Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 10:27




http://www.greenpeace.org/raw/content/france/press/reports/guide-ogm-greenpeace-2006-2.pdf




Extraits de la liste.A voir


Vert : le fabricant garantit ne pas utiliser de produits issus d'animaux nourris aux OGM.
Orange : le fabricant affirme avoir entamé une démarche pour exclure les OGM mais ne peut pas encore garantir qu'il n'en utilise plus
du tout.
Rouge : le fabricant ne garantit pas que la fabrication de ses produits se fait hors de la filière OGM ou bien n'a pas répondu au
questionnaire.

N'oubliez pas : le pouvoir est dans le caddie ! En privilégiant les produits "verts", vous protégez votre santé, bien sûr, mais
surtout vous agissez concrètement pour barrer la route aux OGM et ainsi préserver l'environnement !
CE QUE DEMANDE GREENPEACE
un moratoire sur les cultures expérimentales et commerciales d'OGM en plein champ ;
une obligation d'étiquetage des produits issus d'animaux nourris avec des OGM ;
une loi sur les OGM qui protège l'environnement et les citoyens de la contamination génétique.
Greenpeace s'oppose à la dissémination des OGM dans l'environnement et à leur introduction dans la chaîne alimentaire, mais pas à la
recherche en milieu confiné.





PRODUCTEUR PRODUITS/MARQUES(les bébés)
Rouge Blédina Blédina, Blédine, Blédilait, Blédidej, Bledichef, Gallia
Rouge Candia Babylait, lait Croissance
Rouge Celia Lait Laicran, Lait Pilote
Vert Heinz Frozen & Chilled Foods Petits pots variés, lait
Rouge Milupa Nutricia Milupa, Nutricia
Rouge Nestlé Guigoz (Evolia, lait 1er âge, lait 1er âge confort,lait 2e âge
confort, lait 2e âge, lait de croissance), Mon potager, Ma première
céréale, Céréale infantile, Ptit Duo, Sélection du verger, Ptit Menu,
Ptit Biscuit...





BISCUITS APÉRITIFS
PRODUCTEUR PRODUITS/MARQUES

Orange Ancel Ancel
Rouge The Lorenz Bahlsen Snack Bahlsen Stackers Bacon, Monster Munch goût jambon-fromage...
Rouge Lu Heudebert, Taillefine...
CONDIMENTS, SAUCES
PRODUCTEUR PRODUITS/MARQUES
Vert Barilla Barilla
Orange Bénédicta Bénédicta



PRODUCTEUR PRODUITS/MARQUES
Rouge Campbell Liebig, Royco Minute Soup
Rouge Nestlé Maggi
Vert Soup'idéale Soup'idéale
Rouge Unilever Bestfoods Soupes Knorr






PRODUITS SURGELÉS
PRODUCTEUR PRODUITS/MARQUES

Orange Ancel Ristorante
Vert Aqualande Aqualande surgelés
Rouge Arrive SA Maître Coq
Vert Bonduelle Bonduelle
Rouge Celvia Anne d'Arvor
Vert Coopérative Jeune Montagne Aligot de l'Aubrac
Rouge Doux Père Dodu
Rouge Findus Findus
Orange Groupe ABC Charal (boeuf, porc...)
Rouge Houdebine Houdebine
Rouge Marie Groupe Uniq Marie
Rouge McCain McCain
Rouge Nestlé Maggi, Buitoni
Vert Picard surgelés Poissons (saumon, truite), viandes (veau, agneau, biche, canard)
Rouge Saveurs de France-Brossard Brossard
Rouge Tipiak Tipiak

