxellois peu suspect de « nonisme » : « La plupart des innovations contenues dans la Constitution ont été maintenues. » Valéry Giscard d’Estaing estime lui-même que le texte de Lisbonne contient 95 % de ce qui était dans la Constitution, dont il fut l’auteur. Les dispositions de 2005 ont été réintroduites dans le texte de 2007 à l’initiative de la chancelière allemande Angela Merkel, avec le soutien de Nicolas Sarkozy, article par article, au sein de l’actuel traité d’Union et dans le traité de Rome, rebaptisé « Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ». Le traité « simplifié » comporte ainsi 256 pages dignes d’un polycopié mortel des Facultés de droit.

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 11:48


TROUVE SUR LE SITE TRES IMPORTANT DE ETIENNE CHOUARD

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php



 

« Le Parti Socialiste se rallie à Nicolas Sarkozy

la décomposition de l’aile gauche du parti socialiste »

Un bon article de Denis COLLIN :
http://www.la-sociale.net/article.php3?id_article=339

 
 

« "Sarkozy nous a tendu un piège" dit le fabiusien Bacheley à propos du nouveau traité "simplifié" remplaçant feu le TCE. C’est une mauvaise plaisanterie : Sarkozy n’a tendu aucun piège au PS puisqu’il ne fait que mettre en œuvre, à la lettre, ce qu’il avait annoncé dans sa campagne électorale. On peut reprocher beaucoup de choses au nouveau président de la république, mais certainement pas d’être infidèle à ses promesses, sur la question européenne comme sur les autres questions. Le seul responsable de ce prétendu "piège » est le parti socialiste lui-même.

 

Les choses sont en effet très simples : le programme du PS (congrès du Mans) et le programme de la candidate Royal disaient clairement : tout nouveau traité doit être soumis au référendum. À l’unanimité, les socialistes se plaignent du "déficit démocratique" dans la construction de l’Europe. La logique voudrait donc que les socialistes fassent tout leur possible pour contraindre Nicolas Sarkozy à organiser un référendum sur le traité simplifié. Et le seul moyen de le faire est de voter "non" à la révision constitutionnelle préalable à l’adoption du traité par le Parlement. Personne ne demande donc aux socialistes de renoncer à leurs convictions. Les adeptes du traité "relifté" pourront voter "oui" au référendum et même convaincre leurs concitoyens que c’est une bonne chose.

 

Au lieu de suivre cette logique et cette honnêteté élémentaire, les dirigeants socialistes ont décidé d’apporter un soutien décisif à Nicolas Sarkozy. Les Jouyet, Besson, Kouchner, Bockel and Co ne suffisaient pas. C’est maintenant tout le gratin de la rue de Solferino qui rallie le président sur cette question décisive : la mise hors jeu de la volonté populaire, la liquidation de l’article 3 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui stipule que "le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation".

 

En effet, Moscovici, Poignant et une vingtaine d’autres hiérarques ont d’ores et déjà annoncé qu’ils voteraient "oui" au parlement, oui à la révision et oui au traité. Mme Royal leur a emboîté le pas. Rien de plus normal, la droite socialiste, ces socialistes de droite qui ressemblent comme deux gouttes d’eau aux prétendus "sarkozystes de gauche" font bloc avec leurs maîtres, la bureaucratie européiste, les rois de la finance, les spéculateurs, profiteurs, agioteurs et autres exploiteurs pour qui la construction européenne est un moyen indispensable pour liquider toutes les conquêtes sociales et tout ce qui reste de service public.

