Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 10:36



Petit lexique politique à l'usage des téléspectateurs, auditeurs de radio et lecteurs de la presse

Par Petaramesh le jeudi 13 novembre 2008, 19:08 -

Extrême-droite : Espèce en voie d'extinction par suite de la cacochymie de son chef et de l'envahissement de son espace vital par une espèce nuisible voisine (voir : droite).

  • Droite : (Syn. UMP) Espèce nuisible autrefois appelée "extrême-droite". La Droite détient le pouvoir politique, économique, médiatique et policier. Citation appropriée : La police vous parle, tous les soirs à 20h.
  • Centre : Espèce éteinte par suite de la migration de ses représentants sur les terres de la droite, postérieurement à l'invasion de son espace vital par la gauche. Un représentant de cette espèce est encore en vie et conservé à titre historique, parfois invité aux journaux télévisés pour amuser les enfants ou leur donner des claques.

  • SUITE...

  • http://petaramesh.org/post/2008/11/13/Petit-lexique-politique-a-lusage-des-telespectateurs-auditeurs-de-radio-et-lecteurs-de-la-presse
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 19:59
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 16:51

Jean-Luc Mélenchon invité de RTL (28/10/08)
Vidéo envoyée par pourlarepubliquesociale

Jean-Luc Mélenchon invité de Jean-Michel Apathie sur RTL le 28 octobre 2008.


oct 28

De l'illusion et des illusionistes

Par Jean-Luc Mélenchon

Mardi matin j'étais sur RTL à l'invitation de Jean Michel Aphatie. Ca veut dire que la veille tard je potassais encore mes fiches et que j'ai continué en buvant mon café avec la presse disponible à six heures et demi dans le seul bistrot ouvert dans les parages de la radio. Comme je n'avais pas envie de commencer la journée avec l'estomac dans les oreilles j'ai pris le métro plutôt que la moto taxi. Mais je me suis lourdement planté dans l'évaluation du temps de trajet. Donc j'ai eu le temps de visiter le quartier des riches aux alentours de la station de métro Franklin Roosevelt dont la bouche est pile poil devant l'hôtel de mon collègue Serge Dassault. A cette heure là on croise les petites mains qui font tourner le monde dans l'ombre. Mais dans la lumière médiatique y voit-on clair ?

L'ILLUSION DES MOTS
SUITE...
http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=634#more-634


Partager cet article
Repost0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 16:55


http://france.attac.org/spip.php?article9048

Jean-Marie Harribey au téléphone sonne sur France Inter le 13 octobre

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 09:30



Le krach des moulins à vent

L'ouragan financier navre les barons de l'information : ils avaient placé leurs euros en Bourse. Et ceux qui, dix ans plus tôt, célébraient « la dure et juste loi des marchés financiers » (Le Monde, 17.9.98) pestent à présent contre le capitalisme « immoral ».

«Depuis plus d'une décennie, les talibans du divin marché financier ont rejeté tous les avertissements, méprisé tous les contradicteurs et récusé toute tentative de régulation. Résultat : le divin marché a accouché d'un monstre comparable à la créature de Frankenstein, que personne ne parvient plus à maîtriser. » À la lecture de ces lignes signées Laurent Joffrin (Libération, 24.9.08), on se demande si leur auteur ne souffre pas du syndrome de Gilles de La Tourette, ce mal étrange qui pousse ses victimes à couvrir d'insanités leur entourage. En assimilant la finance à un procréateur de monstres, Joffrin injurie son papa spirituel, le banquier Édouard de Rothschild, qui l'a embauché avec amour en 2006, mais aussi Libération, dont il se vantait naguère d'avoir fait l'un des « instruments de la victoire du capitalisme dans la gauche (1) ». Hier encore, il réservait ses « avertissements » non pas au marché, mais à la « raideur anti-marché » des syndicats d'enseignants, accusés de vivre « dans la phobie du capitalisme et dans la détestation des valeurs de l'entreprise privée (2) ».
suite..
.http://www.leplanb.org/medias/krach-du-liberalisme-les-vestes-se-retournent-2.html

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 13:18


Lettre à Nicolas

jeudi 2 octobre 2008


Par Denis Robert

Le président français a demandé, lundi soir à New York, que les "responsables du désastre soient sanctionnés et rendent des comptes". La crise financière devrait être au centre des discussions de l'assemblée générale des Nations Unies qui se sont ouvertes ce mardi.

Cher Nicolas,

Toi et moi sommes empêtrés depuis bientôt trois ans dans cette sale affaire qui porte le nom d'un multinationale bien connue àLuxembourg. Tu es devenu Président de la République, je suis devenu mis en examen pour "recel de vol de secret bancaire". C'est une différence de taille entre nous.

À te lire ces jours-ci, je constate avec joie à quel point nous poursuivons le même but. Cette lutte implacable à mener contre les dérives du système financier. Tu as plus de pouvoir que moi dans ce combat, mais j'aimerais ici te rappeler quelques évidences.