SUITE......
Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 10:16






http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2008/04/09/8710406.html



09 avril 2008

OGM : Kosciusko-Morizet dénonce une "armée de lâches" à l'UMP

Par Olivier Bonnet

Nathalie Kosciusko-Morizet, forte du soutien de Sarkozy qui l'a promue - en compagnie de Xavier Bertrand - Secrétaire générale adjointe de l'UMP - on note que "le Président de tous les Français" dirige toujours le parti de droite -, sort l'artillerie lourde : "J'en ai marre d'être confrontée à une armée de lâches", s'emporte-t-elle dans l'édition du Monde daté de demain. Cause de sa colère ? Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale (et aussi maire de Meaux, député de Seine-et-Marne et avocat d'affaires à temps partiel), l'a directement mise en cause à la suite du vote, dans la nuit de mercredi à jeudi, de l'amendement à la loi sur les OGM présenté par le communiste André Chassaigne : "Lorsqu'un  gouvernement s'en remet à la sagesse de l'Assemblée sur un amendement venant de la gauche, ça veut dire qu'en réalité il l'approuve", s'est-il étranglé de rage. On imagine l'outrage : la secrétaire d'Etat à l'Ecologie n'appelle pas clairement à repousser l'amendement d'un communiste ! Mais que dit l'amendement en question ? Il modifie l'article premier de la loi, qui postulait que les plantes transgéniques ne pouvaient être cultivées que "dans le respect de l'environnement et de la santé publique", en incluant celui "des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production commerciales qualifiées 'sans organismes génétiquement modifiés' et en toute transparence". Où est le scandale ? Les agriculteurs ne cultivant pas d'OGM n'auraient donc pas le droit qu'on leur garantisse la non-contamination de leurs parcelles ? Non, selon le Premier ministre, François Fi(ll)on, qui décrète : "l'amendement Chassaigne n'aurait pas dû être voté". Mais que les puissants semenciers ne s'inquiètent pas, le chef du gouvernement "s'est engagé à faire en sorte qu'il soit supprimé en deuxième lecture au Sénat", précise l'Express.

7423657Voilà le vrai spcandale : alors que 72% des Français jugent "important" de ne pas consommer des produits contenant des OGM (sondage CSA diffusé le 4 février dernier par l'organisation écologiste Greenpeace), les députés UMP sont inféodés au lobby des amis de Monsanto et n'acceptent à aucun prix qu'on porte atteinte à leurs OGM chéris.
SUITE...
Partager cet article
Repost0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 17:10
http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2008/04/ta-sant-pas-rentable-pauvre-con.html


jeudi 10 avril 2008






Par CSP


Sommet de l'hypocrisie : un goret de l'UMP explique d'une voix douceureuse que l'hôpital public, yayaya que ça va mal, et que franchement, si on commençait à privatiser, est-ce que ça ne serait pas mieux, mh, franchement, nous sommes entre gens raisonnables, allons ?...
En deux mots : gros bâtard. Et qu'on ne m'emmerde pas en me reprochant d'attaquer sur le physique : avec sa hure de poussah gras et hypocrite droite sortie d'un roman réaliste du XIXème, Gérard Larcher fait preuve d'une parfaite cohérence ; au physique comme au moral, il est l'incarnation parfaite du bourgeois fourbe qui explique à ses pauvres que si il les presse comme des citrons, c'est uniquement pour leur bien, vu qu'ils sont bien trop stupides pour savoir ce qui est bon pour eux.

SUITE...

Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 20:45





http://www.amessi.org/aa/autisme-schizophrenie-et-hyperactivite-phosphates-dans-l%e2%80%99alimentation-les-enfants-pousses-au-bord-de-la-folie/



Autisme, schizophrénie et hyperactivité- Phosphates dans l'alimentation : les enfants poussés au bord de la folie

By admin | mars 24th, 2008 | 

 

Autisme, schizophrénie et hyperactivité- Phosphates dans l'alimentation : les enfants poussés au bord de la folie

Depuis une vingtaine d'années, on assiste à une progression fulgurante de l'hyperactivité, de la schizophrénie et de l'autisme chez les enfants des pays développés. Des scientifiques du monde entier se sont penchés sur ce phénomène et, jusqu'ici, ils avaient préféré taire les résultats de leurs recherches. Mais face à la flambée de cette « épidémie », ils ont jugé nécessaire de présenter publiquement leurs conclusions. Tous mettent désormais en cause l'association destructrice du gluten et de la caséine avec les métaux lourds.

