Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 18:58

 

 

 

 

http://alize-kine.kolekte.info/viewtopic.php?f=37&t=2361&sid=d8f855cc0988a06bf8871fe2d35c401c#p16236 

 

 

 

 

RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre
à
Monsieur François Perol
Président du Directoire
de la BPCE
75201 Paris Cédex 13
copie à
Mesdames et Messieurs les
Dirigeants syndicaux infirmiers.
envoi par lettre recommandée
Strasbourg, le 01 août 2011.
Monsieur le Président,
le roman ordinal infirmier continue de plus belle, et il semble bien, selon les
dernières informations, soit publiées par la presse, soit celles dont nous disposons,
que l'établissement bancaire, dont vous présidez les destinées, y joue un rôle de
premier plan.
En effet, dans son courrier repris par la presse, le président - démissionnaire de
l'ordre – Vasseur vous annonçait l’état de cessation de paiement de l'oni en date
du 29 juillet.
A peine l'encre séchée de cette première missive, votre établissement bancaire
confirmait son soutien financier au conseiller national Borniche, autoproclamé,
nous semble t-il, président de l'oni, permettant un fonctionnement pendant le
mois d'août, en attendant un rendez vous en septembre.
Monsieur le Président Pérol, la profession infirmière prend donc acte de votre
volonté de soutenir abusivement l'ordre infirmier, qui s'est dit lui même en
cessation de paiement, qui doit encore 9 millions d'euros à votre établissement
bancaire et qui n'aura pas les moyens d'honorer sa dette, puisque l'ensemble des
450 000 infirmiers réfractaires à l'ordre infirmier ont bien l'intention de continuer à
rejeter cette instance dont ils ne veulent tout simplement pas.
Vous êtes le dernier soutien d’une instance en perdition économique et morale, et
que la profession a rejeté. Nous en prenons bonne note, mais vous invitons
vivement à reconsidérer cette position.
Recevez monsieur le Président, nos salutations infirmières distinguées.
Hugues Dechilly,
secrétaire général.
RESILIENCE – 13 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre
communiqué du 01 août 2011 :
le ridicule ordinal ...
ces dernières 72 heures nous auront apporté quelques beaux moments de
rigolades, et quelques raisons supplémentaires de nous indigner des misères
ordinales qui sont faites à la profession infirmière,
le 28 juillet, le président Vasseur, dans sa lettre de démission adressée aux
cdoi/croi et aux élus ordinaux, dit ne plus pouvoir exercer sa mission faute de
réponse du payeur : la BRED,
le même 28 juillet, le président Vasseur se fend d'un fax au président de la
République, dont le contenu ne donne pas franchement envie d'y donner suite, fax
dans lequel le président Vasseur nomme le président Pérol, pdg actuel de la BRED
et surtout ancien secrétaire général de l'Élysée, la BRED étant présentée le comme
principal obstacle à la continuité de l'oni,
dans le courriel/bordereau accompagnant ses divers documents, le président
Vasseur remercie même les présidents locaux des filiales ordinales de l'avoir aidé
à verser les salaires de juillet 2011 : avec quels moyens financiers puisque la
BRED lui aura opposé une fin de non recevoir ???
enfin le président Vasseur adresse un courrier recommandé à la BRED, par courriel
le soir même, dans lequel il dit ne pas avoir eu de réponse de la banque, et
annonce donc la cessation de paiement pour le lendemain,
le jeudi 28 au soir, c'est le figaro.fr qui annonce que le lendemain l'ordre infirmier
déposera la cessation de paiement auprès du tribunal de Paris,
la nouvelle est ainsi reprise en fanfare par l'ensemble de la presse nationale tout
le week end, de l'AFP à TF1, en passant par Europe 1, jusqu'à ce lundi matin 01
août où ce sont Les Échos qui évoquent : « l'Ordre Infirmier va disparaître »,
bien évidemment, les sites et autres forums contrordistes – dont en premier
RESILIENCE – une fois la nouvelle vérifiée et confirmée par plusieurs sources
dont la crédibilité ne peut être mise en doute, sources que nous détenons, font
aussitôt état de leur satisfaction, plus ou moins bruyamment,
le vendredi après midi à 16h22, le siège présidentiel ordinal à peine froid, nous
apprenons par courriel qu'un nouveau président tout droit sorti du chapeau
ordinal, s'autoproclame sauveur de l'oni, annonçant même ce que son collègue
démissionnaire de la veille n'avait pu obtenir : un soutien de ladite BRED, dont on
peut se poser la question du « pourquoi oui le vendredi 29 et non le jeudi 28 » ?
www.syndico.exprimetoi.net
RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre
communiqué du 01 août 2011 :
le ridicule ordinal ...
le dimanche 31 juillet au matin, lors d'un second courriel, le même conseiller
national Borniche annonçait, sur un ton assurant et rassurant, que « par
conséquent, la déclaration de cessation des paiements n'a plus à être déposée
auprès du tribunal. »,
dans le même courriel : « après les actions tant politiques au plus haut niveau
et de communication » le conseiller Borniche ne cachait pas l'intervention
manifeste de l’Elysée dans le dossier ordinal, rappelons - pour mémoire - que
l'actuel président du directoire de la banque de l'oni n'est autre que l'ancien
secrétaire général de l'Elysée,
toujours dans ce même courriel, le conseiller Borniche expliquait par le menu
détail le nouvel organigramme – excusez du peu - de l'oni, et les nouvelles
attributions de chacun, sans bien évidemment que les autres membres du cnoi
n'aient eu à se prononcer sur le sujet, organigramme rendu public sur le site
de l'oni ce lundi après midi,
pour mémoire, rappelons aussi que les élections ordinales, un peu trop vite
mises de côté, n'ont toujours pas eu lieu, et que, de fait, les cdoi sont
illégitimes depuis le 25 avril 2011 et que les croi le sont aussi depuis le 28
juillet 2011 : de fait les décisions et autres actes pris par ces entités sont, de
facto, caduques depuis ces mêmes dates butoir,
pour mémoire, rappelons que l'oni doit toujours quelques 9 millions d'euros à
la BRED, banque à laquelle RESILIENCE vient d'adresser un courrier
recommandé lui signifiant un soutien abusif, courrier dont copie sera diffusée à
l'ensemble des acteurs syndicaux infirmiers,
RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre – appelle donc l'ensemble
des 450 000 infirmiers réfractaires à l'oni à continuer de refuser, Ethiquement
et calmement, une soumission ordinale pouvant conduire à la double peine
pourtant rejetée par le Président de la République il y a quelques années,
RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre – redit son opposition à la
continuité d'un soutien abusif de la BRED à l'oni, entité en cessation de
paiement en date du 28 juillet, rappelant, par là même, que, dans un courriel
adressé aux présidents des croi et des cdoi le 09 juillet dernier, le président
Vasseur organisait l'insolvabilité des cdoi et des croi en leur demandant de ne
plus honorer une quelconque facture et de renvoyer les fonds disponibles sur
les comptes du cnoi.
www.syndico.exprimetoi.net

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 sur le site laryngo : http://www.laryngo.com/   

cliquer sur : Centralisation des information sur la lutte contre l'ONI

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&



Partager cet article

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article

commentaires