Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
  • : Blog de liens divers . Quelques commentaires de temps en temps .
  • Contact

  • turandot

L'eau est à tous

550239 440438599350624 1748426065 n

Recherche

Je soutiens

29maieu-80-15v2.pngnddl-non.png

Archives

SAEZ

LIENS AMIS

http://turandot.over-blog.net/tag/LIENS%20AMIS%20DANS%20LE%20DESORDRE/

2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 16:31

11.623.630 actes d’anesthésie en 2010

 

 


vendredi 26 octobre

11.623.630 actes d’anesthésie par an sont réalisés en France et DOM-TOM

- 11.623.630 actes lors de 8.568.630 séjours dans 1105 établissements publics et privés

 9.544326 actes (84,3%) concernent des patients de plus de 18 ans hors accouchement (âge médian= 56 ans), 845.568 actes (7,5%) concernent des actes en relation avec un accouchement, 933.736 (8,2%) concernent des patients de moins de 18 ans (âge médian= 8 ans).

 59,2% des actes chez les adultes sont réalisés en secteur libéral, 21% en CHG, 12,6% en CHU et 6% en PSPH

 80% des patients sont pris en charge dans leur région d’origine (cette proportion augmente avec l’âge des patients)

 

SUITE...

 

http://sofia.medicalistes.org/spip/spip.php?breve798

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 22:24

Image piquée chez une amie S.J .


250630_4106206423965_1667836505_n.jpg
Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 00:22

Catégorie active ou sédentaire : au choix !

 


http://www.snia.net/uploads/7/7/8/5/7785148/2012_lanne_du_droit_d.pdf

 

 

Trouvé sur cette page : http://www.laryngo.com/forum/viewtopic.php?f=4&t=6007

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 18:25
Histoire des IADE

lundi 2 octobre 2006

A son origine, l’anesthésie n’est pas une discipline médicale reconnue, mais une activité satellite de la chirurgie.

 

 

SUITE

 

 

http://sofia.medicalistes.org/spip/spip.php?article17

 

 

 

 

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

Voir aussi :

 

http://mega-streaming.info/video/BK36GX72AUBO/LES-BLUES-DES-INFIRMIERES

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 23:48

 

 

 

 

communiqué RESILIENCE du 24 novembre 2011 : le coup de force du gouvernement

avec la publication au Journal Officiel ce matin d'un décret prolongeant de deux ans la validité du mandat ordinal des conseillers de l'ordre infirmier, mandat national qui arrivait à expiration ce vendredi à minuit c'est un véritable coup de force et un déni de démocratie qui est infligé à la profession infirmière, profession qui refusera, jusqu'au bout, cette soumission honteuse et inique à un ordre immoral qui fait preuve - au quotidien - de son incapacité notoire à gérer ...


SUITE

http://syndico.exprimetoi.net/t5346-communique-du-24-novembre-2011-le-coup-de-force-du-gouvernement#20088

 

 

 

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

Voir aussi :

 

 

http://www.syndicat-infirmier.com/Le-mandat-des-elus-de-l-ordre-des.html

 

 

 

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 13:19
Enquête

L'Etat sauve


l'Ordre des infirmiers

de la déroute financière



Un accord obtenu avec la Bred sauve l'organisme créé à l'initiative de Xavier Bertrand, et rejeté par une partie de la profession. (juste une précision : 87% n'ont pas participé aux élections de cet ordre , donc  que les 13% qui ont participé se débrouillent ...)