 

Mais le plus inquiétant ne vient pas de ces gens qu’on connaît bien et qui sont la honte du socialisme, à l’égal de leurs compères, les Blair et Brown, les dirigeants italiens noyés dans le PD de Prodi, les SPDistes collaborateurs de Mme Merkel, etc. Non, le plus inquiétant vient de tous ceux qui se proclamaient la "vraie gauche", ceux qui avaient dit "non" en 2005 et qui, les uns après les autres retournent leur veste. Les fabiusiens et une partie du NPS (Hamon) veulent conjurer le spectre de la division du PS et proposent l’abstention, ce qui revient, comme on l’a montré sur ce site, à dire "oui" à Sarkozy. Courageux et intransigeant en parole, Emmanuelli, comme à son habitude, fait demi-tour quand il y a une bataille à livrer et propose de ne pas prendre part au vote, histoire de laisser M. Sarkozy en paix. Et, last but not least, Vincent Peillon, autre ex-leader du « non » socialiste, appelle purement et simplement à voter "oui" ! Avec sens de l’absurde assez déconcertant, cet ex-professeur de philosophie prétend qu’il faut dire oui quand on a dit non... Une chance qu’il n’enseigne plus !

 

Qui reste en lice ? Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez. Un sénateur et un député et quelques autres militants et dirigeants. Cela paraît bien mince. Mais après tout, mieux vaut être seul que mal accompagné. Mais ces derniers socialistes ayant un peu d’honneur ne pourront rester éternellement à maugréer contre les importants et les belles gens, comme dit Mélenchon, sans devenir les faire-valoir de ceux qu’ils critiquent. Il faudra qu’ils tirent la conclusion qui s’impose : le PS ne peut plus être un outil de lutte, de représentation politique ou de réformes sociales. Si ce parti explose et disparaît de la scène, ce sera la meilleure chose qui puisse arriver à la gauche de ce pays. Et ainsi la voie se libérera pour la construction d’un nouveau parti socialiste et républicain. »

 
 

Notre déconfiture institutionnelle, notre naufrage démocratique,
notre solitude et notre impuissance face aux abus de pouvoir répétés, 
tous ces maux qui annoncent une prochaine guerre ont leur cause majeure, évidente,
dans la profonde corruption intellectuelle des partis, et notamment du PS.

On gagnerait peut-être à se rappeler que la seule vraie démocratie que la Terre ait connu,
Athènes, interdisait les partis et tenait plus que tout à l’amateurisme politique
pour protéger les individus-citoyens des oligarques et garantir la liberté de parole.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 16:25



Cliquez sur le lien(un autre) que  l'excellent  CSP a fait dans son post  pour rejoindre  Sebastien FONTENELLE (super comme d'hab )


http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2007/10/cette-gauche-qui-nen-finit-plus-de.html


dimanche 28 octobre 2007



Voilà, en france, la gauche, elle cette gueule de navet.

"François Hollande a affirmé que les socialistes "ne s'opposeront pas" à la ratification du nouveau traité sur les institutions européennes, car il faut que "l'Europe sorte de l'impasse". Même si ce traité est "imparfait (...) il peut être l'occasion de faire repartir l'Europe s'il y a une volonté politique", a fait valoir M. Hollande, souhaitant "une position responsable qui, je l'espère, sera collective" se dégage au sein du parti."

SUITE....


Partager cet article
Repost0
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 16:05




http://etienne.chouard.free.fr/wikiconstitution/index.php?title=Liste_des_p%C3%A9titions_exigeant_que_tout_trait%C3%A9
_soit_soumis_%C3%A0_r%C3%A9f%C3%A9rendum


Liste des pétitions exigeant que tout traité soit soumis à référendum

Un article de Notre plan C : une Constitution Citoyenne.
Jump to: navigation, search

Attention, URGENT :

Comme ils le font depuis cinquante ans, les gouvernements européens ont à nouveau décidé de modifier eux-mêmes les institutions européennes sans consulter leurs peuples par référendum.

Les pétitions exigeant un référendum fleurissent un peu partout contre cet abus de pouvoir évident.

La plupart semblent souhaiter se regrouper pour former une seule et même pétititon, plus puissante qu'une multitude de petites. Mais rien n'arrive.

En attendant que cette pétition fédératrice voie le jour,
je propose ici de lister les pétitions actuellement en ligne, pour nous aider à LES SIGNER TOUTES.

Chacun peut participer à la mise à jour de cette liste en la corrigeant lui-même.

SUITE


Partager cet article
Repost0