Nous en avions déjà parlé, alors que tu n'étais que candidat à la présidentielle. C'était dans les coulisses d'une émission de télévision où je t'avais offert mon livre, "La Boîte noire". J'y faisais le parallèle en tre les krachs boursiers et les accidents d'avions. Il existe des boîtes noires de la finance qui permettent d'observer et de retracer les parcours de l'argent.

SUITE...

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article8272

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 23:16

Billet essentiel

Le libéralisme pour les nuls


Par ma Star

  le Jeudi 25 septembre 2008)

Je m'excuse par avance pour les érudits, les étudiants en économie, ou simplement pour les observateurs attentifs de la vie politique et économique qui constituent une partie importante de mon lectorat quotidien. Mais la remarque de Maître Touchatout sur mon billet d'hier m'a semblé juste. A force de résumés et de clins d'oeil, je présuppose peut-être un peu hâtivement que tout le monde connaît les principes de base de l'économie en général et du libéralisme en particulier, alors que pour certains ce ne sont peut-être que de vagues notions.

En fait je ne sais pas vraiment qui sont les lecteurs de mon blog. Certains, un peu toujours les mêmes, laissent des commentaires, et ce sont principalement des sales gauchistes ! Il y en a quelques autres que j'ai rencontrés, car ils habitent dans la région, ou alors qu'ils font de la photo et qu'on s'est croisés ici ou là. Mais ça en représente au mieux quelques dizaines. Or il y a désormais régulièrement plus de 350 personnes qui passent sur ce blog quotidiennement. Il est donc possible que certains d'entre vous débarquent (en provenance du JT de TF1 !) et se demandent pourquoi ce blogueur sans envergure s'acharne à ce point sur le libéralisme, et en quoi ça les concerne.

Il se trouve que je suis en train de lire un bouquin passionnant : "The shock doctrine" de la journaliste canadienne Naomi Klein (qui est désormais disponible en français sous le titre "La stratégie du choc"). Ca fait même longtemps que je l'ai commencé, mais comme d'une part j'ai peu de temps, et que d'autre part j'en lis plusieurs à la fois, ça n'avance pas vite...

suite...

http://www.superno.com/blog/?p=420

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 13:31
La pensée du jour










 Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes. (Rosa Luxembourg)
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 21:54
Partager cet article
Repost0
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 13:03











http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=613



août 25-2008

DE RETOUR



Jean Luc Mélanchon




 De retour. Je reprends mes habitudes. A commencer par l'observation du gavage des crânes par le vingt heures à la télé. Je tombe sur la cérémonie finale des jeux de  Pékin. Le présentateur retrouve le ton du persiflage anti chinois qui s'était un peu effacé ces temps derniers. Si cette arrogance me peine ce n'est pas parce qu'elle surprend mais parce qu'elle est devenue banale. La violence des clichés qu'elle contient est banalisée. Donc elle finit par faire partie de ces préjugés qui vont de soi et qui sont d'autant plus dangereux qu'on n'en a pas conscience. Qui a lu dans « Le Monde » les articles sur la prostitution à Pékin ou l'état des toilettes publiques en Chine sait qu'elle est sans aucune limite de décence. Qui a pris la mesure de la provocation du Dalaï lama annonçant mensongèrement 140 morts au Tibet la veille de la cérémonie de clôture des jeux comprend qu'il n'y a plus de limite dans la désinformation irresponsable. On s'userait à démonter et à démontrer. N'empêche. La Chine vient de signer son entrée dans le cercle des maitres du monde, en tête de tous les domaines de performance de notre temps. Et le matraquage semi raciste qui aura accompagné l'évènement dans les médias français ne nous aide pas à penser cette nouvelle situation pour y trouver une place raisonnable.  Constatons que l'opinion est dressée à penser dans les seuls termes de l'affrontement entre « l'occident », démocratique et bienveillant, et le reste du monde, hostile et incertain. Mentalité de guerre. L'épisode médiatique qui accompagne les événements du Caucase aggrave lamentablement ce manichéisme. Car du point de vue des valeurs qui nous font suspecter le gouvernement Russes nous devrions vomir le gouvernement géorgien. Le dressage prévoit à l'inverse que nous devons dénoncer les russes et soutenir le misérable gouvernement géorgien. Les Ossètes n'arrivent à être ni des tibétains ni des kosovars aux yeux de la bien pensance officielle. Et le semi dictateur géorgien Mikhaïl Saakachvili devrait être notre héros. Le « deux poids deux mesures » bat son plein. Et comme on le sait deux poids de mesure ce n'est ni poids ni mesure. Mais si j'en juge par les questions que l'on m'a posées dans l
Jean Luc Mélanchon a rue pendant ma semaine de tourisme parisien, je commence à croire que tout le monde n'est plus dupe. Une part de plus en plus large de l'opinion se méfie dorénavant par principe des embrasesemnts médiatiques mais surtout s'inquiète de la violence que ce système contient et prépare.

SUITE...
Partager cet article
Repost0