 

SUITE...
http://www.rue89.com/2011/08/06/letat-sauve-lordre-des-infirmiers-de-la-deroute-financiere-216757

 

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

 

Suivre toujours la suite des événements ici :

 

http://www.infirmiers.com/forum/communiques-resilience-t105309-330.html

 

 

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

 

 

Et là :

 

http://www.laryngo.com/

 

 

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 18:58

 

 

 

 

http://alize-kine.kolekte.info/viewtopic.php?f=37&t=2361&sid=d8f855cc0988a06bf8871fe2d35c401c#p16236 

 

 

 

 

RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre
à
Monsieur François Perol
Président du Directoire
de la BPCE
75201 Paris Cédex 13
copie à
Mesdames et Messieurs les
Dirigeants syndicaux infirmiers.
envoi par lettre recommandée
Strasbourg, le 01 août 2011.
Monsieur le Président,
le roman ordinal infirmier continue de plus belle, et il semble bien, selon les
dernières informations, soit publiées par la presse, soit celles dont nous disposons,
que l'établissement bancaire, dont vous présidez les destinées, y joue un rôle de
premier plan.
En effet, dans son courrier repris par la presse, le président - démissionnaire de
l'ordre – Vasseur vous annonçait l’état de cessation de paiement de l'oni en date
du 29 juillet.
A peine l'encre séchée de cette première missive, votre établissement bancaire
confirmait son soutien financier au conseiller national Borniche, autoproclamé,
nous semble t-il, président de l'oni, permettant un fonctionnement pendant le
mois d'août, en attendant un rendez vous en septembre.
Monsieur le Président Pérol, la profession infirmière prend donc acte de votre
volonté de soutenir abusivement l'ordre infirmier, qui s'est dit lui même en
cessation de paiement, qui doit encore 9 millions d'euros à votre établissement
bancaire et qui n'aura pas les moyens d'honorer sa dette, puisque l'ensemble des
450 000 infirmiers réfractaires à l'ordre infirmier ont bien l'intention de continuer à
rejeter cette instance dont ils ne veulent tout simplement pas.
Vous êtes le dernier soutien d’une instance en perdition économique et morale, et
que la profession a rejeté. Nous en prenons bonne note, mais vous invitons
vivement à reconsidérer cette position.
Recevez monsieur le Président, nos salutations infirmières distinguées.
Hugues Dechilly,
secrétaire général.
RESILIENCE – 13 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre
communiqué du 01 août 2011 :
le ridicule ordinal ...
ces dernières 72 heures nous auront apporté quelques beaux moments de
rigolades, et quelques raisons supplémentaires de nous indigner des misères
ordinales qui sont faites à la profession infirmière,
le 28 juillet, le président Vasseur, dans sa lettre de démission adressée aux
cdoi/croi et aux élus ordinaux, dit ne plus pouvoir exercer sa mission faute de
réponse du payeur : la BRED,
le même 28 juillet, le président Vasseur se fend d'un fax au président de la
République, dont le contenu ne donne pas franchement envie d'y donner suite, fax
dans lequel le président Vasseur nomme le président Pérol, pdg actuel de la BRED
et surtout ancien secrétaire général de l'Élysée, la BRED étant présentée le comme
principal obstacle à la continuité de l'oni,
dans le courriel/bordereau accompagnant ses divers documents, le président
Vasseur remercie même les présidents locaux des filiales ordinales de l'avoir aidé
à verser les salaires de juillet 2011 : avec quels moyens financiers puisque la
BRED lui aura opposé une fin de non recevoir ???
enfin le président Vasseur adresse un courrier recommandé à la BRED, par courriel
le soir même, dans lequel il dit ne pas avoir eu de réponse de la banque, et
