Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 14:18





Je ne l'ai pas lu    ,mais au vu du
nom des invités ,je n'en vois pas un seul qui ressemble un tant soit peu au Peuple  qui travaille plus pour.....travailler plus (sont ils représentatifs des 53% ,qui ont voté pour lui?)




http://www.betapolitique.fr/Sur-Marianne-avec-qui-Sarkozy-a-t-01939.html



3 novembre 2007

Vendredi 2 novembre est sorti en librairie La nuit du Fouquet’s, le livre très attendu des journalistes Ariane Chemin et Judith Perrignon. Marianne2.fr a publié la liste des invités du fameux dîner du Fouquet’s, organisé le 6 mai par l’ex-épouse de Nicolas Sarkozy.

Voici donc le noyau dur du sarkozysme. Voici donc la scène 1 de l’acte 1 du quinquennat, ce moment inaugural par lequel les auteurs de l’opus, Ariane Chemin et Judith Perrignon s’efforcent de traquer la vérité de ce régime qui s’est imposé à une France incrédule. Marianne2.fr publie ci-dessous le générique de la pièce, ces cinquante-cinq invités plongés, le soir du 6 mai, dans une longue attente de l’arrivée de Cécilia Sarkozy.

Cinquante-cinq invités qui disent beaucoup du système Sarkozy. Ce qui saute aux yeux sur cette liste est d’abord la marginalité du monde politique, seulement représenté par deux Premiers ministres, l’ancien (Jean-Pierre Raffarin) et le nouveau (François Fillon), par Roger Karoutchi (qui a commencé sa carrière au RPR avec le sobriquet de « La serpillère »), et par les deux G, les deux tours du jeu d’échecs sarkozien, Henri Guaino et Claude Guéant. Les Balkany, eux, ne sont pas là au titre de la politique mais de l’amitié, le Président n’a jamais confondu…. Nicolas Sarkozy n’avait-il donc personne à remercier pour sa campagne ?

Le journalisme n’est pas davantage représenté, le directeur de la rédaction du Figaro Nicolas Beytout (SS comme Sa Suffisance, rie-t-on dans les couloirs du Figaro) étant la seule carte de presse avec le photographe Philippe Warrin, un invité de Cécilia….

La liste des invités est en harmonie avec l’ambiance du Fouquet’s. Nicolas Sarkozy ce n’est pas Travail, Famille, Patrie mais Argent, Famille, et Amérique. Car le corps constitué le mieux représenté au Fouquet’s est sans conteste le CAC 40. D’un côté, le culte des vrais puissances financières – Bernard Arnault (7ème fortune du monde), Martin Bouygues, Serge Dassault, Vincent Bolloré, Antoine Bernheim, Albert Frère, Jean-Claude Decaux, Paul Desmarais – de l’autre une tendresse particulière pour quelques fortunes vite faites, voire le versant un peu voyou du système : Stéphane Courbit, l’inventeur d’Endemol, Jean-Claude Darmon, l’empereur des droits télévisuels du foot, Arthur l’amuseur TV, Alain Minc, le marieur intéressant et intéressé du monde des affaires. Viennent ensuite les amis stars, Johnny, Clavier et quelques autres, ceux dont l’audience fascine tant le Président...





Partager cet article
Repost0
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 00:54
ON PEUT TOUT LIRE AUSSI SANS PROBLEME



http://www.superno.com/blog/?p=191




Un début d’opposition


Par SUPERNO



Oh, non, je ne parle pas des pitoyables pitres du parti faussement dénommé “socialiste”, dans lequel Sarkozy a enfoncé un nouveau coin avec son “mini-traité”. 6 mois après le naufrage électoral, toujours aucun espoir de ce côté là, et vu la gravité de la situation, ça pourra encore durer quelques années… de tranquillité pour Sarko !

Je ne parle pas non plus des tentatives louables, mais encore embryonnaires, de construire quelque chose dans l’immense espace laissé à la gauche de ce parti félon.

Non, je parle du courage de quelques organisations syndicales du transport, de l’énergie, de la magistrature ou de l’éducation nationale, qui vont en ce mois de novembre défier Sarkozy dans la rue. Courage car ils auront contre eux les aboyeurs de la garde sarkozyste médiatique, qui va nous refaire le coup des micros-trottoirs exaspérés de la part des zuzagéprizenotages, ou des valeureux entrepreneurs qui vont perdre de l’argent à cause de ce ramassis de feignasses qui ne comprennent pas qu’un ordre nouveau s’est levé, et que sous l’impulsion de son caudillo de petite taille, irritable et surexcité, la France va enfin se hisser à la hauteur des paradis libéraux qui ne veulent au fond que le bonheur des actionnaires gens…


Partager cet article
Repost0
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 23:26


Lire aussi les commentaires

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article4021


Les abus de l’élu… qui ose, de plus, donner des leçons…


mercredi 31 octobre 2007
par Jean Dornac

Je ne m’étendrai pas longuement sur cette nouvelle très symptomatique de la mentalité en totale dérive de celui que je me refuse catégoriquement de nommer par sa fonction. A mesure que le temps passe, que les abus en tous genres s’additionnent, tout confirme à mes yeux que cette fonction est trop noble pour l’associer à ce nom.