En dix ans seulement, le nombre d'autistes a été multiplié par trois aux États-Unis. Selon les données officielles résultant d'études ordonnées par le Congrès américain en 2000, c'est une véritable « épidémie » d'autisme qui se répand outre-Atlantique. Alors que dans les années 40, on ne recensait qu'une poignée de cas, aujourd'hui, c'est par centaines de milliers que des autistes, des schizophrènes et autres « troubles envahissants du comportement » sont comptabilisés : un enfant sur trois cents en serait atteint ! Dans un État comme le Maryland, les chiffres officiels indiquent une augmentation de 500 % de nouveaux cas depuis 1998. En France, nous ne disposons pas de données statistiques arrêtées sur l'incidence de l'autisme et, plus généralement des troubles du comportement, mais il y a fort à parier que le phénomène est tout aussi pandémique.

Les métaux lourds incriminés

SUITE..


Partager cet article
Repost0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 23:46




http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article6099


Une bombe à retardement !
Une "tromperie aggravée"
mercredi 12 mars 2008
par Sylvie Simon

Quatorze ans après la campagne nationale de vaccination contre l’hépatite B, les responsables de deux laboratoires ayant mis au point et commercialisé le vaccin ont été mis en examen pour " tromperie aggravée ". Il était temps !
Après avoir déclaré que les accusations portées à l’encontre des responsables " ne sont pas justifiées ", le porte-parole du laboratoire Sanofi Pasteur MSD a affirmé que toute cette histoire était uniquement " franco-française ". Il n’y a que lui pour le croire, à part ceux qui sont à l’abri de toute information venant de l’étranger.

En Allemagne, comme en Grande-Bretagne, les autorités sanitaires ont alors refusé de la conseiller, aussi les vaccinations ont été très réduites et les effets secondaires également. Seuls trois pays ont vacciné en masse, la France, les États-Unis et l’Italie où le ministre italien de la santé a touché 600 millions de lires quelques mois avant qu’il ne rende la vaccination obligatoire dans son pays. Il a été inculpé et condamné à plusieurs années de prison ferme, mais le vaccin a engendré des dégâts semblables aux nôtres.

Aux États-Unis, depuis 1990, la loi fédérale oblige tous les médecins à déclarer les complications vaccinales au VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System), dépendant de la FDA et du gouvernement américain. Or, entre le 1er juillet 1990 et le 31 octobre 1998, le VAERS a dénombré 24 775 effets secondaires du vaccin contre l’hépatite B, dont 9 673 cas très graves et 439 décès, parmi lesquels 180 ont été classés " Mort subite et inexpliquée du Nourrisson. "

Et entre 1999 et 2002, chez les enfants de moins de 6 ans, chez lesquels il n’existe officiellement " aucun problème " en France, le Vaers a enregistré 13 363 accidents, dont 1 850 hospitalisations et 642 décès pour ce seul vaccin. On pourrait déjà être affolé par ces chiffres, mais le 2 juin 1993, la FDA avouait dans Jama qu’une étude du CDC démontrait que : " Seulement 1 % des accidents graves lui étaient rapportés ". Le magazine Money de décembre 1996 a bien confirmé cet infime pourcentage. Il est certain que si l’on multiplie les chiffres officiels par ce pourcentage, la situation est terrifiante.


Partager cet article
Repost0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 23:21





http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article6069


Un scandale encore plus grand que celui du sang contaminé
mardi 11 mars 2008
par Lucienne Foucras

« Je montre comment nos organismes de santé publique et nos institutions médicales les plus prestigieuses ont camouflé pendant plus de dix ans un scandale encore plus grand (de l’avis des spécialistes) que celui du sang contaminé. »

Lucienne FOUCRAS

« La vaccination massive contre l’hépatite B dans les années 90 a fait des ravages dans la population. Elle n’y a pas déclenché que des scléroses en plaques comme on l’entend dire de tous côtés, mais toutes sortes de graves maladies, parfois mortelles, au minimum handicapantes, qu’elles soient hématologiques, rhumatismales et/ou auto-immunes, et à tous les âges. Or elle est toujours programmée pour les bébés et pour les adolescents. Hélas, la majorité de nos concitoyens est désinformée, ignore que des enfants ont été gravement atteints et n’a pas encore mesuré combien notre santé est devenue une marchandise.