annonce donc la cessation de paiement pour le lendemain,
le jeudi 28 au soir, c'est le figaro.fr qui annonce que le lendemain l'ordre infirmier
déposera la cessation de paiement auprès du tribunal de Paris,
la nouvelle est ainsi reprise en fanfare par l'ensemble de la presse nationale tout
le week end, de l'AFP à TF1, en passant par Europe 1, jusqu'à ce lundi matin 01
août où ce sont Les Échos qui évoquent : « l'Ordre Infirmier va disparaître »,
bien évidemment, les sites et autres forums contrordistes – dont en premier
RESILIENCE – une fois la nouvelle vérifiée et confirmée par plusieurs sources
dont la crédibilité ne peut être mise en doute, sources que nous détenons, font
aussitôt état de leur satisfaction, plus ou moins bruyamment,
le vendredi après midi à 16h22, le siège présidentiel ordinal à peine froid, nous
apprenons par courriel qu'un nouveau président tout droit sorti du chapeau
ordinal, s'autoproclame sauveur de l'oni, annonçant même ce que son collègue
démissionnaire de la veille n'avait pu obtenir : un soutien de ladite BRED, dont on
peut se poser la question du « pourquoi oui le vendredi 29 et non le jeudi 28 » ?
www.syndico.exprimetoi.net
RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre
communiqué du 01 août 2011 :
le ridicule ordinal ...
le dimanche 31 juillet au matin, lors d'un second courriel, le même conseiller
national Borniche annonçait, sur un ton assurant et rassurant, que « par
conséquent, la déclaration de cessation des paiements n'a plus à être déposée
auprès du tribunal. »,
dans le même courriel : « après les actions tant politiques au plus haut niveau
et de communication » le conseiller Borniche ne cachait pas l'intervention
manifeste de l’Elysée dans le dossier ordinal, rappelons - pour mémoire - que
l'actuel président du directoire de la banque de l'oni n'est autre que l'ancien
secrétaire général de l'Elysée,
toujours dans ce même courriel, le conseiller Borniche expliquait par le menu
détail le nouvel organigramme – excusez du peu - de l'oni, et les nouvelles
attributions de chacun, sans bien évidemment que les autres membres du cnoi
n'aient eu à se prononcer sur le sujet, organigramme rendu public sur le site
de l'oni ce lundi après midi,
pour mémoire, rappelons aussi que les élections ordinales, un peu trop vite
mises de côté, n'ont toujours pas eu lieu, et que, de fait, les cdoi sont
illégitimes depuis le 25 avril 2011 et que les croi le sont aussi depuis le 28
juillet 2011 : de fait les décisions et autres actes pris par ces entités sont, de
facto, caduques depuis ces mêmes dates butoir,
pour mémoire, rappelons que l'oni doit toujours quelques 9 millions d'euros à
la BRED, banque à laquelle RESILIENCE vient d'adresser un courrier
recommandé lui signifiant un soutien abusif, courrier dont copie sera diffusée à
l'ensemble des acteurs syndicaux infirmiers,
RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre – appelle donc l'ensemble
des 450 000 infirmiers réfractaires à l'oni à continuer de refuser, Ethiquement
et calmement, une soumission ordinale pouvant conduire à la double peine
pourtant rejetée par le Président de la République il y a quelques années,
RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre – redit son opposition à la
continuité d'un soutien abusif de la BRED à l'oni, entité en cessation de
paiement en date du 28 juillet, rappelant, par là même, que, dans un courriel
adressé aux présidents des croi et des cdoi le 09 juillet dernier, le président
Vasseur organisait l'insolvabilité des cdoi et des croi en leur demandant de ne
plus honorer une quelconque facture et de renvoyer les fonds disponibles sur
les comptes du cnoi.
www.syndico.exprimetoi.net