Ce monsieur se permet de donner des leçons aux cheminots grévistes, les traitants de « privilégiés » en raison de leur régime de retraite spécial. Alors, « pour faire juste », il impose aux « privilégiés » d’être alignés sur le régime de retraites des autres Français.

Tout le monde vers le bas, en somme ! Ceci, pour les « élites », concernant les Français d’en bas, ces veaux d’abattoir, ce n’est que justice, la seule notion de justice possible ! Toujours plus bas !!! La tête et l’échine toujours plus courbée vers la boue !!


SUITE..

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 23:15



http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article3868

mardi 30 octobre 2007
Lettre à Nicolas Sarkozy
(publiée par Libération)

par Jean-Louis Galland
Magistrat à Avignon

Monsieur le Président, vous avez toutes les qualités : vous êtes extrêmement intelligent, actif, dynamique, ouvert, large d’esprit et tolérant. Votre génie est immense, les Français vous adorent. Vous êtes incontestablement le plus grand chef d’Etat que la France ait jamais connu.

Je ne suis qu’un petit juge de rien du tout, un de ces fonctionnaires étriqués et mesquins qui méritent assurément le mépris de nos concitoyens. C’est donc avec crainte et tremblement que je m’adresse à vous. Conscient tout à la fois de mon insignifiance et de votre magnificence, c’est avec une extrême déférence et un profond respect que je prends la plume pour vous exprimer ma satisfaction et pour vous faire quelques suggestions.

Laissez-moi d’abord vous dire que j’approuve sans réserve la dépénalisation du droit des affaires. Les patrons n’ont rien à faire devant une juridiction pénale. Les abus de biens sociaux, les banqueroutes, les détournements de fonds publics, la fraude fiscale sont des infractions vénielles qui ne causent pas beaucoup de préjudice. Il convient donc de les supprimer au plus tôt. Il en est de même pour les délits de corruption et de trafic d’influence, qui stimulent l’activité économique et le délit d’initié.

SUITE..
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 13:48



Trouvé sur REZO






http://socio13.wordpress.com/2007/10/28/sarkozy-va-provoquer-les-cheminots-et-il-fait-une-boulette-enorme/



Publié 28 octobre 2007

Hier samedi, les médias, la télévision en particulier, ont tenté de monter un scénario  à partir de la visite du Président Sarkozy auprès des cheminots. Un président courageux, affrontant le fauve dans son antre, un homme seul faisant face….C’était un montage qui cachait  l’entourage du président, la nuée des cameramens, une armée de CRS,  une mise en scène… Tout ce monde  était là comme au zoo,  pour voir le dompteur Sarkozy montrer “qu’il en avait” au point de défier le cheminot CGTiste dans son antre. D’où la colère des cheminots. Mais à force de faire de la politique spéctacle de prétendre résoudre tout sous l’oeil des caméras, le président s’est pris les pieds dans la moquette. C’est ce que nous explique l’article de libération de CÉDRIC MATHIOT. Mais ce qu’il décrit reste insuffisant pour comprendre ce vers quoi nous conduit l’agitation présidentielle. Mieux ou pire,  l’essentiel reste occulté.
SUITE...




Partager cet article
Repost0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 13:36
http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2007/10/opinion-way-toi-aussi-tu-peux-le-faire.html

vendredi 26 octobre 2007
Oh, encore un sondage ! Et pas n'importe lequel : d'Opinion Way et commandé par le Figaro, ma-zette, alors là, c'est certain qu'on va savoir exactement ce que pense la France...de droite.
Et donc, sans surprise aucune, nous tombent dessus des chiffres qui franchement, font un peu rigoler : parce que c'est quand même près de 80 % des français qui sont contre le mouvement social naissant ! Fichtre ! (j'ai vraiment du mal à croire qu'on puisse réellement prendre des chiffres pareils au sérieux...bon, si on interroge un militant UMP là dessus, sûr et certain qu'il va dire "Hein ? Hein ? Alors ? Vous voyez bien que c'est impopulaire !". Bon. Mais par devers lui, vous pensez qu'il le prends vraiment pour argent comptant ? Oui, ensuite, c'est possible, ils sont tellement cons...

SUITE...



lire aussi
http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2007/10/cogner-sur-dati.html
où on apprend des choses...