Auteure du "Dossier Noir du Vaccin contre l’Hépatite B", j’ai perdu mon mari en 1999. Il avait été vacciné en 1996 sans autre raison que sa récente situation de retraité. On vaccinait alors à tout va, et les retraités étaient ciblés comme population à risque : ils voyageaient. En fait de voyage, ce fut pour lui le dernier, et sans retour. Pire que la mort fut le calvaire de plus de deux ans et demi qui le conduisit progressivement et implacablement à une paralysie totale. Il était atteint de trois atteintes neuromusculaires simultanées dont la plus grave était une sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, maladie relativement rare à l’époque mais dont l’incidence a triplé depuis 1996. Les médecins eurent alors des diagnostics hésitants, des explications embarrassées et contradictoires. Ils parlèrent d’une "maladie neurologique complexe", n’osèrent parler du vaccin que confidentiellement, et mirent en avant "hasard" et "simple coïncidence".
Suite...



Partager cet article
Repost0
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 21:52




http://societe.blogs.liberation.fr/laplumeetlebistouri/2008/02/quand-larrt-dun.html


19/02/2008
Quand l'arrêt d'un traitement fait baisser le cancer du sein

Par  Eric Favereau

Si cela se confirme, ce serait à proprement parler ahurissant. Selon une analyse publiée, aujourd’hui, dans le Bulletin du Cancer, la baisse du nombre de nouveaux cas de cancers du sein en 2005 et en 2006 observée en France s’expliquerait par la diminution du recours aux traitements hormonaux de la ménopause (THM). Ce serait ahurissant au regard du lobbying qu’ont effectué pendant plus de 20 ans des gynécologues, des gériatres, relayés par l’industrie pharmaceutique, pour «médicaliser la ménopause», et la traîter médicalement.

L’étude n’est certes pas catégorique, mais elle est pour le moins troublante. Schématiquement, le nombre de cancer du sein était en augmentation depuis la fin des années 1970. Ainsi, entre 2000 et 2004, la croissance annuelle moyenne du taux d’incidence a été de 2,1 %. Changement, ensuite. Le taux a décliné : - 4,3 % entre 2004 et 2005, - 3,3 % entre 2005 et 2006. La diminution a été plus forte pour les femmes de plus 50 ans: - 6 % et - 5,3 % respectivement aux mêmes périodes. Parallèlement, qu’a-t-on assisté? Entre 2000 et 2006, les THM ont diminué de 62 % et le nombre de dépistages mammographiques organisés a augmenté de 335 %.
SUITE...


Partager cet article
Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 12:00




http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1357

Un médecin dans l’ordinaire
Le mardi 29 janvier 2008







Partager cet article
Repost0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 22:01
http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRGAR16653820080131

Trois mises en examen dans l'affaire du vaccin de l'hépatite B
jeudi 31 janvier 2008 19h30
 
var storyKeywords = "OFRTP FRANCE JUSTICE HEPATITE 20080131"; var RTR_ArticleTitle = "Trois mises en examen dans l'affaire du vaccin de l'hépatite B"; var RTR_ArticleBlurb = " PARIS (Reuters) - Un dirigeant de chacune des deux sociétés pharmaceutiques GlaxoSmithKline et Sanofi Pasteur MSD a été mis en examen pour ''tromperie aggravée'' dans une enquête visant les dégâts..."; var showComments = false;

[
 
drawControls();

PARIS (Reuters) - Un dirigeant de chacune des deux sociétés pharmaceutiques GlaxoSmithKline et Sanofi Pasteur MSD a été mis en examen pour "tromperie aggravée" dans une enquête visant les dégâts sanitaires supposés de la campagne de vaccination contre l'hépatite B en France entre 1994 et 1998, apprend-on de source judiciaire.