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 sur le site laryngo : http://www.laryngo.com/   

cliquer sur : Centralisation des information sur la lutte contre l'ONI

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&



Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 00:06
Agonie prolongée pour ce truc qui  sert  à quoi déjà ?
13% de la profession a participé aux élections .Que ces 13% se débrouillent entre eux (elles )
L'ONI parle de missions de services publics : faudra m'expliquer lesquelles . Cet ordre est essentiellement prévu pour sanctionner le personnel infirmier .
Quand on sait que ça existe déjà (tribunal administratif ) , je ne sais pas pourquoi l'ONI évoque un vide juridique .
L'ONI  n'a jamais fonctionné , vraiment , et ne manquera à personne sauf ceux qui se sont gavés sur l'argent qu'ils n'avaient pas.
(trou de 10 million d'euros , qui ne coûte rien aux contribuables (mais aux infirmièr(e)s oui , enfin ceux et celles qui ont payé leur cotisations) : ils ont dû faire un sacré petit calcul  à l'ONI (ordre  privé et rendu obligatoire par Roseline): 500000 infirmières  +  les retraitées ( oui parce que les retraités devaient payer aussi ) multiplié par 75 € (1er chiffre donné ) puis 30€
Donc 500000x 75€ = 37500000 , vous comprenez pourquoi l' ONI est si important
Même à 30€ , on ne cracherait pas dessus , hum !:15000000
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
En cessation de paiement, l'Ordre infirmier va disparaître

PARIS — L'Ordre national des infirmiers (Oni), ...

 

SUITE...

 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gcqP4CqjZtB-hiXYvWtSJjFknXzA?docId=CNG.c41a89f9bc746b429ceddc1f2b2051cb.4c1

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Coup de théâtre : l’Ordre infirmier

provisoirement hors de danger


http://www.actusoins.com/8473/coup-de-theatre-lordre-infirmier-provisoirement-hors-de-danger.html

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

L’Ordre des infirmiers risque de ne plus pouvoir remplir ses missions de services publics

http://www.ordre-infirmiers.fr/actualites/articles/lordre-des-infirmiers-risque-de-ne-plus-pouvoir-remplir-ses-missions-de-services-publics.html

 

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Pour rappel :

 

http://www.lepost.fr/article/2011/03/19/2440192_enquete-snpi-et-gestion-de-l-ordre-des-infirmiers.html

 

 

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2009/10/30/qui-veut-encore-de-l-ordre-des-infirmiers.html

 

+ tous les articles sur le sujet sur ce blog  : rechercher  "ordre infirmier " ou " ONI "

 

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 12:54

Appel des étudiant-e-s infirmier-e-s

d’Ile de France

samedi 15 janvier 2011

Appel des étudiant-e-s infirmier-e-s d’Ile de France

En soutien aux étudiant-e-s infirmier-e-s

Les étudiant-e-s infirmier-e-s d’Ile de France ont lancé un appel national (texte ci-dessous) afin de lutter pour défendre leurs droits. La FSE soutient cette action et appelle toutes et tous les étudiant-e-s des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) à manifester le 22 janvier ainsi qu’a s’organiser en assemblées générales. Seule la lutte collective et l’établissement d’un rapport de force conséquent pourront permettre l’obtention de leurs revendications.

 

 

SUITE...

 

https://paris.indymedia.org/spip.php?article5203&utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+NoinGoogleReader+%28nonarc%29

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 12:55

N'est-ce pas Mr Favereau ?

 

 

 

Trouvé sur le site LARYNGO  : http://www.laryngo.com/

(voir tous les commentaires à ce sujet )

 


 

 

 

 

 

photoyf

Par Eric Favereau, journaliste

 

 

 

 

Réponse de "Résilience " , que j'approuve  bien sûr :

 

lettre de RESILIENCE à monsieur Libé ...

de syndicat RESILIENCE » 02 Nov 2010, 08:12

R E S I L I E N C E - le syndicat infirmier contre l'ordre



Strasbourg, le 02 novembre 2010.



Monsieur Laurent Joffrin, directeur de la Publication,
Monsieur Eric Favereau, journaliste,



nous venons aujourd'hui, après coup, réagir à l'article publié dans le quotidien LIBERATION en date du 28 octobre 2010 dont le titre est: "le personnel anesthésiste fait bloc pour rester à part", article signé de monsieur Eric Favereau.

Au delà des réactions bien légitimes de nos collègues IADE qui se sont étonnés, à juste titre, des énormités/inexactitudes contenues dans le papier de monsieur Favereau, notamment sur les salaires supposés mirobolants et autres heures supplémentaires effectuées dans le privé ...