Partager cet article
Repost0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 12:25


http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php


 Question à Étienne Chouard : "Diviser les multinationales" »

Propos recueillis par Hervé Kempf pour Le Monde du 24 octobre :

 

« Professeur d'informatique, vous avez été un artisan, sur Internet, du non à la Constitution européenne. Quelle avancée attendez-vous d'une nouvelle politique écologique de la France ? »

 

« Les hommes au pouvoir s'y sont eux-mêmes dépossédés du pouvoir de faire quoi que ce soit de significatif. Le problème écologique que rencontre l'humanité tient aux multinationales dont nous avons perdu le contrôle. Elles sont devenues trop grandes, trop fortes, elles ne pensent qu'au profit, elles pillent et pourrissent la planète. Le capitalisme serait vivable s'il était à taille humaine, mais les multinationales ne sont pas à taille humaine. La puissance publique est achetée par les multinationales. Elles vont nous détruire si on ne les détruit pas. Il faut les affaiblir, les diviser par mille.

La solution à nos problèmes écologiques et sociaux passe par la reprise du contrôle des multinationales et des hommes politiques, ce qui suppose d'écrire des Constitutions qui intègrent une réelle séparation des pouvoirs. »

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 12:54




http://www.yetiblog.org/index.php?2007/10/22/210-deconfiture


DÉCONFITURE

par Le Yéti, lundi 22 octobre 2007


 

 

Ce 22 octobre 2007, le président de ce qui nous reste de république devait lire officiellement la lettre de Guy Môquet aux élèves du lycée Carnot, à Paris. À la dernière minute, notre héroïque patriote détala sous la menace d'une missive d'enseignants dudit lycée, exaspérés par sa tentative de récupération de l'Histoire. Des "engagements internationaux", prétextèrent ses services, sous les quolibets goguenards...

Le même jour, les ministres de notre brillant "résistant" en chef qui osèrent s'aventurer dans les établissements scolaires pour présider à l'évènement, essuyèrent rebuffades et huées, à commencer par Rachida Dati, grande prêtresse de la loi anti immigrés. France Info, radio pourtant très proche du pouvoir, reconnut que les enseignants avaient été nombreux à refuser de se plier à la pantomime présidentielle.

 


Partager cet article
Repost0
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 22:59


http://chez-sophie.hautetfort.com/archive/2007/10/22/parlez-vous-sarkozyen.html#comments



22.10.2007

Parlez-vous sarkozien ?


  Le langage est l’expression de la pensée, mais aussi son déploiement. « Le mot donne à la pensée son existence la plus haute et la plus vraie », établit Hegel (« Philosophie de l’esprit »). « La parole ou les mots portent une première couche de signification qui leur est adhérente et qui donne la pensée comme style, comme valeur affective, comme mimique existentielle, plutôt que comme énoncé conceptuel », affirme Merleau-Ponty (« Phénoménologie de la perception »). « La pensée dépend des mots », écrit Orwell (« 1984 »).
SUITE...


Partager cet article
Repost0
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 08:58
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article3209


Monsieur le président, j’attends votre armée


vendredi 19 octobre 2007
par matthieu


Monsieur le président,

Je vous écrit cette petite lettre afin de vous rassurer. Oui, monsieur le président, je serai en grève aux côtés des camarades de la SNCF, de la RATP, d’EDF, de GDF, et même, imaginez un peu monsieur le président, imaginez un peu, et même des camarades des hôpitaux. Et puis bien entendu, même si vous avez su embrouiller le syndicat majoritaire, et même des profs (monsieur le président, vous savez jouer avec subtilité et détermination avec les bureaucrates plus occupés à sauvegarder leurs décharges qu’à se mobiliser), aux côtés de collègues enseignants..

Je vous rassure donc, monsieur le président, vous aurez donc l’occasion, si on vous emmerde trop, et comme vous l’avez déclaré avec tellement de poésie, sans doute après une dispute avec Cécilia, vous aurez l’occasion de nous envoyer l’armée.

N’écoutez pas les cassandres comme Bernard T., patron aux grandes oreilles sourdes de la CGT, qui appelle à une simple journée de grève, n’ayez crainte, on va continuer après le 18 octobre.

Il faut dire, monsieur le président, que notre compagnon de route, simple collaborateur brimé par son patron, sans doute adhérent caché à SUD, voire même à la CGT (tendance gréviste), je parle de Fillon, nous aide beaucoup. Je le cite : La réforme de l’État supposera que chacun d’entre nous accepte qu’il y ait moins de services, moins de personnel, moins d’État sur son territoire. La réforme de l’État général qui satisfait tout le monde mais qui ne se traduit par aucune suppression d’aucun établissement sur le territoire, ça n’existe pas





Partager cet article
Repost0