La juge Marie-Odile Bertella-Geffroy, du pôle de santé publique de Paris, a par ailleurs mis en examen pour "homicide involontaire" la société Sanofi Pasteur MSD, une coentreprise à 50/50 entre Sanofi-Aventis et Merck.

La juge reproche aux trois mis en examen de ne pas avoir déclaré l'ensemble des effets indésirables ou secondaires supposés du vaccin lors de la commercialisation de ce produit entre 1994 et 1998.

Les avocats des sociétés et de leurs dirigeants n'ont pas fait de commentaires dans l'immédiat. Lors d'étapes précédentes de l'affaire, ils avaient indiqué que leurs clients niaient avoir agi de manière illégale.

De 1994 à 1998, plus de deux tiers de la population française et presque tous les nouveau-nés ont été vaccinés, soit environ 14 millions d'adultes et sept millions d'enfants de moins de 15 ans.

SUITE..


On demande aux malades  de faire la preuve du rapport entre le vaccin et leur  pathologie (sclérose en plaque, myopathie diverses ,et autres problèmes ) et on ne demande pas aux labos  de faire la preuve de leur efficacité.
Le Dr De Brouwers avait peut-être  raison : je l'avais rencontré 1 an avant son décès.
:http://biogassendi.ifrance.com/mafiamedicale.htm


Voir aussi :
http://www.sante-solidarite.com/vaccin.htm


Et surtout tout le dossier de Jean Dornac :
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?rubrique14

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 23:21
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article5275

mardi 15 janvier 2008

Une info tout de même assez impressionnante que nous vous avions déjà communiquée en son temps, c’est-à-dire au mois d’octobre de l’an précédent... Mais dont on se demande finalement si elle est bien passée et si elle a bien circulé tout au long de vos précieuses circonvolutions cérébrales et stimulé vos neurones en alerte afin qu’ils en analysent l’ampleur et en apprécient toutes les savoureuses conséquences... Tiens !... Par principe et même par précaution, on vous la propose une autre fois pour qu’elle vous imprègne encore mieux de sa deuxième couche !... (Michel Berthelot)

50 secondes de lecture pour une info... à couper le souffle !

Dorénavant, sur une consultation médicale, nous allons devoir verser un Euro non remboursé de notre poche.
Nous allons être hyper contrôlés lors de nos arrêts " maladie ",
Nous allons devoir consulter un généraliste avant de voir un spécialiste.
Pour tout traitement de plus de 91 euros , nous en serons de 18 euros de notre poche !
Toutes ces mesures (et d’autres à venir) ont été élaborées par nos têtes " pensantes " (ou présumées telles) afin de réduire le soi-disant « trou de la Sécu ».
Ce fameux trou de 11 milliards d’Euro existe-t-il vraiment ?

Ce qui suit peut en faire douter :

Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécurité Sociale, n’est pas reversée :
- manque à gagner pour la Sécu - 7,8 milliards

Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à la Sécurité Sociale, n’est pas reversée :
- manque à gagner pour la Sécu - 3,5 milliards

La partie des primes d’assurances automobiles destinée à la Sécurité Sociale n’est pas reversée :
- manque à gagner pour la Sécu - 1,6 milliards

La partie de la taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécurité Sociale n’est pas reversée :
- manque à gagner pour la Sécu - 1,2 milliards.

La part de TVA destinée à la Sécurité Sociale n’est pas reversée :
- manque à gagner pour la Sécu - 2 milliards

Retard de paiement à la Sécurité Sociale pour les contrats aidés - 2,1 milliards
Retard de paiement par les entreprises - 1,9 milliards
En faisant une bête addition, on arrive au chiffre pharamineux de 20,1 milliards d’ euros !

Conclusion : si les responsables de la Sécurité Sociale et certains hauts politiciens avaient fait leur boulot efficacement et surtout honnêtement , les " prétendus " 11 milliards de trou seraient aujourd’hui ... 9 milliards d’excédent !

Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu
Faites circuler ce message

A force de tourner, il arrivera peut-être un jour .... sur le bureau d’une tête pensante ... censée passer son temps à gérer l’argent des contribuables !!!




Partager cet article
Repost0