Au delà du caractère diffamatoire - pour notre profession dans son ensemble - de cet article qui, à plusieurs reprises, cite les "simples infirmières" alors que manifestement le mot simple est de trop. Pour mémoire, une infirmière est diplômée d'Etat, et ce, quelque soit ses modes et lieux d'exercices ou encore son niveau de qualification.

Monsieur Favereau aurait - il apprécié d'être nommé "simple journaliste" ou encore "journaliste simple" en rédigeant de tels articles un peu trop simplistes ou encore simplifiés, ou tout simplement, monsieur Favereau aurait-il rencontré des problèmes à titre personnel avec une infirmière et règlerait-il ses comptes personnels sur la place publique ?

En effet, les licences et autres masters infirmiers auxquels fait allusion monsieur Favereau dans son écrit simplifié nous sont imposés par le ministère de la Santé et le ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur, conséquence du processus LMD dit de Bologne, processus visant à harmoniser/uniformiser les cursus universitaires au niveau européen. Procédé ministériel inique qui (accolé à cette "revalorisation infirmière" partout prônée par madame Bachelot Narquin) nous oblige à travailler 5 années de plus pour "décrocher la lune" alors que le "bac + 3" est une revendication infirmière légitime depuis des décennies ...

Aujourd'hui ce sont les plus de 500 000 infirmières qui exercent en France, demain l'ensemble des autres paramédicaux seront visés par ses dispositions européennes.

La profession infirmière n'a jamais été aussi malmenée qu'elle ne l'est actuellement et il est rare de lire dans votre quotidien des articles relatant ces faits et autres situations :

Nous sommes, par exemple, plus de 450 000 infirmières de tous niveaux à exercer illégalement sur le territoire français depuis la Loi du 21 décembre 2006 instaurant un ordre infirmier. Plus de 90% de la profession refuse en effet de se soumettre à une instance ordinale qui depuis son entrée en fonction a réussi l'impossible: réunifier les infirmières, contre l'oni !

La pénurie infirmière (quoique puisse raconter - ici ou là - la presse généraliste) fait rage depuis des années et nous travaillons constamment à flux tendus avec ces conséquences désastreuses que sont les impossiblités de bénéficier de formations professionnelles, les demandes de congés refusées/reportées, le fonctionnement en sous effectifs constants (sauf les jours de grèves où nous sommes "sur"réquisitionnés à effectif normal) et la prise en charge des patients qui en souffrent directement, l'encadrement/formation des étudiants (infirmiers, aide soignants, futurs médecins ...) qui nous incombe et que nous n'avons tout simplement pas le temps de réaliser correctement voire pas du tout, les coupes sombres dans les budgets dont la première conséquence est le manque de matériels/fournitures de base. Ajoutons une nouveauté qui commence aussi à s'imposer depuis quelques temps: le remplacement de personnels qualifiés par des recrutements non qualifiés voire étrangers avec les différences/difficultés culturelles et professionnelles que celà induit inévitablement dans la cohabitation obligée et le soin apporté au patient qui - comme nous - n'y comprend plus rien ...

Bref, rien ne va plus dans le monde de la Santé, même monsieur Favereau qui nous avait pourtant habitué à un autre niveau rédactionnel plus rigoureux semble bien fatigué. Nous ne doutons pas un seul instant que nombre de nos collègues sauront lui prodiguer tous les soins appropriés lors de sa prochaine consultation ou hospitalisation que bien sûr nous ne lui souhaitons pas.



En attendant, nous vous demandons de bien vouloir publier, soit l'article corrigé de monsieur Favereau soit de publier cette lettre dans son intégralité sous la forme d'un droit de réponse.

Bien cordialement,

Hugues Dechilly,
secrétaire général.


plus d'infos sur http://www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE

 

 

Repost 0
Published by turandot - dans infirmières
commenter cet article